Journée "portes ouvertes" à l'Université de Liège

écrit par RobertMARY
le 28/04/2013
Journée "portes ouvertes" à l'Université de Liège

Ce 27 avril l'ULG organisait sa journée "portes ouvertes" aux élèves de réthos ainsi qu'à leurs parents.

Toutes les facultés étaient représentées à divers endroits, le siège principal étant le (récent) bâtiment B4 de mathématiques, mais la place du XX août ainsi que le CHU étaient des lieux également actifs.
Le matin étant consacré au discours du recteur ainsi qu'aux présentations de chaque faculté dans les lieux différents selon la faculté choisie (ainsi les personnes intéressées par la médecine ou la bio médecine partaient en bus du bâtiment B4 vers l'hôpital, l'université organisant les transports). Attention: votre choix une fois arrêté est définitif, vous n'assitez qu'à la visite d'une seule faculté (j'aurai personnellement aimé assister à la présentation d'une autre faculté l'après-midi, en effet un étudiant de rétho peut hésiter entre 2 carrières diamétralement opposées).
Le début d'après-midi prévoyait aussi quelques présentations dans les auditoires: activités préparatoires pendant l'été, rôle des parents d'un étudiant universitaire, cas particuliers des conditions d'accès des étudiants étrangers (en particulier s'inscrivant en faculté de médecine)
En fin d'après-midi il était possible -moyennant réservation préalable- de visiter le centre de Liège (dès 16 heures). Sur le campus du Sart Tilman il était possible de visiter (dès 14 heures) la nouvelle exposition de l'observatoire du monde des plantes intitulée "explorateurs botanistes".

Il était possible dès 11h30 de se procurer des "ABCdiaires" c-à-d des brochures reprenant les informations liées au programme des cours pour l'ensemble d'une faculté. A noter qu'il y avait une distribution gratuite de sandwichs et de boissons à volonté. Les TEC ainsi que l'office du tourisme de la ville de Liège étaient représentés dans leurs stands respectifs.

Veuillez noter que certaines études ne sont pas destinées aux étudiants de 1er Bac mais de 1er master par exemple le master en sciences spatiales en faculté des sciences. Toutefois la journée était majoritairement consacrée aux futurs étudiants de 1er Bac.

De mon côté je me suis inscrit pour la faculté de droit le matin et la visite de l'observatoire du monde des plantes l'après-midi.

La doyenne de la faculté de droit ainsi que les responsables des formations en droit, sciences politiques et criminologie ont chacun fait une présentation assez claire des professions possibles et des options existantes dans le cursus universitaire pour y parvenir.

A retenir:
a) Ce qui compte c'est de trouver un équilibre entre le point d'horizon (la profession souhaitée) et les études pour y parvenir.
En effet il ne sert à rien de faire des études que l'on n'apprécie pas pour un métier que l'on aimera peut-être ou de faire des études que l'on adore pour un métier que l'on n'aimera peut-être pas...
b) Soit on survit à ses études soit on les vit. Il vaut mieux considérer les difficultés rencontrées comme des opportunités qui in fine détermineront nos choix futurs car ce sont les hasards de la vie qui bien souvent détermineront une carrière. Entre la 1ère année et la dernière, la profession souhaitée d'un étudiant sera sujette à variation.

La présentation en doit insistait sur le nombre de cours de droit dès le 1er bac pour permettre aux étudiants cherchant encore leur voie de ne pas perdre leur temps en se rendant compte au plus vite de ce que sont réellement les sciences juridiques.
On a parlé du rôle des langues étrangères selon les options (l'anglais à privilégier en sciences politiques sauf l'option "droit administratif", le néerlandais en droit est indispensable pour au minimum la lecture de texte, 85% de la littérature en criminologie est en anglais). On a bien insisté sur le fait que les 3 ans de bachelier en droit européen à l'université de Maastricht (cours donnés en anglais) n'est pas reconnu par les universités belges et ne permet par conséquent pas le passage en 1er master en droit suite à l'absence de cours liés au droit belge. On y a aussi évoqué le double diplôme de droit et de gestion (HEC) en 6 ans d'étude ainsi que les possibilités de formations à l'étranger (en Sicile à Catane en sciences politiques, à Lausanne et à Montréal en criminologie, à Maastricht ou même en Belgique à Gand en droit, ...). Le master en droit comporte également -comme en sciences politiques et en criminologie- l'obligation de présenter un travail de fin d'études.
Enfin les qualités attendues des étudiants ont été passées en revue, la maîtrise de la langue française étant obligatoire en droit: rigueur et précision sont indispensables.
La spécificité des sciences politiques à Liège est liée au fait que 70% des cours sont des cours de droit. Ainsi ces études permettent en amont d'orienter une ensemble de normes dans le cadre d'une réforme et en aval d'en mesurer leur efficacité.

La présentation s'est terminée par la visite de la bibliothèque. Les visites des facultés des sciences, sciences appliquées et médecine donnent lieu à des visites de laboratoires et de matériel d'analyse.

La visite de l'observatoire du monde des plantes est à conseiller, on y vit les différences de climat et l'on peut même y admirer outre les plantes -le sujet principal- les serpents et les mygales...

Bref une excellente journée pour les futurs étudiants et leurs parents ainsi qu'une bonne activité marketing de l'université qui a mis les petits plats dans les grands.

Le site officiel de l'ULG

Les espaces botaniques de l'ULG

Expo Mobilité

Mes autres reportages Ardenneweb

  • Journée "portes ouvertes" à l'Université de Liège
  • Journée "portes ouvertes" à l'Université de Liège
1622 lectures
Portrait de RobertMARY
Robert Mary

Lien vers mes autres articles

Lien vers mon site web photographique

Livre sur les chars intégrant ma contribution photographique

Centres d'intérêt photographiques principaux : reconstitutions historiques (seconde guerre mondiale et période napoléonienne), aviation militaire, cosplay de type vampirique, heroïc fantasy ou science fiction.