Festival International du Rire de Rochefort : soirée de Gala.

écrit par admin
le 08/05/2009

Ce jeudi 7 mai, c’était la soirée de gala au Festival International du Rire de Rochefort, et que dire puisque vous n’aurez aucune photo de cet événement, réservé en cela à la RTBF ?
Le spectacle en direct fut agréable comme pour beaucoup d’entre vous devant le téléviseur, mais la présence sur les lieux de l’action va bien au delà puisque la soirée commence dès 18h45 et se termine souvent tard, pour moi à 2 heures du matin…. Donc accueil champagne en début de soirée et ensuite un peu de précipitation pour que tous soient dans la salle à 20h00. Là, un « conducteur » de salle communique les instructions, égrène le temps qu’il reste avant la prise d’antenne et fait applaudir le public, pour s’échauffer et dira-t-il, éviter ainsi de se luxer le poignet! A Rochefort, le public est motivé et entraîné et une seule répétition d’applaudissements a suffi… Dans la salle, les mouvements des techniciens et des caméras interpellent un peu, mais bien vite, pris par le spectacle, on les oublie.
Anthony Kavanagh et Christelle Chollet sont vus de très près car ils traversent la salle de l’arrière, les autres font une entrée plus classique par les coulisses. Nous sommes donc très près des artistes… et la salle très conviviale donne l’impression que chaque acteur joue pour chaque spectateur…
La chaleur est torride mais on tient tous le coup tant le spectacle roule…
Les rires suscités sont de différents ordres, du gros rire au rire fin en passant par le rire de connivence, moqueur ou de découverte.
Les Okidok ont surpris plus d’un par leur tenue et par le saut dans le slip kangourou !… Bert Kruismans n’a pas vraiment séduit avec son Vlaamse Leeuw et sa caricature Flamands-Wallons. Marc Herman a repris son sketch du présentateur du journal TV. Les Poubelles Boys ont intrigué le public avec leurs instruments hétéroclites. Pierre Theunis et sa compagne sont dans le ton. Sarkozy, imité par Baudouin Remy, et sa compagne Carla étaient criants de vérité. Tex a mis les personnes âgées à l’honneur, si on peut dire…
C’est la fin du spectacle, les paillettes tombent du ciel et tous les artistes sont sur scène. Ils nous ont présenté des extraits de leur spectacle, ce qui donne évidemment envie de les voir ces prochains jours dans le cadre du festival.
Pour la plupart des personnes présentes, la soirée continue par une réception mange-debout avec un buffet-repas confectionné pour la circonstance par le traiteur Paulus. Là, l’ambiance continue, on croise les vedettes, des prestidigitateurs font des tours de magie qui nous rendent pantois. C’est l’occasion de lier connaissance avec des gens que l’on ne connaît pas et d’admirer l’élégance des dames vêtues pour la circonstance.
Un formidable orchestre de jazz agrémente le repas de morceaux connus et entraînants, même si en fin de soirée le solo de batterie avait un peu de plomb dans l’aile, ce qu’on peut comprendre, tant la bière est bonne et le vin abondant.
Cette soirée de gala fut une réussite et un grand moment de rires et de plaisirs.

Jean-Claude Blaise

GD

1343 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.