Old Boy

écrit par jeanphilippe
le 28/04/2010
Atame

Old Boy

Sorties DVD Cinéart / Twin Pics

Cette semaine, Twin Pics sort dix films en DVD. Ceux-ci viennent s’ajouter à la liste, déjà longue, de la prestigieuse « Collection Cinéart ».

Est-il besoin de préciser combien les DVDs qui sont l’aboutissement en galettes de sorties Cinéart en salles sont bien souvent des must-haves ? Oui ? Non ? Peut-être ? Bon, ben on le fait, parce qu’on n’est jamais trop sûr comme dirait l’autre.

Cela est encore plus vrai avec cette fameuse « Collection », qui propose de très grandes œuvres à très petits prix (moins de 10 euros le DVD). Diffusée par Twin Pics donc, celle-ci compte dorénavant près d'une centaine de films.

Quelques réalisateurs de renom présents dans cette série ?

- Emir Kusturica (« La vie est un miracle ») ;
- Jaco Van Dormael (« Toto le héros ») ;
- Pedro Almodovar (« Tout sur ma mère ») ;
- Luc et Jean-Pierre Dardenne (« Rosetta ») ;
- David Lynch (« Mulholland Drive ») ;
- Clint Eastwood (« Million Dollar Baby ») ;
- Lars Von Trier (« Dancer in the Dark ») ;
- Takeshi Kitano (« Aniki mon frère ») ;
- Jim Jarmush (« Broken Flowers ») ;
- Ken Loach (« Bread and Roses ») ; ou encore
- Wong Kar Wai (« 2046 »).

À présent, place à la neuvième vague de « La Collection » !

Dix films supplémentaires déferlent donc dans les bacs. Direction, pour beaucoup d’entre eux, sans doute, la DVDthèque des cinéphiles :

- « Átame », du prolifiquissime scénariste et metteur en scène espagnol Pedro Almodovar ;
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=81846.html

- « C. R. A. Z. Y. », très beau film tournant autour de la famille, du Québécois Jean Marc Vallée. À voir absolument si vous avez aimé « Le premier jour du reste de ta vie », de Rémi Bezançon ;
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=92604.html

- « Goodbye Bafana », de Bille August ;
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=109738.html

- « La raison du plus faible » ; de Lucas Belvaux ;

- « Le vent se lève » ; de Ken Loach, palmé d’or à Cannes en 2006 ;
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=110201.html

- « Lust, Caution », d’Ang Lee ;
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=111822.html

- « Old Boy », de Park Chan-wook ;

- « Persepolis », animation engagée de Vincent Parronaud et Marjan Satrapi, et adaptation de la série des quatre bandes dessinées de la réalisatrice ;
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=110204.html

- « Romanzo Criminale », de Michele Placido ; et
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=61263.html

- « Shooting Dogs », de Michael Caton-Jones.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=60898.html

Old Boy

Cinéart / Twin Pics – 1h56

THRILLER, DRAME

Interdit en salles aux moins de 16 ans.

De Park Chan-wook (2004).
Avec Choi Min-sik, Yoo Ji-tae, Gang Hye-jung.

LE FILM : *****
LE BONUS : ***

« Old Boy » fait partie de la trilogie que Park Chan-wook a consacré à son thème le plus cher : la vengeance. Initiée en 2003, cette saga comprend, outre « Old Boy », « Sympathy for Mr. Vengeance », réalisé en 2003, et « Lady Vengeance », commis en 2005.

Précisons d’emblée que si chacun des épisodes de la trilogie sont rudement efficaces, « Old Boy » est le meilleur des trois films. Le film avait d’ailleurs remporté le Grand Prix du Festival de Cannes 2004, dont le jury était présidé cette année-là par un certain Quentin Tarantino.

Si « Old Boy » s’inscrit un rien dans la même lignée que « Kill Bill 1 », le film du réalisateur sud-coréen n’a rien à envier au travail de Tarantino, loin s’en faut. Il méritait d’ailleurs, cette année-là, tellement plus la Palme d’Or que le très bon « Fahrenheit 9/11 » de Michael Moore… Mais bon, on ne réécrit pas l’histoire.

Ajoutons tout de même que le film de Michael Moore, outre le fait qu’il soit américain, est produit et distribué par la même société – américaine bien sûr –, que celle qui travaille avec Tarantino : Miramax. Tiens tiens, vous avez dit bizarre ?

« Old Boy » fait partie de ces œuvres qu’il faut voir avant de mourir. Jouissif au possible et d’une grande violence - nécessaire au scénario -, ce métrage n’est pas à mettre sous tous les yeux. Servi par un scénario en béton, clos par un final dantesque et porté par un acteur au sommet de son art en la personne de Choi Min-shik, qui avait déjà brillé dans le film « Ivre de femmes et de peinture », le film mérite absolument les cinq très belles étoiles que nous lui accordons.

Le synopsis

À la fin des années 80, Oh Dae-Soo, père de famille sans histoire, est enlevé. Séquéstré pendant 15 ans dans une cellule privée, son seul lien avec l'extérieur est une télévision. Par le biais de cette télévision, il apprend le meurtre de sa femme, dont il est le principal suspect. Au désespoir succède alors chez le héros une rage intérieure vengeresse qui lui permet de survivre. Après 15 ans de réclusion donc, il est relâché, sans la moindre explication. Oh Dae-Soo est alors contacté par celui qui semble être le responsable de ses malheurs, qui lui propose de découvrir pourquoi il l’a enlevé. Bienvenue en enfer…

Les bonus

Le commentaire audio du réalisateur.

À écouter impérativement pour les inconditionnels du film.
Et comment ne pas le devenir, je vous le demande ?!

. Mauvais
* Passable
** Pas mal
*** Bon
**** Très bon
***** Excellent

Nous vous parlerons bientôt plus en détails de « La raison du plus faible ».

Bons films !

Jean-Philippe Thiriart
jeanphilippe_thiriart@hotmail.com

  • Atame
  • C. R. A. Z. Y.
  • Goodbye Bafana
  • La raison du plus faible
  • Le vent se leve
  • Lust, Caution
  • Old Boy
  • Romanzo Criminale
  • Shooting Dogs
  • Persepolis
  • Old Boy
  • Old Boy
  • Old Boy
  • Old Boy
  • Old Boy
  • Old Boy
  • Old Boy
  • Old Boy
1077 lectures
User default img
jeanphilippe