Namibie - Mondes d'Ailleurs

(c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board (c) Namibia Tourism Board

L'aube se lève sur la Namibie, connue pour le contraste de ses paysages.

Le désert désolé de Namibie est dit le désert le plus vieux au monde, avec ses hautes dunes et une impression d'espace infini. Le plateau central, avec sa savane épineuse et ses montagnes rabotées, jaillissant des plaines, montrent le chemin du majestueux Fishriver Canyon dans le Sud

Dans le Nord du pays, les paysages changent des plaines de buissons denses du grand Etosha Pan, pour devenir une savane boisée couverte de végétation.

Des empreintes de pas de Dinosaures sont préservées dans le grès, l'art préhistorique dans la roche, mirabilis de Welwitschia, le témoin du temps dans ce pays, tout témoigne du passé. .

La Namibie est divisée en 3 régions topographiques distinctes:

Le Désert Namibien: Désert de 50-140 km qui s'étend le long de la côte, céinturé de dunes et parsemé de rivières à sec et de canyons profondément érodés.

Le Plateau Central: Il court du Nord au Sud avec une altitude moyenne se situant entre 1.000 et 2.000 mètres; il montre des paysages stupéfiants, des affleurements rocheux, des vallées remplies de sable et des plaines sans fin.

Le Désert du Kalahari: De longues dunes de sable rouge s'étendent dans cette région et qui enjambent les plaines du Nord couvertes de buissons denses jusqu'à la cuvette d'Etosha à l'Est qui comprend les régions aux précipitations élevées de Kavango et de Caprivi, des forêts tropicales et fleuves éternels et la savane boisée.

La Namibie est le premier pays au monde à avoir inclu dans sa Constitution la protection de l'environnement et l'utilisation rationnelle des ressources naturelles.

Selon les derniers recensements, la densité de la population en Namibie est la plus faible du monde avec moins de 2 habitants par km² pour un total d'un peu plus de 1.8 millions divisés en plusieurs ethnies.

Les Owambo sont le groupe le plus important et vit dans le Centre-Nord dans les régions des 4 "O": Omusati, Oshana, Ohangwena and Oshikoto. Les Kwanyama sont les plus nombreux suivis des Ndonga, Kwambi, Ngandyela, Kwaluudhi et Mbalanhu. Ils pratiquent une économie mixte d'agriculture et d'élevage, fabriquent vêtements et chaussures, poterie et artisanat du bois.

A la frontière de l'Angola le long de la frontière de 400 km formée par la rivière Okavango vivent les Kavango. Le groupe consiste en 5 tribus, Kwangali, Mbunza, Shambyu, Gciriku et Mbukushu et vivent de pêche d'élevage et cultivent le sorgho, le millet et le maïs.

Les Caprivians vivent dans l'extension Nord-Est de la Namibie faisant frontière avec l'Angola la Zambie et le Botswana. Leurs tribus sont les Masubia, Mafwe, Myeyi, Matotela and Mbukushu. Ils pêchent et chassent mais aussi sont éleveurs et cultivateurs.

Les Herero sont principalement éleveurs et vivent dans la région d'Omaheke. Ils peuvent être subdivisés en Herero, Ndamu-randa, Tjimba Herero, et Mbanderu. Les femmes peuvent être identifiées aisément par leurs vêtements colorés de style victorien.

Une ancienne tribut semi-nomade, les Himba vivent eux de manière dispersée dans la région de Kunene. Les femmes sont connues pour leur beauté sculpturale, leurs coiffures compliquées et ornements traditionnels.

Les Damara, un des plus anciens groupes culturels du pays vit dans la région de Erongo. Ils cultivent légumes et maïs mais la production animale est également une source importante de revenus pour cette peuplade.

Les seuls véritables descendants des Khoikoi en Namibie sont les Nama, qui vivent dans les régions Karas et Hardap. Ils ont un talent naturel pour la poésie, la prose et la musique.

Les Topnaars sont un groupe valeureux qui vit sur les berges de la rivière Kuiseb River, avec leurs moutons et leurs chèvres, dans un environnement dur. Les poêmss et l'éloge du melon narra forment une part essentielle de la culture Topnaar.

En 1868 les Basters vinrent du Cap en Namibie où finalement ils s'installèrent aux sources chaudes de Rehoboth. Ils sont traditionnellement fermiers cultivateurs mais cependant beaucoup d'entre eux travaillent dans d'autres secteurs comme le commerce et la construction.

Les Namibiens nommés "Coloureds" trouvent leurs origines au Cap et vivent principalement aux alentours de Windhoek, Keetmanshoop, Lüderitz, Kalkveld and Karasburg.

Les Tswanas sont le plus petit groupe culturel vivant dans le district de Gobabis. Les tribus Tlharo, Tlhaping et Bangologa en font partie et sont fermiers.

Les Bushmen, chasseurs et éleveurs occupent le reste du territoire de l'Est de la Namibie et du Kalahari. Ce sont de grands narrateurs et s'expriment avec éloquence dans la musique, le mime et la danse.

Environ 100 000 Namibiens Blancs descendants d'européens vivent en Namibie; la majorité d'entre eux habitent les régions urbanisées du Centre et du Sud et s'occupent de commerce, production, services et administration.

L' Héritage et la culture s'exposent par de nombreuses places intéressantes comme le Fort George construit en 1780 ou le plus vieux bâtiment existant, Pedro St. James où a eu lieu la déclaration de liberté des esclaves.

© 2006 ardenneweb.eu - Alexandre Siquet
Commentaires:
© Namibia Tourism Board
Photographies:
© Namibia Tourism Board
Namibia Tourism Board
www.namibia-tourism.com

MAISONS BOIS ET TRADITIONNELLES par FARMSBORO