l'intégrale de « Bernard Chamblet

écrit par admin
le 10/05/2010
Bernard Chamblet

Il y a 70 ans, le 10 mai 1940, l'armée allemande envahissait la Belgique suite à la déclaration de guerre.
Il y a 65 ans, le 8 mai 1945, l'Allemagne capitulait mettant fin au plus grand conflit du 20ème siècle.
Ces deux dates, toutes deux au mois de mai, ont marqué non seulement l'histoire du 20ème siècle mais également celles de nos parents et grands-parents qui ont vécus durant ces années d'occupation peurs, privations, angoisses, faim et froid … Il y a eu beaucoup de documents (photos, écrits, films, …) tant personnels que publics réalisés sur cette période ; mais en bande dessinée, il n'y a eu que Bernard Chamblet. Un peu oublié par les nouvelles générations des amateurs du genre, ce héros (de papier) n'a jamais été oublié par ceux qui ont connu la guerre et l'après-guerre. Editées par les Editions Gordinne de 1946 à 1949, ces bd sont les seules qui retracent la quasi-totalité de l'histoire de la seconde guerre mondiale aux travers les « aventures » d'un jeune homme et de son chien. Elles retracent avec un réalisme total les 5 années de guerre depuis l'invasion allemande jusqu'à la libération en passant par la résistance et le maquis.
Le dessinateur Etienne Le Rallic a su, grâce à son immense talent, retracer tous ces moments difficiles à travers les aventures de son héros qui ont été lues par des centaines de milliers de jeunes belges et français de l'après-guerre.
Il nous semblait important dans le cadre de la citoyenneté et de la conservation du souvenir de cette période troublée de remettre à disposition des lecteurs ces bandes dessinées, véritables petits chefs d'œuvre de réalisme et de patriotisme.

Etienne Le Rallic, le plus grand dessinateur de chevaux du monde.
Breton et Chouan, Le Rallic est resté fidèle à sa Bretagne natale jusqu'à la fin de ses jours ; fils de Jean-Marie Le Rallic et de Louise Leveque, Etienne est né le 23 mai 1891 à Angers où son père était officier de cavalerie. Il décède le 3 novembre 1968 à Sorel Moussel.
Le Rallic commence à dessiner dès l'âge de 13 ans et, à cette époque, signe Leveque, le nom de sa mère, il vend sa production à des amis. Son père le fait entrer à Saumur où il va intégrer le 23ème Dragon, avec son régiment, il participe à la campagne de 1914-1918, envoyé au front, il y est blessé. C'est de son passage à Saumur que lui vient sa passion de la cavalerie et des chevaux qu'il dessinera tout au long de sa vie. Après avoir dessiné pour différents périodiques : Le Régiment, La Baïonnette, Midinette, Rustica, Pierrot, La Semaine de Suzette, Guignol, Le Petit Vingtième, Le Rire, Le Sourire, Le Petit Amusant, Cœurs Vaillants, Coq Hardi, Nono et Nanette, … Outre des milliers de planches pour ses différentes revues, il arrive en 1934 aux Editions Gordinne de Liège. En collaboration avec Marijac, il crée « Flic et Piaf », dessine « la Cavalière du Texas » et « le Corsaire des Iles ». Il illustre des centaines de livres dont les fameux Joffre et Foch, Lyautey et Napoléon. En 1933, suite à une chute de cheval, il perd l'usage de son œil droit. C'est donc avec un seul œil qu'il va réaliser tous ses dessins par la suite. Sans pouvoir entrer en contact avec les Editions Gordinne entre 1940 et 1945, il dessine pour la revue Olole, purement bretonne et dont il est le ferveur défenseur,
la grande histoire de Bretagne et le loup de Coatmenez.
En 1944, il présente directement à Gordinne la trilogie de Bernard Chamblet qu'il a concoctée pendant le conflit : La Tourmente, Le Maquis et La Libération sont, il faut bien le dire, les premières bandes dessinées pour adultes. Il enchaîne avec « Bernard Chamblet en Indochine » et « Le Corsaire des îles sous le vent ». A ce stade, il genre de sujet et lance, toujours en bd pour adultes, « Le Seigneur d'Ahaggaar » et « Yan Keradec ».
En 1952, suite au départ d'Albert Hemmerlin de la direction des Editions Gordinne, il rejoint Marijac, Trubert, Cazanave et Hamman à « Coq Hardi. » Il produira encore : « Le Chevalier à l'Eglantine », « Le vengeur de la Marie-Jeanne », « La protégée de d'Artagnan », « Poncho Libertas », Leclerc, soldat de légende, …
Si sa carrière est immense, sa fidélité à la maison d'édition Gordinne sera constante.

Pour rappel, l'intégrale de « Bernard Chamblet » est le 4ème album de la collection
« Les classiques de la bd » dans laquelle ont déjà parus « Tchantchès - Al Peclers », « Saki et Zunie - René Hausman », « Jacky et Célestin - François Walthéry » et où paraîtra d'ici peu « Le jeune Renaudin - Bruno Di Sano ».
Cette collection est destinée à faire redécouvrir des œuvres oubliées dues à nos plus grands dessinateurs.
L'album « Bernard Chamblet » est édité en tirage limité sur 500 exemplaires numérotés, il est disponible en librairies et chez l'éditeur
04/3653739
noirdessin@skynet.be
prix de 22€.

  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
  • Bernard Chamblet
2584 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.