Le révérend Cric, doyen de Sibret

écrit par ReneDislaire
le 20/05/2011
Arthur, le guide bleu qui chaque automne ramasse les feuilles mortes...

Touchez ce sein qu'on vous invite à voir…
Les 14 et 15 mai 2011, la commune de Vaux-sur-Sûre invitait à une visite de ses curiosités. Sibret a misé sur un fagus oldtimer. Un nom qui ne fait pas très marketing.
Donc, pour captiver le peuple, le prospectus a dû tirer sur la ficelle érotique.
Dans un dépliant distribué partout, sans mention nulle part d’un éditeur responsable, mais dont la société Regifo (www.regifo.be) interdit toute reproduction, même partielle (interdiction que nous allons transgresser), au terme d’une longue phrase empruntée à un des chapitres les plus osés de Justine (le roman du marquis de Sade), comportant des parenthèses gigognes où il est question de pourpre (ce qui évoque le démagogue Monseigneur Léonard) et alors qu’on en a oublié le sujet (de la phrase), on est invité à se rendre dans un jardin privatif ( bonjour les fantasmes) où la vedette devenue objet du désir « est à contempler, à admirer, à sentir, à toucher au sein (…) »(sic)

Passeport
Nom : Fagus sylvatica purpurea
Renom: arbre remarquable (Moniteur Belge du 29 mai 2007)
Nom après francisation : hêtre pourpre (loi du 15 thermidor sur l’assimilation des patronymes étrangers à la culture de notre race supérieure)
Nom usuel : Cric
Domicile : Centre de Sibret (anciennement Mîtan do viyadj’)
Depuis : la naissance
Date de naissance : vers 1761
Profession : doyen de Sibret
Civilité : mâle dominant
A contacter en cas d’urgence : Nicolas Hulot, le prince Laurent,
la dramatique, le service de support psychologique de la SNCB.

Un Janus hermaphrodite
Sa frondaison évoque la féminité.
Mais le tronc, pardon !
Une érection priapienne parfaite : que de la veine.
Ce pied pachyderme est un défi aux temps, aux mœurs.
Avec une face nord, qui se renfrogne vers Bastogne.
Au sud, comme un minois, épanoui au midi.
Circonférence à la taille : 4,85 mètres quand il a soif ; 5,15 mètres quand il a bu.
Sa toison, quel toupet ! fait 35 mètres de diamètre.
Elle est d’un pourpre aux reflets de rouquine, passant illico pour une fieffée chochotte, aux premiers jours du printemps.
Elle sahellise 10 ares de pelouse.

Interview exclusive :
Quel est votre plus ancien souvenir ? L’abeille qui m’a pollinisé, une vraie fée qui m’a fait faine, en 1760.
Quel est votre meilleur souvenir ? Le premier tremblement de terre, une secousse espagnole, au cours de mon adolescence, lorsque Rome remplaça Sparte.
Quel est votre pire souvenir ? Quand la royale dramatique de Sibret a joué « Les deux orphelines ».
Vous avez 250 ans : quel est le secret de votre longévité ? Une cure de sève de bouleau au sirop d’érable tous les six mois…
Quel est votre pire ennemi ? L’homme, qui est un loup pour les arbres.
Quelle est votre livre préféré ? Janique et les abeilles.
Avez-vous une assurance obsèques ? Oui. Pas d'acharnement thérapeutique: je veux qu'on me débranche. Et en toute hypothèse, je me ferai incinérer.
Souhaitez-vous un rattachement des Wallons aux Français ? Non, rien qu’avec les Corses : à question idiote, réponse idiote…
Qui croyez-vous réincarner ? William Shakespeare, comme tous les êtres qui sont hêtres : à question idiote …
En quoi voudriez-vous être réincarné ? En chaude caille : cela fait 250 ans que je suis de bois…
En quoi ne voudriez pas être réincarné ? En roseau pensant.

René Dislaire

Liens:


Janique et les abeilles


Bingo à Belleau pour la Trouffette


La passion a gagné Vaux-sur-Sûre


A Rosieres, J.B. Zeler rime avec tracteur oldtimer

Le révérend Cric, doyen de Sibret

Faso-Lux, ambassadeur du Burkina Faso à Vaux-sur-Sûre

  • Arthur, le guide bleu qui chaque automne ramasse les feuilles mortes...
  • Fagus sylavtica pupurea (fagus est un faux masculin, en latin)
  • A partir d'ici, le chat peut dire au chien qu'il a une sale gueule
  • Vers le sud
  • Un magnolia, qu'on planta le 11 mars 1978
  • On dirait le sud. Et c'est le sud.
  • Janus, face  midi, le soleil lui sourit
  • Les pans du nord ont de la mousse, le soleil n'est pas leur decor
  • Aile sud, qui se rapproche d'Orval bon an mal de 20 cm
2128 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire