Rallye B-Short des Crêtes 2007 - Superbe épreuve

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

B-Short des Crêtes 2007 – 25/11/2007 - Beco et Radoux au bout d’un périple particulièrement difficile.

Les conditions atmosphériques de ce dernier week-end de novembre ont rendu la tâche des participants et organisateurs du B-Short des Crêtes « cuvée 2007 » particulièrement difficile.
En effet, beaucoup de sorties ont entrainé autant de retard, ce qui n’a en rien favorisé la tâche des uns et des autres.

Ces conditions atmosphériques, rendant les spéciales particulièrement glissantes, ont eu raison d’une vingtaine d’équipages sur 129 enregistrés au départ.
En D4 (pneus racing), Jean-Philippe Radoux a tiré au mieux son épingle du jeu devant un Frédéric Flagothier particulièrement à son affaire. En pneus conventionnels (D1-2-3), c’est un Frédéric Beco déchaîné qui l’emporte finalement devant Kurt Heckters et Bruno Blaise. Mais pour chaque concurrent, le fait de rallier l’arrivée de cette édition 2007 valait bien la coupe …
L’ensemble des participants nous a par ailleurs ravi avec un superbe festival de « jumps » dont nous vous présentons une synthèse dans notre galerie photos consacrée à l’évènement.
Chapeau aux teams et équipages, chapeau aux organisateurs. Chapeau également aux commissaires de spéciales et autres bénévoles de tous bords.

Patrick Davin - plus de photos sur www.racing-pictures.be

Vous trouverez ci-dessous les dernières informations concernant Philippe Henin et sa participation au Rallye des crêtes.

Suite à la maladie de son copilote (pierres à la vesicule), Philippe Henin se retrouvait sans copilote à 2 jours de l'épreuve.
La déception du copilote Daniel Joris est grande, mais ce n'est que partie remise.
Heureusement, Philippe a pu compter sur Corinne Lejeune pour le seconder pendant cette dernière épreuve de la saison.

Le week end commancait plutôt mal, d'abord ce stress de copilote a trouver en dernière minute. Puis voila que pendant les reconnaissances, la police fédérale en ajoute une couche avec une photo souvenir à 74 au lieu de 50km/h. Pour couronner le tout, évidemment que toute infraction au code de la route pendant les reconnaissances se solde par une pénalité de 2 minutes. (Qui sera impossible à aller rechercher sur 5 etapes spéciales) deux points positifs avant le jour J, le parcours magnifique et une copilote extraordinaire.

Le dimanche arrive enfin le jour de la course, la première spéciale est neutralisée, on parcourt la deuxieme speciale avec un temps plus qu'honorable au vu des conditions particulièrement difficiles et glissantes du parcours et des problèmes de freins sur la voiture. (En effet, celle-ci avait trop de freins sur l'arrière ce qui la rendait instable lors des freinages). La deuxieme boucle se passe assez bien malgré 2 petites fautes dans la 2eme speciale toujours suite aux soucis de freins. Mais fort heureusement sans occasionner le moindre dégat à la voiture. La 3eme boucle de nuit fut un vrai moment de bonheur dans l'auto.
Tout cela pour finalement terminer à la 2eme place de la classe

Suivez les dernières infos sur www.philippehenin.net