Jérôme Thiry découvre la McLaren version 2013

Jerome Thiry au Paul Ricard Jerome Thiry au Paul Ricard Jerome Thiry au Paul Ricard Jerome Thiry au Paul Ricard

Jérôme Thiry était au volant de la Mclaren MP4-12C GT3 lors des essais officiels du team Boutsen Ginion qui se sont déroulés ces 12 et 13 mars sur le circuit Paul Ricard dans le sud de la France.
Les GT les plus en vogue de la compétition automobile ont fait leur retour dans les paddocks cette semaine avec les deux journées d’essais officiels organisées sur le circuit du Castellet.

Une soixantaine de voitures ont participé à ces séances afin d'effectuer des tests pour les équipes avant le début de la saison 2013.
La série GT3 était bel et bien représentée par une collection unique des marques mondiales concurrentes les plus connues comme Aston Martin, BMW, Ferrari, Lamborghini, McLaren, Audi, Mercedes, Nissan et Porsche.

Plus que satisfait des performances de Jérôme Thiry en 2012, le team Boutsen Ginion a souhaité poursuivre l’aventure avec ce dernier en le faisant participer aux essais officiels pour la saison 2013.

Les tests de ces deux journées au volant des 2 McLaren MP4-12C GT3 permettront de définir les équipages pour les différents championnats auxquels participe le team d’Olivier Lainé: BRCC, Blancpain, 24h de Spa-Francorchamps…
Il s'agit de tests collectifs, les équipages définitifs seront annoncés fin mars.

Pouvant prétendre déjà avoir une certaine connaissance de la McLaren GT3 puisqu’il avait fait son entrée au sein du team en juillet 2012 lors des 24h de Spa-Francorchamps, Jérôme a pu observer les améliorations apportées à la voiture : aileron, splitter, amortisseur, moteur…pendant que d’autres pilotes faisaient connaissance avec cette dernière.
Il a également saisi l’occasion de ces journées d’essais pour découvrir le circuit Paul Ricard.

« Pour moi », dit Jérôme, « ces essais permettent de se remettre en jambes après la trêve hivernal, de reprendre contact avec le team avant le début de la saison ainsi que de partager, avec les coéquipiers, les différents points de vue sur la manière de piloter ».

Peu importe le championnat auquel participera Jérôme cette année, nous espérons le voir en Belgique lors des 24h de Spa-Francorchamps les 27 et 28 juillet prochains au volant du bolide.