Houffalize comme antan, sous la neige et le soleil

écrit par ReneDislaire
le 19/12/2010
Au pied du Bois des Moines.

Houffalize.
Pas besoin d’aller chez les Inuits, pour pêcher la truite.
Pas besoin de perdre sa place, pour ouïr des cors de chasse.
Pas besoin d’aller à Megève, pour jouir de la neige...

Le blanc paletot n’était pas exceptionnel, mais c’était juste avant Noël.
Voici quelques photos prises dans le plus simple appareil (Fuji F650), en une demi-heure,
dans les rues de Houffalize, le dimanche 18 décembre 2010.

Pas une once de macadam.
Un calme où il ne manquait plus que le sifflet du tram.
Quand on revoit des parents promener leur enfant sur un traîneau,
on ne peut plus désepérer de l'avenir de la Terre.

Il faut que la neige émerveille, sacramentelle,
et nous rappelle
que Houffalize est l’été un trou de verdure dont l’habitude nous fait oublier la parure.
Toujours d'une égale beauté, selon les saisons, le cœur d’une ville n’est jamais pareil.

René Dislaire

Liens:
Houffalize dans son bel habit de dentelles
Houffalize: l’invertébré du Grand Fossé
Du pont de Suhet à Houffalize, comme en 45
Houffalize: développement rural, un grand cimetière de lunes
Houffalize: les boîtes aux lettres, attraction touristique
Carmina Burana: le chant latin de Bart De Wever pour Houffalize

  • Au pied du Bois des Moines.
  • Avant l'auto, avant la bicyclette, avant la roue, il etait une fois le traineau...
  • Avenue de la Gare.
  • Dans le lointain, des autos.
  • Avenue de la Gare.
  • Ici, il y avait une auto. Les vauriens!
  • Avenue de la Gare.
  • Trois fleurons sur une seule carte: la poste, Houffa-bike, le monument Sebald.
  • Non, y a pas greve.
  • La preuve par 8.
  • Sans les roues, ce serait un beau traineau.
  • Oyez, daltonniens: les sapins sont verts, la voiture est rouge.
  • Dans le quartier chic de la rue du Moulin Lemaire, direction Foss d'Outh..
  • A la gare.
  • Porte a l'eau.
  • Avenue de la Gare, boulevard des stars.
  • Piste exclusivement pour les rennes, avant le pont de la route de Liege.
  • No comment. Ze slapen nog in Hotel du Commerce.
  • Le seul souk du monde sous la neige. Les chalets pour l'UNICEF, rendez-vous annuel convivial de decembre.
  • Toute ressemblance avec Gagarine est entierement fortuite.
  • A Houffalize, une seule personne travaille encore a l'ancienne. Monique. Son moulin n'est pas electrique, et elle a fait son feu avec deux morceaux de silex. Elle mange rarement toute seule.
  • Encore! Encore! disaient les Petites Filles Modeles de la comtesse de Segur.
  • Le Cercle rouge.
  • La paire Black and White.
  • En face de Monique, un autre symathisant de l'UNICEF: Andre, l'homme qui vit de la cueillette de fruits sauvages, et les distille dans le secret de sa cave.
  • Des bottes qui ne font pas de bruit de bottes.
  • Tant qu'il y aura des hommes.
  • Cherchez l'heterozygote.
  • Fort efficace: voyez le resultat.
  • L'ancetre du chasse-neige, c'etait la raclette, une invention savoyarde.
2451 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire