Rallye d'Aywaille : Xavier Bouche et Kurt Heckters clôturent la saison.

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

Parfaitement organisé, le Rallye d'Aywaille 2008 a battu son plein, au fil des 12 spéciales (4 fois Awan, Niaster et La Redoute) disputées dans des conditions d'adhérence précaires. Dans La Redoute notamment, la boue était généralisée, et le verglas présent par plaques. En Division 4, Xavier Bouche a parfaitement profité du matériel mis à sa disposition pour dominer l'épreuve, la Subaru Impreza WRC devançant de 2'25" l'excellent Caren Burton, qui a fait virevolter sa Citroën C2 R2, profitant de l'abandon de la BMW M3 de Renaud Verreydt, qui renonçait sur bris de cardan alors qu'il se battait pour la 2ème place. Parmi les autres vedettes de la D4, on relevait les abandons de Joël Wolfs (Astra GSI), Thierry Dupuis (Subaru Impreza N14, particulièrement impressionnant avant son retrait), Patrick Clajot (Lancer Evo8) et Patrick Fastré (Audi Quatrro). Preuve qu'Aywaille a été une fois de plus fidèle à sa réputation. C'est finalement Rouselle (Lancer Evo6) qui clôturait le podium de la division, précédant la Subaru de Depreay et l'excellente Ascona ancienne version de Delhez. On notera également le beau parcours, compte tenu des conditions, de Laurent Molle, au volant d'une M3 Fina qui reste une valeur sûre à l'applaudimètre... Absent à Aywaille, Jean-Yves Laruelle est le champion liégeois 2008.
Du côté des pneus conventionnels, véritable démonstration de Kurt Heckters, qui manie sa Ford Escort RS comme personne, c'est-à-dire tout en douceur, et sans grandes dérives... sauf dans le vite ! Un peu frustrant aux épingles, mais terriblement efficace, et définitivement représentatif du talent immense de ce grand Monsieur de nos épreuves routières. Le podium de la D123 comptait également la Renault Clio RS de Ringo Servais, champion liégeois, et la Peugeot 306 d'Eric Charlier, qui ne pouvait que constater son impuissance dans sa classe face à Heckters. Leruth (Opel Corsa) et l'excellent Magermans (copiloté par Mathieu Boldo sous les couleurs de Sendrogne Racing !) complétaient le top 5. Dans les différentes classes, les victoires sont revenues à Legros (205, 1.1), Joassin (205, 1.2), Mattele (Civic, 1.3), Robyns (Swift, 2.4), Cravillon (Saxo, 2.5), Hoge (Clio, 2.6), Andrien (Impreza, 2.7), Dumoulin (106, 3.8), Leruth (Corsa, 3.9), Heckters (Escort, 3.10), Burton (C2 R2, 4.12), Delhez (Ascona, 4.13) et Bouche (Impreza, 4.14). La catégorie Prov'Historic, qui comptait pas moins de 9 voitures au départ, a vu une domination de la Ford Escort de Hellings, qui a précédé celle de Lallemand et la Porsche 911 S d'Evrard. Classé 4ème au volant d'une Porsche 924 en version show-room, Valère Want a une fois encore assuré le show en embarquant sa vaillante allemande dans d'énormes dérives. (Com. et Patrick Davin).

Pour plus de photos, cliquez sur www.racing-pictures.be