L’infection provoquée par la tique fait de plus en plus de victimes.

écrit par mami
le 13/03/2010
1

La maladie de Lyme progresse chaque année. Les tiques infectées sont de plus en plus nombreuses.
Ne sous-estimez pas cette maladie, elle peut être redoutable !
S’il est vrai que nous revenons sur le sujet chaque année, nous espérons, comme par le passé, que vous tiendrez compte de la dangerosité de cette maladie, provoquée par la piqure de la tique.

Quelques informations à son sujet :
Le réservoir de la bactérie est essentiellement constitué par les petits mammifères. Cependant les oiseaux jouent également un rôle.
Le vecteur principal est sans contestation possible Ixodes ricinus (Rongeur)
Évaluation du risque de transmission
La maladie de Lyme touche le plus souvent des personnes ayant des activités en extérieur, de mai à octobre. (Jardin, forêt ou zone verte “ exemple : espace de golf “).
Il est admis que le risque de transmission de la maladie augmente avec le temps de fixation de la tique contaminée.
Avant 24 heures ce risque est restreint ; il atteint 100 % après 72 heures
Les formes européennes de la maladie de Lyme se caractérisent le plus souvent par l'apparition d'un érythème grossièrement circulaire (zone rougeâtre-rose) à l’endroit de la morsure de la tique.
Il se peut que la maladie survienne après des mois, voire des années après l’infection. Elle se signale par des manifestations neurologiques, articulaires ou dermatologiques. Et autres !!
Mais souvent les patients ne se souviennent plus quand ils ont été piqués.

Certes, nous n’allons pas vous décrire tous les symptômes. Renseignez-vous auprès de personnes compétentes.

Quelques recommandations :
Dès que vous vous rendez dans la nature, au retour, déshabillez-vous et vérifiez si vous n’avez pas de tiques fixées sur votre peau. Si c’est le cas, enlevez la tique. (Pince à épiler ou encore faites l’achat chez votre pharmacien d’une pince « à tique »).
Dans tous les cas, vérifiez, après l’arrachement, s’il ne reste plus de pince de la tique, fixée à l’endroit de la piqure.

Si vous remarquez une zone rouge/rose qui s’étend sur votre corps, rendez-vous chez votre médecin.

Légende :
Photo 1 : Tique (prélevée sur le Net.) A l’égard de celle-ci, sachez que la tique est minuscule ! Un repère qui vous permettra de la découvrir ! Souvent, l’endroit où elle est fixée, vous chatouille.
Ce que vous découvrez sur la photo
1, est une tique gavée de sang !
Photo 2 : Résultats causés par la maladie
3 photos : Zone rougeâtre qui apparaît lors du développement de la maladie,
Photo 4 : trace d’une piqure
Photo 5 : Tique
6 Photo : Zoom sur une tique fixée.
7 Photo : Rongeur, le réservoir de la bactérie.

Enfin, une partie des renseignements ainsi que les photos ont été prélevées sur le Net.
MGM

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • L’infection provoquée par la tique fait de plus en plus de victimes.
  • L’infection provoquée par la tique fait de plus en plus de victimes.
  • 7
2549 lectures
User default img
mami

A lire aussi

1

Tourterelle

1

orvet

BERCE DU CAUCASE