Alsace et ses vins

écrit par mami
le 19/05/2009
Vendange

L’alsace et ses vins,
Mais aussi, ses monuments, son climat agréable, sa gastronomie, ses maisons de style Renaissance. Mais également, terre de vacances.
Si vous avez l’intention de vous rendre en Alsace, dès votre arrivée dans cette région, renseignez-vous, (Hôtels, syndicats d’Initiatives, et autres) afin d’obtenir un dépliant «La Route des Vins d’Alsace », document indispensable pour bien réussir son séjour !
L’Alsace (Fr) est comprise entre les Vosges et le Rhin. Son vignoble est sous vosgien et souvent limité par la plaine alsacienne. Le vignoble s’étale tel un ruban d’une centaine de kilomètre, depuis Marlenheim au nord jusqu’à Thann au sud.

Mais venons à ce qui fait la particularité de l’Alsace ; ses vins !

Les sept Cépages d’Alsace :

Le sylvaner : Remarquablement frais et léger, il présente un fruité discret. Agréable et désaltérant, il sait aussi montrer une belle vivacité. Il est recommandé avec les fruits de la mer, les charcuteries, les guiches et les salades.
Le pinot noir : Seul cépage en Alsace à produire un vin rouge ou rosé, dont le fruité typique évoque la cerise. A déguster avec les viandes rouges, les charcuteries et les fromages à croûte fleurie (camembert, brie…..)
Le pinot blanc : Tendre et délicat, il allie fraîcheur et souplesse, pour représenter un juste milieu dans la gamme des vins d’Alsace. Il s’harmonise avec de nombreux plats, en particulier les fruits de mer, les volailles et les fromages doux.
Le riesling : Sec, rasé, délicatement fruité, il offre un bouquet d’une grande finesse avec des nuances parfois minérales ou florales. Reconnu comme l’un des meilleurs cépages blancs au monde, c’est un vin de gastronomie par excellence et un véritable vin de garde. Il sera parfait avec les poissons, les crustacés mais également avec les viandes blanches et la choucroute.
Le muscat : Il se distingue des muscats du midi par son caractère sec. C’est un vin au fruité inimitable, très aromatique, qui exprime à merveille la saveur du raisin frais. Il offre une superbe mise en bouche en apéritif et accompagnera avec délicatesse les asperges.
Le pinot gris : Il développe une opulence et une saveur caractéristiques. Charpenté, rond et long en bouche, il présente des arômes complexes de sous-bois, parfois légèrement fumés. Il s’accorde à merveille avec les viandes blanches et gibiers, mais aussi avec le foie gras.
Le gewurztraminer : Très connu pour ses caractéristiques aromatiques exceptionnelles aux notes fruitées, florales ou épicées, sa structure est puissante et ronde. Il est idéal à l’apéritif, avec les fromages forts et les desserts.

Vendanges tardives : Depuis quelques années certains viticulteurs se sont lancés dans la production de vins de « vendanges tardives ». Récoltés dans les meilleures situations du vignoble, ces vins symbolisent en quelque sorte la quintessence du savoir local.
Ils sont issus de la récolte de raisins sur mûris, ou même atteints de pourriture noble. La cueillette s’effectue largement après les vendanges normales.

Le crémant d’Alsace doit sa finesse et son originalité à la personnalité inimitable de chacun des cépages et aux conditions privilégiées dont bénéficie leur vignoble : un climat sec et ensoleillé, l’exposition des coteaux au soleil levant et des caractéristiques géologiques particulières. Les crémants d’alsace sont élaborés à partir d’un ou de plusieurs cépages.

L’Alsace est à découvrir : non seulement pour ses vins, mais aussi ses villes, ses monuments, ses sites particuliers, son climat agréable ainsi que sa gastronomie, sans oublier sa convivialité.

Strasbourg : De renommée mondiale, elle vous fera découvrir sa Cathédrale, « La veille France » un coin pittoresque, ainsi qu’un grand nombre de curiosités.
Obernai : Village très plaisant où vous trouverez d’excellentes tables mais aussi, suivant la période des bières spéciales.
Ribeauvillé : Connu particulièrement pour ses fameux vins « le Traminer et le Riesling », mais aussi, « la Tour des bouchers », ses anciennes maisons, ainsi que d’autres monuments.
Colmar : Et sa veille ville.
Mulhouse : Son extraordinaire musée de voitures.

Certes, il y a encore une multitude de villes, villages et leurs monuments ; mais il serait trop long à vous les décrire. Nous préférons vous laisser le plaisir de la découverte.

La gastronomie
La gastronomie Alsacienne : L’art de vivre en Alsace s’appuie naturellement sur son histoire culinaire : les plats alsaciens, complices des vins d’Alsace, n’auront plus de secret pour ceux qui choisiront d’y consacrer un peu de temps.
La charcuterie – Le jambon et les saucisses de Strasbourg entre dans la classique « assiette alsacienne ».
Coqs et poulardes – Les volailles d’Alsace ont une chair fine et délicate.
Choucroute – celle de Strasbourg, au vin est la plus réputée.
Poisson – La truite des torrents et lacs vosgiens apparaît sous différents aspects.
Pâtisseries – L’Alsace compte autant de tartes qu’il y a de fruits. Le traditionnel Kougelof fait partie du patrimoine culinaire.
Sans oublier la tarte aux oignons et la tarte flambée (fammeküeche)

Pour plus d’infos : www.vinsalasace.com

Extrait de : Du dépliant de la « Route des vins, d’Alsace » et, du « Livre du vin de Michel Mastrojanni, pour les photos.

MGM

  • Vendange
  • Vieille France
  • Grands crus
  • Village Alsacien
  • Gastronomie et vin
  • Grappe de Pinot blanc
  • Vignoble alsacien
  • Ruban viticole
3207 lectures
User default img
mami

A lire aussi

1

Tourterelle

1

orvet

BERCE DU CAUCASE