Framboiserie de Malmedy.

4 5 3 1 2

Nos artisans locaux : framboiserie de Malmedy
Le monde industriel nous a fait perdre, depuis quelques décennies, les goûts et saveurs d’antan.
C’est pourquoi le producteur Yves De Tender s’investit, par ses productions manuelles et ses produits naturels, à recréer ces anciens goûts.
Après avoir dégusté une partie de ses produits, nous nous sommes rendus chez lui afin de découvrir ses méthodes, ainsi que la totalité de ses produits !
Fruits et légumes qu’il cultive, sans additif, dans ses serres (tunnel).
Fraise – framboise – mûre – cassis – groseille – rhubarbe.
Courgette – potiron – tomate

Sa production s’est concentrée principalement sur la réalisation de confitures, sirops et gelées. Et en fonction de la saison et des fruits disponibles, vous pourrez découvrir, chez lui, ses créations.
Il nous a fait savoir qu’il est possible de commander ses produits chez lui ! Mais avant cela, il insiste pour qu’un rendez-vous soit fixé par téléphone.
La commande sera prête à votre arrivée.
Ses produits sont diffusés dans les boulangeries et les épiceries de la région.
Mais il cherche de nouveaux distributeurs.

Votre contact :
Producteur : Yves De Tender
Meiz, Chemin des Potiers, 10
4960 Malmedy
Tel : 080/330 335
E-mail : framboiseriedemalmedy@skynet.be

Ce producteur, Monsieur De Tender, nous a fourni des rédactions sur la passion de son travail que vous trouvez ci-dessous.

La culture
Comme pour la vigne, le terroir fait la différence. Plantées sur un coteau bien exposé au sud, nos cultures reçoivent un maximum de soleil.
Une terre lourde et argileuse favorise une croissance lente et régulière des fruits.
A 400 m d’altitude, la bonne saison est courte. Les rendements sont naturellement limités.
Les fruits sont récoltés à leur pleine maturité, quand tous les arômes sont entièrement développés.
Des haies sont plantées, les coccinelles sont respectées. La nature garde sa place dans le verger.
Pour toutes ces raisons, nos fruits gardent le vrai goût d’antan.

La transformation
Les fruits sont transformés de façon artisanale à la ferme.
Aucun additif ou autre colorant n’est utilisé.

Seule la pure pectine de pommes aide à la gélification des confitures et gelées. Elles sont cuites dans de larges bassines de cuivre. Aucune machinerie compliquée n’est utilisée. Tout le travail est manuel. Comme les quantités de fruits sont limitées, de courtes cuissons suffisent.
Les liqueurs.
Sont obtenues après une longue macération. Aucun additif, aucun colorant n’intervient dans le processus de fabrication. Un travail artisanal dans lequel on retrouve la qualité maison.
Le terroir
Le sirop de fleurs de sureau. Boisson traditionnelle du faneur, rafraîchissante et tonique. A boire très frais. Quand le travail est fini, une larme de sirop de fleurs de sureau dans un verre de vin blanc sec vous offre un vrai apéritif léger, floral et désaltérant.

La gelée de pommes sauvages. On retrouve encore dans la région des pommiers sauvages (Malus sylvestris). Ils nous offrent de petites pommes jaunes tellement parfumées mais si avares à donner leur jus. Cette gelée accompagne parfaitement le pain au levain. La richesse de ses arômes ravira la cuisinière pour déglacer une sauce.

Le cassis. Une vraie pharmacie à lui tout seul. Traditionnellement, chaque ferme avait son buisson. En liqueur ou en gelée, il combat efficacement refroidissements et maux de gorges.

Les myrtilles. Récoltées dans les bois, elles perpétuent une longue tradition de cueillette sauvage typique des hauts plateaux.

La créativité
La confiture du chanteur. Les alicaments sont à la mode, nous devions créer le nôtre ! Cassis, mûre et sureau sont réputés bons pour la gorge mais leur goût puissant rebute parfois. La framboise vient adoucir le tout. Un mélange original, non dénué d’efficacité.
La confiture du fromager. Conçu en coopération avec un maître-fromager, ce mélange de pommes sauvages et de groseilles vertes relevé d’épices est destiné à accompagner des fromages au goût prononcé. Pour un chèvre frais, préférez la gelée de framboises.
La confiture de framboises à l’eau de vie. Pourquoi renforcer la confiture de framboise déjà si savoureuse par son eau de vie, elle aussi si parfumée ?...
…pour obtenir une confiture qui laissera à vos papilles un souvenir marquant.
Essayez-la comme base pour un sorbet qui vous permettra de proposer un entremet léger mais envoûtant.

Les classiques
La confiture de framboises. Une valeur sûre. Un grand classique pour accompagner un petit déjeuner réussi.
Rares sont les confituriers qui produisent eux-mêmes leurs fruits. Nous maîtrisons le produit depuis le choix de la variété à planter jusqu’à la mise en pot de la confiture terminée.
Le sirop de framboises. Pour les petits et les grands enfants, à diluer dans de l’eau pétillante. Une alternative aux sodas et autres limonades très sucrées et très acides. Le nectar de cassis. Une boisson pleine d’énergie pour partir du bon pied le matin.

Et pour le soir, un cocktail inédit :
1 part vodka
3 parts nectar de cassis
une larme de sirop de canne

Légende des photos :
1 - Assortiment des produits fabriqués. TelS que confitures, sirops.
2 – Grappe de framboises.
3 - Groseille
4 – Potiron
5 – Myrtilles

MGM


Lien vers notre reportage sur Meiz-Malmedy. Journées fermes ouvertes (JFO). en 2013