La francophonie à école communale du Centre de Sprimont

écrit par admin
le 21/03/2008
 francophonie, ecole communale du Centre de Sprimont

Ce 20 mars, à l’école communale du Centre de Sprimont, dans la classe de 1ère année primaire, est venu un Monsieur à l’air très sérieux (papa d’élève)...
Il venait nous expliquer que ce jour; c’était la fête de la francophonie…
Un mot bien compliqué pour nos petites oreilles…
Nous avions déjà un peu, avec Magali, notre Maîtresse, regardé une grande carte du monde avec des pays en oranges et bleus disposés un peu partout. Nous avions commencé à colorier les drapeaux …pas tous car il y en a 55.
Nous avions reçu une grande enveloppe pleine de grandes cartes, brochures, un cd avec des jeux envoyés du bureau de la francophonie à Bruxelles,… tout un programme…
Le monsieur nous a fait beaucoup rire car nous ne savions pas que les autres gens parlaient tant d’autres langues…nous on croyait que les autres parlaient Néerlandais, Italien et Allemand ou Français et parfois Anglais (« comme dans les chansons »).
Les Chinois parlent Chinois, les Russes le Russe…mais nous comme 200 millions de personnes nous parlons le Français.
Nous, on a trouvé que nous parlons : « la langue que maman parle et que l’on entend quand on sort de son ventre » …
Nous étions aussi étonnés d’apprendre que des maîtresses font la classe en français en Amazonie, à Madagascar ou dans une petite île « que même sur la carte on ne la voit pas bien ».
D’autres enfants pour aller à l’école devaient braver 3 mètres de neige, les autres ne savaient pas ce qu’était de la neige…d’autres viennent en classe en pirogues et d’autres en ski….
Certains ont des uniformes ou des maillots….que de rire…
Les collations du matin du riz, des fruits, des tartines, des hamburgers…nous ne mangeons pas la même chose non plus.
Les écoles sont aussi différentes certaines sans fenêtre car il fait chaud ou dans les immeubles de 30 étages de très grande ville ou aussi en bambou…
Nous avons écrit une lettre adressée à huit pays sur la carte ou nous expliquons qui nous sommes et nous leur avons glissé une brochure de notre région et des photos de nous.
Nous avons choisi 8 régions (Le Canada, La Guyane, l’Arménie, le Burkina Faso, Madagascar, le Vietnam, le Liban et La république de Vanuatu) pour envoyer notre message aux écoles primaires francophones. Nous aurions voulu écrire partout mais il y a trop de pays sur la carte.
Nous apprenons à lire, à compter en français comme d’autres enfants au même moment partout sur la terre. Nous lisons les mêmes livres, les mêmes contes…Nous sommes contents aussi d’apprendre que nous devrons étudier d’autres langues pour voyager.
Après deux heures d’explications et de rires nous avons eu vraiment l’impression que ce que nous avons en commun c’est notre belle langue. Nous attendons des réponses mais le plus important c’est de comprendre les différences et les ressemblances.
« C’est comme si nous étions tous différents mais sortis du ventre d’une maman qui parle français et ainsi que nous sommes tous membre d’une sorte de grande famille »

Bruno Bernard

bbernardbruno@scarlet.be

  •  francophonie, ecole communale du Centre de Sprimont
  •  francophonie, ecole communale du Centre de Sprimont
3167 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.