TERRITOIRES: 6ème Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège jusqu'au 30 mars 2008

écrit par admin
le 25/03/2008
Ecole maternelle de Xhovemo

Du 16 février au 30 mars 2008 aura lieu la 6ème édition de la Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège.
La notion de Territoires est au centre de la 6ème Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège. Ce thème multiple, qui permet d’aborder les grandes questions contemporaines, a été choisi en son sens le plus large, afin de parcourir des aspects aussi divers que le «territoire mental», «le territoire politique», «le territoire en mutation», ainsi que la relation entre «territoire et identités».
Pour cette édition 2008, ce sont donc quatre expositions majeures qui vont explorer ces différents aspects de la thématique et mettre en valeur le travail de plusieurs artistes de renommée internationale. Fidèle à sa tradition d’aide à la création, la Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège a cette fois encore soutenu de jeunes talents de la Communauté française de Belgique. A noter également la présence de plusieurs photographes émergents et d’un important travail de participation des publics, dont l’originalité du regard et de la démarche mérite absolument la découverte.
Pour interroger les différentes facettes des Territoires, plusieurs lieux sont consacrés aux expositions. Le Musée d’Art moderne et d’Art contemporain/Cabinet des Estampes (Mamac) sera entièrement investi par la Biennale. Au cœur de la ville, ce sont les espaces de la Salle St-Georges du Musée d’Art wallon et des anciennes églises Saint-Antoine et Saint-André qui accueilleront un très large panel d’artistes et de photographes.
Le pays hôte d’honneur de cette 6ème édition est le Portugal. A cette occasion, un commissariat a été attribué à M. Rui Prata, conservateur au Museu da Imagem de Braga et organisateur du festival Encontros da Imagem. Les choix de Rui Prata permettront aux spectateurs de cette 6ème Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège de découvrir un vaste panorama historique de la photographie portugaise ainsi qu’une sélection de photographes portugais contemporains.
Parallèlement à la Biennale, de nombreux autres lieux culturels liégeois proposeront, autour de la thématique, un panel varié d’expositions indépendantes (voir chapitre Autour de la Biennale). La période de la Biennale sera aussi l’occasion de rencontres et d’animations diverses. Un catalogue sera édité pour l’occasion.

Infos pratiques : La 6ème Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège est une organisation du Centre culturel de Liège - Les Chiroux et de la Ville de Liège.

Horaires :
Les expositions seront accessibles du 17 février au 30 mars 2008
Du mardi au samedi de 13h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 16h30.

Tarifs :
Passeport Biennale (accès aux quatre sites d’exposition) :
10€ (plein tarif) / 6€ (étudiants, seniors, demandeurs d’emploi)
1,25€ (article 27)
Entrée par site :
3,8€ (plein tarif) / 2,5€ (étudiants, seniors, demandeurs d’emploi)
Enfants (- de 12 ans) : gratuit
Tarifs préférentiels pour les groupes de 15 personnes minimum (sur demande)

Dispositifs pédagogiques et visites guidées :
Des dispositifs pédagogiques à destination des écoles fondamentales et secondaires sont disponibles sur demande.
Visites guidées par des guides-conférenciers de l’asbl Art&Fact. Groupe de 20 personnes maximum.
Tarifs : 60 (du lundi au vendredi, visite en français), 65 (samedi, dimanche et jours fériés et/ou visites en néerlandais, allemand ou anglais).
Réservations et informations directement auprès de l’asbl Art&Fact :
tél. : +32(0)4.366.56.04 - fax : +32(0)4.366.58.54 - email : art-et-fact@misc.ulg.ac.be

Informations et demandes : Centre culturel de Liège - Les Chiroux, 8, place des Carmes, B-4000 Liège
Tel : +32(0)4.223.19.60
www.biennalephotoliege.be
Email : biennale@chiroux.be

Point de contact, accueil visiteurs, billetterie, cafétéria, catalogues et publications : Rotonde du Mamac (pendant les heures d’ouverture de l’exposition). Une billetterie sera assurée à l’entrée de chaque lieu d’exposition.

[A] Les expositions
1a Territoire en mutation : Salle Saint-Georges du Musée d’Art wallon / En Feronstrée, 86 / B-4000 Liège
C’est une évidence : l’homme s’approprie un territoire, il le remodèle selon ses besoins, y inscrit sa trace, sa marque, son empreinte - comme on dit aujourd’hui pour désigner les effets macro de nos choix quotidiens et de nos façons de vivre. Que ce soit par le bâti architectural, par l’exploitation des ressources naturelles ou par la mise en œuvre de grands chantiers, les environnements dans lesquels l’homme s’implante en sont bouleversés. De nouveaux paysages apparaissent, modelés selon des perspectives d’aménagement territorial plus ou moins concertées. L’exposition Territoire en mutation voudrait présenter un aperçu de ces transformations perçues par la photographie contemporaine.
Au vu de ces images, témoins multiples des nouvelles vues, rurales, urbaines ou indéterminées, dans lesquelles l’homme habite, vit et travaille, une question surgit. Certes, l’intervention humaine modifie profondément le territoire. Mais en retour, ce dernier ne vient-il pas marquer une nouvelle humanité ?
Avec les travaux de : Patricia Almeida (Pt), Nicolas Bomal (B), Edward Burtynsky (Ca), Antonio Catarino (Pt), Paulo Catrica (Pt), André Cepeda (Pt), Xavier Delory (B), Jean Janssis (B), Patrick Messina (F), Joël Tettamanti (CH), Territoires de Fictions (F) + l'atelier de projet 5ème année de l'Institut supérieur d'Architecture Saint-Luc de Wallonie – Liège
+ Installations urbaines proposées par Photo Gallery asbl

1b O Estado do Tempo [l’état du temps]
Salle Saint-Georges du Musée d’Art wallon / En Feronstrée, 86 / B-4000 Liège
Une place particulière est cette année réservée à la photographie portugaise, le Portugal étant le pays hôte d’honneur de cette 6ième Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège.
Un commissariat a été attribué à M. Rui Prata, conservateur du Museu da Imagem de Braga et organisateur du festival Encontros da Imagem. Ce festival s’attelle, depuis sa première édition en 1986, à diffuser le travail des jeunes générations de photographes portugais. C’est aussi dans le cadre de ces «Rencontres de l’Image» que la ville de Braga a accueilli de nombreux photographes internationaux de renom. Pour continuer le travail du festival Encontros da Imagem à un rythme plus soutenu et sauver de la destruction la plus grande collection d’images photographiques de Braga, la municipalité a décidé, en 1999, de fonder le Museu da Imagem. Forte aujourd’hui d’un fonds de plus de 30.000 négatifs, cette institution patrimoniale poursuit également un travail de prospection et de programmation prestigieuse, à raison d’une dizaine d’expositions annuelles.
L’exposition conçue par Rui Prata, intitulée O Estado do Tempo («l’état du temps»), retrace en 248 images et quatre chapitres, un siècle de l’histoire portugaise. Elle est le résultat d’un remarquable travail de sélection opéré à travers les archives des plus grands journaux portugais et de plusieurs collections privées. Cette exposition prend le parti de se tenir éloignée de l’illustration des grands événements et d’une image institutionnelle des bouleversements politiques subis par le pays. Elle essaye au contraire d’approcher par l’image l’histoire des mentalités et des coutumes, de rendre compte d’une microsociologie des gestes, des actes et des rites inconscients d’un peuple. Entre témoignages et créations, entre Histoire et histoires, l’exposition O Estado do Tempo nous propose un voyage à travers des sentiments, des valeurs et des états d’âme collectifs capturés par la photographie.
Rui Prata nous a également fait l’honneur de présenter une sélection de six photographes portugais contemporains, représentatifs de la création au Portugal aujourd’hui, qui seront visibles à la Salle St-Georges du Musée d’Art wallon.

2 Territoire mental
Musée d’art moderne et d’art contemporain (Mamac) / Cabinet des Estampes
Parc de la Boverie, 3 / B-4020 Liège

Comment aborder l’intimité d’un individu ? Son imaginaire ? Son humanité ? Sa folie ? Comment rendre compte de cet espace secret qui nous constitue et nous guide dans la relation que l’on a avec soi-même et avec les autres ? Comment rendre visible le territoire intérieur sur lequel miroitent nos choix, nos amours, nos errements ?
«A défaut d’y voir clair, nous voulons, à tout le moins, voir clairement les obscurités» disait Freud. Cette exposition, la plus vaste de la Biennale puisqu’elle occupera tout l’espace du Musée d’Art moderne et d’Art contemporain (Mamac) et le Cabinet des Estampes, tente de mettre en lumière l’infinie richesse de cette énigme sans fin. Sans compromis et sans tabou, les artistes exposés ont choisi de lever un coin du voile de l’intimité, du couple, de la famille, de la solitude. Dans ce parcours, le bien et le mal, le normal et l’anormal sont hors-jeu. Ne restent que les confidences, les murmures, la difficulté à être, les corps sans réponse, le rêve, les masques qui tombent pour mieux en révéler d’autres…
Par cette exposition, le spectateur est invité à sonder son propre territoire mental, à affronter son semblable, son fou, son malade, son étranger, son double, en bref son portrait…
Avec les travaux de : David Adika (Israël), Cathy Alvarez (B), Marrie Bot (NL), Elinor Carucci (Israël), Jorge Rojas Castro (B/Chili), Donigan Cumming (CA), Sibylle Fendt (D), Karel Fonteyne (B), Patricia Kaiser (B), Anouk Kruithof & Jaap Scheeren (NL), Thierry Kuntzel (F), Sophie Langohr (B), Mireille Loup (F), Christine Mawet (B), Paula Muhr (Serbie/D), Benjamin Nickel (B), Mathias Nouel (B), Marielle Nylander (Suède), Luiz Palma (Pt), Jean-François Pirson (B), Laurie Polson (B), Bruno Santos (Pt), Sandy Skoglund (Suède), Alec Soth (USA), Territoires de Fictions (F)

3 Territoire politique
Ancienne Eglise Saint Antoine , Rue Moray, s/n / B-4000 Liège

Les guerres et les combats ont, depuis la nuit des temps, marqué l'histoire des nations. Les conflits que nous connaissons aujourd'hui, qu'ils reposent sur des questions économiques, idéologiques ou religieuses, laissent des stigmates sur les paysages et dans le cœur des peuples.
Certains des artistes rassemblés dans cette exposition montrent une sensibilité particulière à l'endroit de la frontière. Limite réelle autant que symbolique, bafouée ou gardée jusqu'aux dents, la frontière est un élément de définition incontournable du territoire politique.
D'autres photographes ont choisi de s'inquiéter des conséquences humaines et sociales liées à ces enjeux géopolitiques. Les migrants, les déracinés, les exilés, les expulsés, tous ceux qui se transportent ailleurs, par choix ou obligation, semblent recomposer une autre communauté, un groupe éparpillé, en constante reconstruction identitaire…
Dans les deux cas, le territoire politique apparaît en incessante reconfiguration, comme un puzzle inachevé en quête de permanence…
Avec les travaux de : Anthony Berthaud (B), Jérôme Brezillon (F), Eric Delayen (F/B), Dojo Cinéma (F), Wilfrid Estève & Virginie Terrasse (F), Brigitte Grignet (B), Rip Hopkins (GB), Adeline Keil (F), Yann Mingard & Alban Kakulya (CH), Liza Nguyen (F), Frédéric Sautereau (F), Territoires de Fictions (F), Laetitia Tura (F)

4 Territoire & Identités
Ancienne Eglise Saint-André, Place du Marché, 27 / 4000 Liège

Territoire et Identités est un projet à dimension sociale, culturelle et artistique. Différents publics ont été confrontés à la création sur base de questions simples et complexes à la fois : qu’est-ce que «mon» territoire ? Est-ce le monde, mon quartier, ma ville, ma maison ? Comment mes repères s’articulent-ils avec ma singularité de citoyen, d’homme ou de femme, de jeunes ou de moins jeunes, etc. ? Les participants ont été encadrés par des artistes et des animateurs chevronnés pour produire des textes, des images et des sons, présentés aujourd’hui à l’ancienne Eglise St-André et aux alentours.
La photographie a évidemment tenu une place de choix dans le processus, via notamment la technique du sténopé, cet appareil photographique rudimentaire qui est utilisé ici pour aborder des questions d’actualité et donner la parole aux personnes qui ne la prennent habituellement pas. Une sélection des images conçues grâce à cette technique sera présentée au public, notamment par la construction d’une immense fresque composée des milliers de tirages réalisés pendant les ateliers (réalisée par Miguel Chikaoka du collectif brésilien Foto Ativa).
Des traces de ce travail seront également présentées sur d’autres supports («bulles sonores», petites œuvres multimédia (POM), éditions).
L’exposition Territoire et Identités est le résultat d’un programme considérable, mené sur plusieurs mois et qui a mobilisé un grand nombre d’associations. Et il ne fait aucun doute que cette démarche d’implication des publics sera amenée à se poursuivre dans l’avenir…
L’exposition Territoire et Identités est une co-production du Centre culturel de Liège - Les Chiroux, des Ateliers d’Art contemporain, de la Fédération des Maisons de Jeunes de Belgique francophone et de l’asbl Façons de Voir.
Direction artistique : Werner Moron.
Avec le soutien et la participation des publics des institutions suivantes : Les Centres Publics d’Aide Sociale de Beyne-Heusay, de Chaudfontaine, de Ferrières, de Flémalle, de Herstal, de Liège, de Saint-Nicolas, de Seraing et de Theux; le Centre d’Expression et de Créativité de La Hesse; le Centre pour demandeurs d’asile - Croix Rouge de Manhay; les Maisons des Jeunes La Bicoque, Le Prisme, XL’J ainsi que la MJ du Thier à Liège ; la ludothèque de Xhovémont; Ampli Junior (Espace Enfance et Jeunesse de la FMSS/FPS) ; les Ateliers d’Art contemporain; le Centre d’Orientation et de Formation d’Amay; l’asbl d’Aide aux Personnes déplacées; le Centre culturel de Berchem Sainte-Agathe; l’école maternelle de Xhovémont; Peuples et Cultures en Wallonie et à Bruxelles et Présence et Action culturelles.

[B] Autour de la Biennale
► Les coups de projecteur…

Israel ARINO | Espacio Imaginario
Galerie ARS LINEANDI
place Coronmeuse 11
4040 Herstal

Ce travail, réalisé en Espagne et en France entre 2000 et 2006, s’inscrit dans une série consacrée à la création des espaces oubliés qui semblent nous appeler à la contemplation et à la quiétude. L’espace photographié est le prétexte à un semblant de récit commencé par mon grand-père et continué par mes propres lectures. Une des forces des espaces photographiés réside en ce qui échappe à la volonté. La part de hasard, ou d’insu : c’est le fond de la photographie et c’est de ce fond que provient et apparaît tout le travail.

art-liege.be | Territoires Virtuels

LES CHIROUX, Centre Culturel de Liège
place des Carmes, 8
4000 Liège
Art-liege.be œuvre depuis 2003 à la promotion des artistes locaux sur Internet. Le site web liégeois contribue ainsi à faire entrer l’art actuel dans les foyers, les écoles, les bibliothèques ou tout autre endroit équipé d’une connexion. D’autre part, art-liege.be offre à l’artiste actuel un espace où son travail bénéficie d’une plus grande visibilité. Dans le cadre de la Biennale internationale de la Photographie et des Arts Visuels de Liège, l’asbl scénographie son territoire en présentant une sélection d’artistes issus de sa galerie virtuelle.

►Pascal DAMUSEAU & Jean-Luc DERU

Maison Renaissance de l’EMULATION
Rue Charles Magnette, 9
4000 Liège

Du jeudi 21 février au samedi 29 mars 2008
(Pré-ouverture le samedi 16 février, de 14 à 18 heures)
horaires : Du mercredi au samedi, de 14h à 18 h
vernissage : le mercredi 20 mars de 18h à 20h30
contacts : Anne-Françoise LEMAIRE
soc.emulation@swing.be - tel : 04/ 223 60 19

Les photographes Pascal Damuseau et Jean-Luc Deru, amis de longue date, enseignent à l’Institut Supérieur des Arts Saint-Luc de Liège. Leurs approches du territoire construit sont complémentaires. La touche intimiste, en noir et blanc du premier cohabite avec les constats plus «cliniques» du second. Facettes de l’architecture à Barcelone pour l’un, vues aériennes en couleur de quartiers ordinaires de la ville ou de sa périphérie pour l’autre, ils composent ainsi, à eux deux, un kaléidoscope mêlant l’art et l’acte d’occuper l’espace bâti.
►Tatiana BOHM

Galerie Les Drapiers
Rue Hors Château, 68
4000 Liège

du 16 février au 30 mars 2008
horaires : du mercredi au samedi, de 14h à 18h
ainsi que sur rendez-vous.
dim. 30/03 en présence de l’artiste de 14h à 18h
vernissage : le vendredi 15 février à partir de 18h
contacts : 04/222.37.53 - denisebiernaux@lesdrapiers.be

Par la transformation de la représentation de l’humain, Tatiana Bohm tente d’en capter son essence. Pour ce faire, elle recourt à la photographie ou à divers processus chimiques, physiques et/ou mécaniques.
« Ce qui reste surtout, ce sont les gestes de l’artiste - gestes qui interrogent l’alchimie des corps, la cohabitation des vivants et des morts, l’image et l’essence immuable de l’humain. »

ESAS | Mouvements d’un quartier,
dis-moi d’où tu viens, où tu vas, qui tu rencontres ?

Quartier du Longdoz - exposition dans l’espace public
Etudiants en travail social (1ère année), sous la direction de
François Bodeux (UCL / Collectif SMOKE)

ESAS (école supérieure d’action sociale / HEMES)
Rue d’Harscamp 60c
4020 Liège

du 05 mars au 08 avril 2008
horaires : du lundi au samedi de 10h à 20h
vernissage : Manifestation de cloture le 08 avril à 12h00.
contacts : m.block@hemes.be / francoisbodeux@yahoo.com

Pendant trois mois, des étudiants de l’ESAS ont travaillé sur le quartier du Longdoz autour des questions «dis-moi d’où tu viens, où tu vas, qui tu rencontres ?». Par le biais de photographies, de textes ou d’enregistrements sonores, l’exposition met en scène leur expérience propre du quartier. Expérience d’un territoire en mutations, d’un quotidien ordinaire, d’un univers urbain que la plupart de ces étudiants appréhendent ici pour la première fois .

►FLUX | Le maçon et la blanchisseuse

Galerie FLUX
Rue Paradis, 60
4000 Liège

du 16 février au 30 mars 2008
horaires : du jeudi au samedi de 16h à 19h ainsi que sur RDV
vernissage : le 16 février dès 14h00
contacts : flux-news@skynet.be / 04 253.24.65

Un axe «cheminée-galerie Flux-Ministère des Finances» croise un autre axe, «nouvelle gare Guillemins - Boverie - Médiacité». Deux territoires, deux visions du monde qui se tournent le dos comme le titre de cette expo: le maçon (métaphore du travail, de l’art en train de se faire) et la blanchisseuse, (métaphore du rendement et de l’art des affaires, le plus beau des arts comme le prétendait Andy Warhol qui a sacralisé de son vivant la Brillo box, la poudre à lessiver).
Une dé-territorialisation sous couvert de croisements urbains et humains.

►Bernhard FUCHS | Autos

Galerie Lionel HUSTINX
Place du XX août, 17
4000 Liège
Pour sa première exposition en Belgique, le photographe autrichien Bernhard Fuchs présentera une série de travaux intitulée « Autos ». Dans cette série, Fuchs nous convie à l’un de ses nombreux parcours qu’il réalise à pied ou à vélo à travers les paysages champêtres de son pays natal.
Bernhard Fuchs est né en 1971 à Haslach an der Mühl en Haute-Autriche et a étudié la photographie auprès de Bernd et Hilla Becher à l'Ecole des Beaux-Arts de Düsseldorf.

Ateliers de l'asbl Revers et du Centre André Baillon | Cartographies mentales

le Mad
parc d’Avroy
4000 Liège

du 09 février au 5 avril 2008
horaires : du lundi au vendredi de 10h à 17h
et le samedi de 14h à 17h
vernissage : le vendredi 8 février 2008 dès 18h30
contacts : +32(0)4.222.32.95
Infos : www.madmusee.be

Le sociogénogramme est un schéma qui, au fil d’un entretien collectif, représente les acteurs et les institutions concernés par une situation. Cet instrument de travail montre par un système de flèches, les mouvements entre les acteurs. Pour la Biennale, un ensemble de sociogénogrammes photographiques sera réalisé. Les participants au projet (les membres des ateliers) dressent, au terme d’un reportage, le panorama de leur milieu de vie. Chaque photo (de lieux / de personnes) prendra place au sein d’un ensemble ordonnancé par un système de flèches et d’indications représentant les mouvements au sein des territoires de chacun.

Sebastiao SALGADO | Exodes
ASBL « Article 23 »
Place Emile Dupont, 1
4000 Liège
Les photographies de l’exposition « Exodes « amènent le visiteur à poser un regard sur le présent, sur l’inégale distribution des richesses et l’immuable volonté des hommes à suivre le chemin qui conduit à la satisfaction de leurs besoins sociaux. Le photographe, Sebastiao Salgado, a voulu, à travers ses clichés, témoigner de la mutation et de la réorganisation que vit la société humaine.

Alain JANSSENS | Mur du silence
Librairie PAX
Place Cockerill
4000 Liège

du 17 février au 30 mars 2008
horaires : Lu de 13h à 18 h 30, Ma au Ve de 9h à 18h30,
Sa de 10h à 18h30 et Di de 10h30 à 13h30
vernissage : dimanche 17 février de 10h30 à 13h30
contacts : Claire Gohaux 04/2232146 | librairiepax@skynet.be
Alain Janssens 04 227 67 91 | al.janssens@skynet.be

Dans le cadre de la Biennale de Liège, les éditions «fourretout», présentent le livre «Mur du Silence», une carte blanche au photographe Alain Janssens qui met en oeuvre la narration photographique d’une paroi acoustique hors normes réalisée par l’Atelier d’Architecture Pierre Hebbelinck, et abritant une maison privée.

►Peter MAURER | Faceland

Galerie PERISCOPE / Galerie WEGIMONT
cinéma Churchill
rue du Mouton Blanc, 20
4000 Liège

du 16 février au 30 mars 2008
horaires : pendant les heures d’ouverture du Cinema Churchill
contacts : periscope@skynet.be | (+32) 4.224 70 50

Durant ces six dernières années, Peter Maurer a sillonné la Finlande, l’Irlande, la Pologne, la Roumanie, la Sardaigne et la Suisse. Il y a capté, avec la précision détaillée de la chambre photographique, la nature de ces territoires et le visage de ces populations. Son travail juxtapose des paysages couleurs en grand format avec des portraits frontaux en noir et blanc. Il décrit le particulier et le différent pour mieux célébrer l’universalité et le sentiment d’appartenance au monde.

►Section Photographie de l'Ecole supérieure des Arts St-Luc | Geométrie Variable

Ecole supérieure des Arts Saint-Luc / Espace B9
Boulevard de la Constitution, 41
4020 Liège

L’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc s’inscrira cette année, peut-être encore plus que les autres, dans le parcours d’expositions de la Biennale de la Photographie. Parce que ses étudiants et leurs professeurs de photographie ont pris l’habitude de s’approprier la question des territoires au fil de leurs études et de leurs recherches. Aussi parce qu’un nouvel espace d’exposition, à Saint-Luc, entend fermement conquérir sa place dans le panorama local des lieux d’art et de culture.
Une façon - qui en vaut une autre -, non agressive mais créative, de trouver ses marques et de marquer un territoire... aux portes, bien entendu, largement ouvertes !

Fernand HICK | Ville ou campagne : ces territoires qui nous habitent…

Galerie Espace VENTA
Rue Hors Château, 90
4000 Liège

du 16 février au 30 mars 2008
horaires : du jeudi au samedi, de 14h à 18h et le dimanche de 14h à 17h
vernissage : le vendredi 15 février de 18h à 20h30
contacts : Carine DELHAYE - 0494/15.04.43
infos : www.espaceventa.be

Au travers de l’objectif de Fernand Hick, en noir et blanc ou en couleurs, nous parviennent des images de notre environnement… Paysages de nature et paysages urbains nourrissent nos paysages intérieurs. Plus qu’un cadre de vie, ils habitent notre imaginaire autant que notre quotidien. Ville ou campagne : des images que l’on s’approprie, des territoires qui participent à notre identité…

►Qu’en pense la cible (allons lui demander) ?

Centre wallon d’Art contemporain «La Châtaigneraie»
19, chaussée de Ramioul
4400 Flemalle

du 16 février au 30 mars 2008
horaires : Du mardi au dimanche, de 14h à 18h
sauf jeudi de 16h à 18h
contacts : + 32 (0) 42 75 33 30 - chataigneraie@belgacom.net

Nous sommes la cible des yaourts, des assurances, des sondages, des voitures. Nous sommes dans la nécessité de quitter un pays en guerre en Afrique pour manger ou survivre, et finir dans l’espoir assourdissant d’un papier et d’un numéro. Le monde que nous avons construit s’est retourné sur nous. Retournons-nous. Pas pour revenir en arrière, pour faire front. De récepteurs, de bénéficiaires, de consommateurs, par le jeu symbolique de l’art, devenons acteurs. Des CPAS, des maisons de jeunes, des sans-papier, vous et moi, avons produit des images et des propos qui rendent compte de notre propre perception de ce que sont devenues les idéologies qui tournent autour des mots «territoire» et «identité».

Cette manifestation prend place dans le cycle de réflexion Kokabolana (échanges Afrique -Europe) dans le cadre du projet Artventure (Culture 2000)

Co-commissariat : Werner Moron et Marie-Hélène Plomteux-Joiret. En collaboration avec le Prehistosite de Ramioul.

Rodolphe Finamore et Alexandre Radicchi | Ougrée-Bas : Pile&Face

L’Aquilone
25, Boulevard Saucy
4020 Liège

du 16 février au 30 mars 2008
horaires : mercredi et jeudi, de 13h à 17h
vendredi et samedi de 17H à minuit
dimanche de 13h à 20h
contacts : Nicolas Briale au 0496 21 50 46 (Aquilone) et Frank Gerard (Optim@) au 0499 724 565

Ougrée-bas, un quartier de 5000 habitants de Seraing, est particulièrement touché par le déclin économique. Depuis plusieurs années, les habitants développent de nombreuses actions pour améliorer la qualité de vie au sein de leur quartier. Après avoir sillonné ce territoire pendant plusieurs mois au contact direct de ses habitants, Rodolphe Finamore et Alex Radicchi, mettent en évidence le contraste entre l’environnement industriel du quartier et le dynamisme de ses habitants.

►Collectif "Du Grain à Moudre"

Archéoforum de Liège
Place Saint-Lambert
B-4000 Liège

du 27 février au 30 mars 2008
du mardi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 11h à 18h
vernissage : le 28 février
contact : dameye@live.be tel : 0486/90.43.29

Dodécatone | 3 regards

ASBL Le Hangar
43b, Quai St Leonard
4000 Liège

Fabris REMOUCHAMPS | Espaces Clos...

Hush up
Concept Store
Chaussée des Prés 30
4020 Liège

PhotoClub IMAGE de l'ULg | Territoire intellectuel

Hall d'entrée de l'Université de Liège
Place du XX Aout, 7-9
4000 Liège

Du 10 au 28 mars 2008
horaires : Du lundi au vendredi de 8h à 18h. Fermé le WE
contacts : josecoulee@skynet.be - tel : 086/36.76.04

  • Ecole maternelle de Xhovemo
2147 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.