Rochefort: la trappiste en danger!

écrit par jcblaise
le 18/06/2013
Rochefort l'abbaye

À Rochefort, sauvez la Tridaine!.

Serait-ce bientôt la fin de la bonne bière de la trappe de Rochefort?
Lhoist Industrie se propose d'exploiter les réserves de pierre calcaire située sur le site de la carrière de la Boverie, à un niveau inférieur par rapport à la résurgence de la Tridaine, source qui alimente la brasserie de la trappe de Rochefort. Cette eau ne serait donc plus disponible à l'endroit actuel. L'entrepreneur Lhoist propose d'alimenter cet endroit par un apport d'eau qui viendrait du nord de leur exploitation. Mais voilà, la quantité et surtout la qualité de l'eau ne seraient plus identiques. Or c'est en grande partie grâce à un faible dosage en nitrate dans l'eau actuelle que la trappiste de Rochefort doit son goût. Une convention signée en 1984 garantissait que l'exploitation ne descendrait pas à un niveau inférieur à 220 mètres par rapport au niveau de la mer. La Tridaine située une petite dizaine de mètres plus bas était ainsi protégée. Maintenant on parle de descendre à la cote 160 pour l'année 2020. Les trappistes déclarent que ce serait un véritable désastre écologique. Une enquête publique est ouverte sur la commune de Rochefort du 17 juin au premier juillet suite aux demandes de permis introduites par les carrières. C'est, une véritable agression de la part de cet exploitant que nous vivons actuellement disent, les pères trappistes.
C'est donc un combat de l'écologie et de la qualité de vie contre une exploitation effrénée des richesses du sol au profit de quelques-uns. Les moines lancent un cri d'alarme: "Sauvez la Tridaine!".
© Jean-Claude BLAISE
Lien vers mes reportages

  • Rochefort l'abbaye
  • Rochefort l'abbaye
  • La trappiste de Rochefort
  • La source de la Tridaine
  • Sous terre La source de la Tridaine
  • Les cloches de l'abbaye
1711 lectures
Portrait de jcblaise
Jean-Claude Blaise