Castaldi et sa Boîte à Images

écrit par jcblaise
le 13/02/2016
Castaldi et sa Boite a Images

La Boîte à Images vient de poser ses tréteaux à Rochefort, au square de l’Amicale. De l’extérieur c’est un gros autobus, mais l’intérieur rappelle les vieux cinémas d’antan, l’ambiance est recréée à l’identique. De vieilles affiches tapissent les murs, la cabine de projection est en évidence, l’écran posé sur une scène derrière des rideaux. Jean-Pierre Castaldi, ce comédien que nous avons tous vu au théâtre ou au cinéma, tient ici le rôle d’un vieux projectionniste passionné par le septième art. Une autre comédienne, Pauline Brisy, lui donne la réplique dès la fin du premier acte en jouant une jeune ouvreuse rêvant de gloire cinématographique. Pendant ce temps, Christophe Delire joue le rôle de Larry, l’assistant du maître, pourrait-on dire. Tandis que défile sur la toile, l’Histoire du Cinéma. Un jeu se passe alors entre les comédiens et les scènes des films. Hormis le but quelque peu pédagogique, il y a divertissement assurément, mais surtout un transfert pour nous faire mieux aimer le cinéma. Cette opération est une réussite, on ressort de ce spectacle plus respectueux encore des réalisateurs et acteurs passés et à venir. C’est la Saint-Valentin toute proche, l’amour passe des planches à la toile et aux spectateurs assis sur leurs sièges d’époque. Pendant les trois interruptions, les films continuent et les acteurs déambulent dans les rangs ou aident à servir à boire. L’émergence du cinéma parlant, le progrès de techniques de base comme les travellings ou les gros plans, l’évolution des systèmes de production sont des éléments qui ont retenu notre intérêt. Mais combien sont encore séduisants et bien présents dans nos mémoires les acteurs de notre jeunesse Romy, Ursula, Dean Martin, Wells et les autres. Que nenni, on n’a pas perdu son temps à venir tourner la manivelle avec Jean-Pierre. La réalisation de l’ensemble est irréprochable, mise en scène de François de Carpentries et scénographie de Karine Van Hercke. J’allais oublier d’évoquer Aurélie Remy qui assure la régie et joue le rôle de Dolly, la scripte qui connaît toutes les définitions, par cœur, des termes utilisés dans la technique cinématographique. La tournée de la Boîte à Images n’est pas terminée, elle se rendra prochainement à Verviers, Anderlecht, Chimay, Liège, Binche, Evere, Wavre, Ixelles et Forest pour se terminer le 19 juin. Quelles belles performances d’acteurs. Vive le Cinéma ! Renseignements et réservations 02/376.76.76.
© Jean-Claude BLAISE
Lien vers mes reportages

  • Castaldi et sa Boite a Images
  • Castaldi et sa Boite a Images
  • Castaldi et sa Boite a Images
  • Castaldi et sa Boite a Images
  • Castaldi et sa Boite a Images
892 lectures
Portrait de jcblaise
Jean-Claude Blaise