La bataille de Waterloo (édition 2011)

écrit par RobertMARY
le 19/06/2011
La bataille (Hougoumont)

Cette année nous avions droit à deux batailles.
Celle de Hougoumont le samedi et celle de Plancenoit le dimanche.
Nous avons eu une chance inouïe avec le temps car en gros les reconstitutions ne se sont pas déroulées sous la pluie bien qu'il ait plu le plus souvent soit avant soit après les spectacles.
De quoi s'agit-il ? Faut-il encore présenter Napoléon ?

La bataille de Waterloo s'est déroulée le 18 juin 1815. Elle s'est terminée par la victoire décisive de deux armées : celle des alliés composée principalement de Britanniques, d'Allemands (contingents du Hanovre, du Brunswick, du Nassau) et de Néerlandais, commandée par le duc de Wellington, et celle des Prussiens, commandée par le maréchal Blücher ; toutes deux opposées à l'armée française dite Armée du Nord emmenée par l'empereur Napoléon Ier.

La bataille a souvent été appelée en France « bataille de Mont Saint-Jean », lieu plus précis de l'engagement effectif. En Allemagne, elle est appelée « bataille de la Belle-Alliance ».

Des reconstitutions peuvent également avoir lieu à Ligny ou Quatre-Bras c-à-d les 2 batailles ayant été le prélude à Waterloo.
A Ligny l'armée prussienne est battue mais pas vaincue, elle a sauvé l'essentiel de son artillerie et surtout conservé son esprit combatif. Napoléon, au contraire, surestime les effets de ce qui n'est qu'un succès tactique, pense les Prussiens hors de combat et en retraite vers Namur et Liège. Ce n'est que le lendemain, le 17, que Napoléon confie le commandement de son aile droite (34 000 hommes) au maréchal Grouchy avec mission de poursuivre les Prussiens. Puis on connaît la suite à Waterloo, Ley lancera des charges de cavalerie inutiles, Napoléon est malade et pour une fois délègue ses ordres au lieu d'être présent lors des moments clés, Grouchy exécute les ordres sans aucun sens de l'initiative, il n'arrivera donc pas à temps sur le champ de bataille principal au secours des armées françaises afin d'asséner le coup final assurant la victoire, mais bien Blücher au grand désespoir de Napoléon. Ceci scellera sa défaite et celle de la période révolutionnaire.

A Hougoumont le combat fut assez "joli" agrémenté -outre le doux son du canon (prévoir des boules Quiès)- d'une musique d'ambiance particulièrement réussie lors des moments clés.
Un bémol, lors de la reconstitution à Hougoumont seul le public situé aux premières loges (donc étant arrivé quelques heures avant l'évènement) pouvait voir correctement les combats. Cette année il n'y avait pas de gradins si bien que les entrées payantes ne permirent pas à une partie importante du public de profiter pleinement du spectacle.

A Plancenoit l'entrée était gratuite et il y avait suffisamment de place pour permettre à la majeure partie du public de prendre place derrière des fils barbelés. La distance entre le public et les reconstitueurs ("reenactors" dirait-on en anglais) était beaucoup plus courte que lors de la bataille de la veille.

Paradoxalement le spectacle gratuit fut une réussite spectaculaire, ce qui ne fut pas vraiment le cas pour le spectacle payant de la veille (sauf pour les chanceuses personnes ayant eu l'occasion de profiter visuellement du spectacle au premiers rangs).
Mais fort heureusement on nous a promis de nouveaux gradins pour l'an prochain à Hougoumont, espérons que cela se fasse car cela semble bien indispensable.

Ceci dit ce fut un spectacle intéressant et coloré, dommage que nos professeurs d'histoire ne nous aient pas enseigné cette matière de manière si visuelle, cela aurait peut-être suscité des vocations...

Pensons un instant à 2015, la commémoration des 200 ans de la bataille sera certainement grandiose!

Le site officiel: http://www.waterloo1815.be/fr/waterloo/
Des photos complémentaires sur mon site web: Warmuseums.net
Les explications historiques sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Waterloo
Certains reconstitueurs du côté britannique sont membres de ce groupe (le bataillon des Canaris de Namur): http://www.canaris1790.be/fr/

Mes contributions dans ce magazine

  • La bataille (Hougoumont)
  • L'assaut francais (Hougoumont)
  • Les chasseurs à cheval de la garde (Hougoumont)
  • L'attaque anglaise (Hougoumont)
  • Un officier francais apres la bataille (Hougoumont)
  • Tirs des Prussiens (Hougoumont)
  • La camaraderie des troupes ecossaises (Hougoumont)
  • Le Duc de Wellesley a Plancenoit
  • Quatre cuirassiers (Plancenoit)
  • Les chasseurs à cheval de la garde (Plancenoit)
  • Infanterie de ligne anglaise (Plancenoit)
  • Highlanders (Plancenoit)
  • Tirs de l'infanterie de ligne francaise (Plancenoit)
  • Le personnel feminin hollandais (Plancenoit)
  • Conscrits francais (Hougoumont)
  • Infanterie francaise (Hougoumont)
  • Artillerie francaise (Hougoumont)
  • Soldat hollandais parmi les anglais (Plancenoit)
  • Lancier polonais
  • Cuirassier francais (Hougoumont)
  • Cuirassier francais (Hougoumont)
  • Support logistique francais feminin (Plancenoit)
  • Officier francais (Plancenoit)
  • Officier francais (Plancenoit)
1934 lectures
Portrait de RobertMARY
Robert Mary

Lien vers mes autres articles

Lien vers mon site web photographique

Livre sur les chars intégrant ma contribution photographique

Centres d'intérêt photographiques principaux : reconstitutions historiques (seconde guerre mondiale et période napoléonienne), aviation militaire, cosplay de type vampirique, heroïc fantasy ou science fiction.