Francorchamps. 24h02’CV.

écrit par georges.dubois
le 19/10/2014
24h02'cv Spa-Francorchamps

Course à nulle autre pareille, les 24 heures 2CV constituent un rendez-vous de convivialité, solidarité et fair-play qui disparaît progressivement de la compétition automobile. Elles fêtaient leur 30ème anniversaire. Le meeting, comprenant une endurance Fun Cup de 6 heures et une manche du BGDC de 3 heures, la dernière comptant pour le championnat, clôturait la saison « moteurs » sur le circuit des Fagnes.
Le double tour d’horloge accueillait dans son premier quart les Fun Cup, dernière manche du championnat de la spécialité, précédant le gala de Zolder. Nonante voitures en piste en même temps ! Cette association a été diversement appréciée ! Le BGDC ouvrait le bal, avec une septantaine de compétiteurs, pour la dernière manche de la spécialité avant Zolder également. Course à rebondissements s’il en fut. Bref, un week-end consacré à l’endurance, qui pouvait être suivi sur internet, une grande première.
BGDC.
La domination des BMW s’est confirmée, mais qui eût imaginé le contraire ? Les animateurs habituels ont joué devant, mais de nouveaux arrivants pourraient brouiller les cartes dans le futur.
Pour la quatrième fois cette saison, Stienes Longin et Thomas Piessens se sont imposés au général, devant Piet Dobbelaere et Kenzi Qvick. Christophe Pampel, dont on reparlera sûrement, a pris la troisième place. Les ennuis techniques rencontrés notamment par Johan Huygens et Vincent Vandenabeele d’un côté, les frères Rasse et Koen De Wit de l’autre, ont certes facilité la tâche des vainqueurs, sans toutefois amoindrir leurs mérites. Résultats complets sur bgdc.be
FUN CUP.
Associées pour leur dernière manche du championnat aux 2 CV, les VW Fun Cup ont partagé le premier quart de course avec les vénérables françaises. Les avis divergent au sujet de cette mixité, plusieurs pilotes Citroën se plaignant du comportement suffisant, voire dangereux, de leurs invités. A analyser à tête reposée.
Allure Team 1 (Bouvy, Donniacuo, Piron) s'est imposé, devançant Allure Team 2 (Bollen, Caprasse, Mondron), qui termine dans le même tour. Colson Racing for Michel Simul (Crosset, Gressens), 3ème à un tour, enlève le titre. Résultats complets sur vwfuncup.eu
2 CV
Comme on s’y attendait, la victoire est revenue à une hybride à moteur BMW. L’équipage Toitures Honin composé de Gaban, Renaud, Orel et Malcause s’est imposé au général, devant Beaufort 1 (Van Gysegem, Istas, Beaufort et Collette, à 1 t) et BNLL Team Miko (Mikulinski, Mikulinski, Myatt et Van Marsenille, à 1 t). L’épreuve a été perturbée par un brouillard épais et neutralisée pendant plus de 8 heures ! Cela n’a pas empêché les pilotes de prendre plaisir à parcourir le circuit de Francorchamps dans des conditions correctes, une fois que la visibilité fut suffisante. Outre les hybrides déjà citées, les équipages s’alignèrent sur des protos (moteur Citroën), des expérimentales, des améliorées, des classiques proches de la série et des UK. Ces 2 dernières catégories étaient représentées principalement par des Anglais et Français. La Burton découvrable (version anglaise de la 2 cv) n’a pas manqué de susciter l’intérêt du public, venu en nombre pour le départ, plus clairsemé par la suite. La pole a été réalisée par Toiture Honin en 3.23.086 (moyenne 124,156 km/h). Le meilleur tour en course fut l’apanage de 17 Team by Speedeuch (3.21.774, moyenne 124,964 km/h)
Texte et photos : Georges Dubois.

  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
  • 24h02'cv Spa-Francorchamps
1478 lectures
User default img
georges.dubois