Inauguration de la première Maison de jeunes SOS Villages d’Enfants en Belgique par Helmut Kutin

écrit par admin
le 06/07/2008

Inauguration de la première Maison de jeunes SOS Villages d’Enfants en Belgique par Helmut Kutin[1], le président de SOS-Kinderdorf International.

· SOS Villages d’Enfants, c’est plus de 66 000 enfants et adolescents en détresse accueillis dans 482 villages à travers le monde.

· En Europe, les Villages d’Enfants SOS prennent en charge l’accueil jusque 18 ans, les Maisons de jeunes prennent alors le relais pour accompagner la transition vers une vie autonome.

· La Belgique se dote de sa première Maison de jeunes à Hollogne.

· Nouvelle aire de jeux pour le Village d’Enfants SOS Chantevent à Bande, avec l’aide de Nutricia Belgique.

Bruxelles, le 18 juin 2008 – SOS Villages d’Enfants inaugure sa toute première Maison de jeunes à Hollogne pour aider et accompagner les jeunes adultes qui viennent de quitter le Village d’Enfants SOS Chantevent. A cette occasion, le président international Helmut Kutin, lui-même enfant SOS (recueilli en 1953 à Imst en Autriche, le premier Village d’Enfants SOS du monde) se rend sur les lieux pour fêter l’ouverture de la maison. Pour cette raison, sa venue en
Belgique est très importante pour ces enfants et ces jeunes adultes.
Il représente la réussite et le développement social. « Il est primordial de ne pas laisser ces jeunes adultes face à eux-mêmes une fois leur majorité atteinte. Cette maison est un tremplin dans leur vie, pour leur assurer un avenir prometteur. SOS Villages d’Enfants,
ce n’est pas seulement l’accueil, mais c’est aussi l’aide à l’acquisition de l’autonomie, garante d’un nouvel avenir pour ces jeunes adultes» nous explique Helmut Kutin.

Les sponsors donnent des ailes au Village d’Enfants SOS

Aujourd’hui en Belgique, il n’existe pas d’endroits dotés d’une telle infrastructure, pour accueillir un jeune en difficulté. C’est une grande innovation de la part de SOS Villages d’Enfants. Grâce au soutien de généreux donateurs, SOS Villages d’Enfants peut continuer à mener à bien ses projets et dès lors créer des nouveaux bâtiments pour les enfants et leurs parents dans le besoin.

Hollogne n’est pas le seul endroit à avoir bénéficié d’une aide financière. Kutin va également inaugurer une nouvelle aire de jeux dans le Village d’Enfants SOS de Bande. Un projet réalisé grâce à l’inspiration et au soutien de Nutricia Belgique, partenaire de SOS
Villages d’Enfants depuis longtemps. Le projet colle à la vision stratégique de Nutricia : à savoir le soutien et l’accompagnement optimal des enfants pendant leur croissance et développement. Hans Peters, directeur général de Nutricia Belgique :« SOS Villages d’Enfants est une magnifique initiative qui s’occupe des enfants et adolescents vulnérables. Telle est également une vision que nous partageons avec eux. L’aire de jeux est un endroit où les enfants
peuvent jouer à leur guise. C’est un honneur de pouvoir contribuer de cette manière à ce nid convivial qu’est SOS Villages d’Enfants pour eux. »

La maison de jeunes d’HollogneSOS Villages d’Enfants[2] a bâti plus de 482 Villages d’Enfants SOS dans le monde dont un en Belgique, à Bande depuis 1963 qui accueille une quarantaine d’enfants. Au-delà du soutien que SOS Villages d’Enfants entend apporter aux enfants vivant des situations familiales douloureuses en les accueillant à Chantevent, l’association continue de soutenir les jeunes adultes. En effet, lorsque ces jeunes ont 18 ans, ils sont contraints de quitter le village. SOS Villages d’Enfants poursuit donc son travail en accompagnant ces jeunes adultes jusqu’à ce qu’ils apprennent à voler de leurs propres ailes.
Après avoir grandi auprès d’une mère SOS et avec 5 à 7 frères et sœurs dans une maison, l’adolescent qui atteint sa majorité doit continuer à être soutenu. Et ce afin de garder un certain équilibre.
C’est pour cette raison qu’une maison de jeunes servant de logement de transition a été rénovée et aménagée en quatre studios et une pièce commune pour les réunions, les rencontres et le travail avec l’éducateur présent sur place afin d’aider l’adolescent en cas de problèmes. « L’objectif de cette démarche est bien entendu de les préparer au quotidien de la vie active et de leur apprendre à être autonomes » nous déclare Philippe Rappe, directeur du Village d’Enfants SOS. Les avantages sont nombreux : moins de solitude pour le jeune car d’autres adolescents vivent dans la maison. Il vit dans ce studio pendant un an voire plus et les éducateurs seront sur place pour gérer les situations difficiles. « Je suis ravie d’habiter dans cette maison. Elle me permet de continuer mes études et par la même occasion de m’adapter à ma nouvelle vie » nous raconte Héloïse, nouvelle habitante dans la Maison de jeunes d’Hollogne.
www.sos-villages-enfants.be

Village d’Enfants SOS Chantevent
Philippe Rappe
vesosrappe@skynet.be
Tél. : 0032 (0) 495 27 42 82

[1] Elu président de la fédération SOS-Kinderdorf International en 1985, il succéda à Hermann Gmeiner, le fondateur-même. Plus de 150 Villages d’Enfants SOS ont ouvert leurs portes dans le monde grâce à lui.

[2] Organisation internationale non gouvernementale d’aide au développement social qui s’engage depuis 1949 à satisfaire les besoins, les préoccupations et les droits des enfants. SOS Villages d’Enfants est présente dans 132 pays pour apporter une aide étendue, adaptée et durable.

2024 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.