La Lupulus, dernière-née des bières créées par Pierre Gobron

écrit par ReneDislaire
le 21/01/2008
Philippe Collard arbore la Lupulus tandis que Eienne Lesuisse s'eclate

A la tienne Etienne...
A la passation de pouvoir de la Jeune Chambre à Bastogne, le 18 janvier 2008, Etienne Lesuisse n’était pas peu fier d’offrir à l’assemblée, en guise de premier acte de sa présidence, une Lupulus, la dernière-née des bières créées par Pierre Gobron.
En primeur, s’exclama-t-il ! Effectivement, cette bière n’est pas encore dans le commerce…

Pierre Gobron est le fondateur concepteur de la Brasserie d’Achouffe, un hobby au départ, un business à temps plein (et quel temps plein !) depuis 1984. Une affaire florissante, dont les créations successives ont raflé des awards sur plusieurs continents : la Chouffe fut proclamée bière du siècle (rien moins que cela !) aux Pays-Bas en 1999, et lauréate d’un concours en Australie en 2002….
La Brasserie d’Achouffe est intégrée depuis quelque temps dans le groupe Duvel-Moortgat.
Pierre Gobron, tout en demeurant administrateur à Achouffe, n’y est plus directeur de production, fonction qu’il y assuma pendant trois décennies.
Mais il a gardé une installation de brassage aux « 3 Fourquets » à Courtil (Bovigny) et, comme pour se faire plaisir, il a eu envie d’y créer une nouvelle bière, exclusivement en bouteille.
Inventeur de bières comme d’autres inventent des trésors, Pierre Gobron a baptisé son dernier né Lupulus

Pourquoi Lupulus ?
Pierre Gobron répond.
« En latin, le houblon se dit humulus lupulus. Cela signifie aussi petit loup humble. J'ai donc utilisé le nom Lupulus pour appeler cette nouvelle bière. Vous comprendrez aisément ainsi l'origine du petit loup et du houblon qui se trouvent sur l'étiquette qui a été réalisée par Jean-Claude Servais. Pour la fabrication de cette bière, j'utilise beaucoup de houblon mais plutôt fins que trop amers! Une pointe de thym vient ajouter un petit plus à cet assemblage aromatique. Cette bière est brassée uniquement avec du malt sans adjonction de sucre. Elle est refermentée en bouteille et titre 7,5 % d'alcool. »

7,5% ! C’est encore mieux qu’ « une bière pour nous, les hommes » !
C’est même une cervoise gauloise que Lucullus aurait dégustée avec la sagesse de l’épicurien qu’il était !
En effet, nous ne pouvons nous empêcher d’associer, de par l’assonance, Lupulus au romain Lucullus, le Xérès en toge, célèbre pour la qualité de sa table, et dont le luxe s'accompagnait d'un goût très fort de la culture.

Mais attendez encore un bon mois pour trouver une Lupulus dans le commerce. Elle n’y sera introduite que, petit à petit, dans quelques semaines.
Jusqu’à présent, seuls quelques privilégiés ont pu y mettre les lèvres, lors de soirées privées. Ainsi, la toute, toute première fois, ce sont les propriétaires de gîtes de la région de Gouvy qui s’en sont régalés, le 1er décembre 2007, au SI de Gouvy.
De Gouvy, la Lupulus est « montée » à Paris en Ardenne, c’est-à-dire à Bastogne, et le député bourgmestre pourra vous en dire des nouvelles.
Et cela, grâce aux relations privilégiées entre Frédéric Welschen et Etienne Lesuisse, les pontes de la Jeune Chambre, et leur sponsor « historique », Pierre Gobron.

René Dislaire © Houffalize, le 21 janvier 2008

  • Philippe Collard arbore la Lupulus tandis que Eienne Lesuisse s'eclate
  • Pierre Gobron, inventeur de bieres ardennais...
  • pas de doute, la Lupulus rend jovial. Philippe Collard, Etienne Lesuisse, Fr. Welschen, Jean-Claude Cremer, une bouteille ou un verre de Lupulus en main(s), peuvent en attester...
  • admirez la couleur de la Lupulus. Bientot, la Lupulus aura aussi son diplome. Promis!
  •  Remarquer l'art maioral de tenir son verre et son morceau de poulet.
  • entre autres vertus, la Lupulus vous desinhibe. Ainsi, ce jeune tout ce qu'il y a de bcbg montre la langue a son bourgmestre... Faut dire que la photo d'Einstein etait a l'honneur ce soir...
  • comme on vous le dit...
  • non, la Lupulus n'est pas a l'index
  • l'etiquette de la Lupulus, de la main de Jean-Claude Servais
3868 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire