La tarte al djote de Nivelles.

écrit par mami
le 18/08/2010
1

La tarte à « Al Djote »

Si vous n’avez jamais goûté la tarte « Al Djote » de Nivelles, vos papilles resteront déçues tant que vous n’aurez pas fait le nécessaire !

La tarte à « Al Djote » n’est pas une pâtisserie, c’est un plat, un mets constituant à lui seul un repas.

La tradition de cette tarte se perd dans la nuit des temps.
Les légendes populaires et les écrits disent que la recette fut introduite par les chanoinesses de l’abbaye de Sainte Gertrude.

Les documents d’époque attestent, que les abbesses en ont réglementé la recette.
C’est-à-dire : farine, œufs, sel, beurre, bettes, petits oignons verts, persil haché, le tout bien mélangé avec du fromage gras à point, dénommé « bétchéye ».

Aujourd’hui, seules les maisons labellisées respectent la recette ancestrale de cette antique spécialité qui toujours se mange « bin tchaude, bin blète, qu’èl bûre dèsglète (bien chaude, bien molle, que le beurre dégouline)

Sachez qu’il existe trois sortes de tarte à « al djote ». La verte, la jaune, la mitoyenne.

La confrérîye dèl târte al djote.

Créée en 1980, se compose de 33 chevaliers, d’un conseil des sages, de 11 compagnons.
Elle a pour objet de sauvegarder et de promouvoir l’ancestrale recette mais aussi, de faire connaître le patrimoine historique, folklorique, touristique et culturel de la ville de Nivelles.
Les membres s’investissent à sélectionner les maisons qui par la qualité de leurs produis, font honneur au caractère gastronomique de cette tarte.
Cinq groupes de membres, se réunissent, pour tester les différentes productions de tarte « al djote » de Nivelles. Après un an de testes, les groupes se réunissent et comparent leurs résultats.
Au début du mois de mars de chaque année, la confrérîye (confrérie) attribue des labels de qualité pour un an.
Cette récompense est l’aboutissement d’une année de testes sérieux et anonymes.

L’octroi des labels de qualité ne peut être dû au hasard !
Le teste :
Le chevalier organisateur s’enquiert d’acheter anonymement les djotes qui vont êtres soumises au taste. Il attribue provisoirement un simple numéro et est, à ce moment, le seul à connaître le nom des fabricants tastés.
Les tartes sont pesées et mesurées pour évaluer le rapport entre leur poids et leur diamètre.
Chaque confrère attribue séparément une cote pour l’aspect et l’odeur à froid.
Après la chauffe, la tarte est découpée en autant de morceaux que de participants et chacun donne à nouveau une cotation sur l’aspect et l’odeur à chaud.
La tarte est ensuite goutée avec soin, chacun essayant d’apprécier la qualité et l’authenticité du fromage, de la makayance et de la pâte.

Comment déguster un tarte al djote ?

Porter le four à deux cents degrés et y laisser la tarte pendant dix minutes.
Servir, sortant du four, sur une assiette chauffée, et recouvrir la tarte d’un bon morceau de beurre salé.
Avant le découpage, piquez le dessus de la tarte avec les dents d’une fourchette pour y faire pénétrer le beurre.
Selon vos goûts, vous pouvez ajouter du sel, du poivre fin.
Manger chaud !
La boisson d’accompagnement est le bourgogne, les bordeaux ou une bière d’abbaye.

Conclusion :
Si cette rédaction vous met en appétit, faites comme nous. Rendez-vous dans la ville de Nivelles. Non seulement, elle vous propose de découvrir son patrimoine, en particulier, son beffroi. Et en plus, vous aurez l’occasion de déguster des tartes al djote.

La rédaction ainsi que les photos, ont été extraites des documents qui nous ont été remis, lors de passage à Nivelles.

Photos :

1 : Tarte al djote.
2 : Tarte al djote servie dans un établissement.
3 : Les membres de la confrérie.
4 : Dégustation.
5 : L’engagement du membre.
6 : Blason
7 : Modèle des labels de qualité.
8 : Beffroi Sainte Gertrude de Nivelles
9 : La nef du beffroi

Pour en savoir plus, allez sur le site, tarte Al Djote de Nivelles.

MGM

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
5333 lectures
User default img
mami