Rallye du Condroz – Victoire pour Pieter Tsjoen.

photos ced - racing-pictures.be photos ced - racing-pictures.be photos ced - racing-pictures.be photos ced - racing-pictures.be photos ced - racing-pictures.be photos ced - racing-pictures.be photos ced - racing-pictures.be

Pieter Tsjoen a réussi à combler un vide important dans son palmarès. Quatre fois champion de Belgique et vainqueur de toutes les manches du Royaume sauf du Condroz, le pilote Ford était pointé comme le grand favori au départ de la 35e édition du rallye.

Mais c'est Freddy Loix (Peugeot 207 Super 2000) qui créait la surprise samedi matin en succédant en tête à Chris Van Woensel (Nissan 350Z), éphémère premier leader au terme de la spéciale show. Pour sa découverte de l'épreuve, Nicolas Vouilloz se plaçait dans le sillage de son équipier. Une belle démonstration de force des vainqueurs de l'IRC 2008. Mais rapidement, la logique reprenait ses droits. Dès la 6e spéciale, Pieter Tsjoen hissait la Ford Focus WRC07 ex-Duval qu'il découvrait en tête du rallye. Malgré la pression d'un tres "Fast" Freddy, le quadruple champion de Belgique achevait la première étape avec un avantage de 17"5 sur la Peugeot n°1. Rien ne semblait donc joué, d'autant que le leader redoutait l'arrivée de la pluie, au contraire de son adversaire du jour qui la souhaitait clairement pour effacer partiellement son handicap technique. Mais à force de titiller la limite, Loix sortait de la route dès les premiers kilomètres dominicaux (ES12). C'est donc un véritable boulevard vers la victoire qui s'ouvrait pour Pieter Tsjoen. D'autant que Nicolas Vouilloz partait également à la faute trois spéciales plus loin, endommageant trop sévèrement le radiateur de sa Peugeot 207 Super 2000 pour poursuivre sa route. C'est donc avec un avantage supérieur à 3'30" sur Hubert Deferm (Subaru Impreza WRC S10) que Tsjoen remporte sa première victoire au Rallye du Condroz-Huy. Pour Deferm, cette deuxième place est synonyme de titre de champion de Belgique des Rallyes. Constamment plus rapide que Melissa Debackere (Toyota Corolla WRC), sa rivale au championnat, le quinquagénaire a livré une prestation exemplaire. Troisième au volant de sa VW Polo Super 2000, Bernd Casier termine sa difficile saison 2008 sur une note positive. Le jeune pilote a réussi à contenir la remontée Patrick Snijers (Subaru Impreza WRC S5), retardé samedi par une crevaison. Vice-championne de Belgique avec un petit point de retard sur Deferm, Melissa Debackere termine l'année en beauté avec une cinquième place sans doute plus probante que ses deuxièmes places décrochées plus tôt dans l'année.
Groupe N : Grooten s'impose sur le fil
La catégorie Production a été très animée à Huy. Samedi matin, Bertrand Grooten (Subaru Impreza WRX) surprenait ses adversaires en se montrant régulièrement le plus rapide. Le jeune Marchois menait la catégorie avant de subir une crevaison dans l'ES10. Gilles Schammel (Subaru Impreza WRX) en profitait pour récupérer le leadership. Dimanche, la course tournait au duel entre les deux jeunes pilotes. Et c'est Grooten qui s'imposait pour cinq secondes grâce à un bon chrono dans la plus longue spéciale du rallye. Olivier Collard (Subaru Impreza WRX STi) complétait le podium devant le nouveau champion de Belgique gr.N, Stéphane Lhonnay (Mitsubishi Lancer Evo9).
Deux roues motrices : Thiry le plus fort
Chez les tractions, Kris Princen menait assez facilement la catégorie deux roues motrices au volant de sa Renault Clio R3 avant de renoncer dimanche matin, cardan cassé sur la ligne de départ de l'ES12. C'est donc entre les C2 R2 MAX que la victoire allait se jouer. Revenu à 8/10e de seconde de Bruno Thiry à deux spéciales de l'arrivée, Sébastien Ogier devait jeter l'éponge avec une boîte de vitesses bloquée.

GT : Van Woensel d'un bout à l'autre
Du côté des puissantes GT, malgré quelques coupures moteur et une sortie, Chris Van Woensel impose nettement sa Nissan 350Z devant les Porsche de Lejeune, Duez et Tanghe. Ces deux derniers ont été retardés par des crevaisons très pénalisantes sur la Porsche.
Fiesta : Baugnet champion à domicile
Enfin, victoire et titre dans le Fiesta Sporting Trophy pour Xavier Baugnet. Malgré une sortie de route dans l'ES2, le Hutois décroche la timbale, profitant des ennuis de boîte de vitesses rencontrés par Anthony Martin dimanche matin.
(Com. et Patrick Davin – photos Cédric Delfosse).

Pour plus de photos, cliquez sur www.racing-pictures.be

Classement final
1. Tsjoen-Chevaillier (Ford Focus WRC07) en 2h29'18"7; 2. Deferm-Lavaerts (Subaru Impreza WRC S10) +3'33"1; 3. Casier-Miclotte (VW Polo Super 2000) +5'32"9; 4. Snijers-Delmelle (Subaru Impreza WRC S5) +5'38"6; 5. Debackere-Geerlandt (Toyota Corolla WRC) +6'40"5; 6. Grooten-Monjoie (Subaru Impreza WRX N14) 1ers gr.N +11'27"5; 7. Schammel-Jamoul (Subaru Impreza WRX STi) +11'32"5; 8. Collard-Dubois (Subaru Impreza WRX STi N12B) +12'01"6; 9. Kuipers-Hagman (Ford Focus WRC06) +12'35"9; 10. Lhonnay-Denis (Mitsubishi Lancer Evo9) +12'39"2…