Spa Six Hours. Le meeting.

écrit par georges.dubois
le 24/09/2014
Spa Six Hours. Le meeting.

Il y avait du monde à Francorchamps pour assister aux « Spa Six Hours » des 19, 20 et 21 septembre 2014. Pas uniquement sur la piste, où on annonçait plus ou moins 600 voitures ; ni dans les paddocks, où 1000 pilotes environ étaient attendus pour les 3 journées d’un meeting qui prend place dans les épreuves classiques les plus réputées. Pour preuve le nombre d’Anglais qui a effectué le déplacement en Ardenne.
Le vendredi et le samedi pour la majeure partie de la journée, les conditions de course étaient optimales. Malheureusement, peu après le départ des 6 Heures, les éléments se sont déchainés. Le dimanche s’est passé dans la grisaille et la pluie.
Pas de quoi impressionner les citoyens de sa gracieuse Majesté ! Pourtant, certaines voitures valent un « petit » paquet d’euros. Des pilotes comme Frank Stippler, Nicky Pastorelli, David Hart, Nigel Greensall, actifs en GT notamment, ou encore Simon Hadfield, Leo Voyazides, Manfredo Rossi di Montelera, Roger Wills, …, d’authentiques vedettes des courses classiques, étaient de la partie.
Roadbook, l’organisateur, avait une nouvelle fois payé de sa personne pour réaliser un sans faute. Une bonne information médiatique, un véritable accueil, une sono qui fonctionnait et pas uniquement dans la zone paddocks, des poubelles disséminées sur le parcours (eh oui !, respect de l’environnement), ambiance décontractée, un village commercial de qualité et qui s’étoffe, un programme qui tient la route … . Pas étonnant de dépasser la vingtième édition !
Seize courses étaient au programme, parmi lesquelles huit se disputaient en une manche, quatre autres en 2 manches, réparties sur les 2 journées principales. L’épreuve phare, les 6 Heures, réunissait plus de 100 voitures de toutes les cylindrées. Les Ford GT 40, au nombre de 12, se sont taillé la part du lion. Mais elles ne furent pas les seules à recueillir les suffrages des spectateurs. Les anciennes F1, cette fois au nombre de 16 seulement, n’ont laissé personne indifférent. Les vrais amateurs, quant à eux, auront pris leur pied lors des « Woodcote Trophy and Stirling Moss Trophy », « U2 TC », « British Sports – GT and Saloon Challenge », … .
Un week-end de rêve avec des voitures chargées d’histoire. Voir aussi le reportage sur l’envers du décor.
Résultats complets sur www.roadbook.be
Texte : Georges Dubois.
Photos : Ludovic Dubois.

  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
  • Spa Six Hours. Le meeting.
817 lectures
User default img
georges.dubois