International Motor Show Luxembourg

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

International Motor Show Luxembourg 2011 – 09, 10 & 11/12/2011
L’incontournable rendez-vous
Dans une douzaine de mois, l’International Motor Show Luxembourg célébrera son quinzième anniversaire, un évènement auquel l’équipe de Pole Position réfléchit déjà... Mais avant cette échéance, le millésime 2011 du plus grand évènement consacré à l’automobile côté passion au coeur de l’Europe frappe à nos portes, annonçant comme il se doit la toujours agréable période des réjouissances de fin d’année. Ces vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 décembre, quelque 30.000 visiteurs sont attendus dans les Halles de LuxExpo, pour profiter d’un cocktail qui s’annonce explosif. Plus que jamais, le slogan « Ici, toute l’automobile s’expose » sera d’actualité...

Live Motor Show
Une star mondiale pour assurer le show !
Depuis plusieurs éditions, le Live Motor Show, qui a pour cadre la cour intérieure de LuxExpo, monte en puissance. Il y a d’abord eu les as du Drift, avec en point d’orgue la venue de l’Américain Vaughn Gittin Jr, champion des Etats-Unis, il y a douze mois. Des rois de la glisse rejoints par d’autres, experts de la poignée en coin. Sous l’impulsion des champions du monde Gérald Delepine et Eddy Seel, c’est une déferlante de SuperMotards qui s’abat chaque année sur le Grand Duché. Il est vrai que l’enjeu est de taille : le titre de King of Motor Show ! Un trophée pour lequel ces artistes de la glisse sur deux roues et des luttes en peloton compact sont prêts à donner tout... et même un peu plus, comme on l’a vu l’an dernier. Excellente nouvelle : Delepine, Seel, Fraikin et les autres seront de retour ces 9, 10 et 11 décembre...
Mais ce n’est pas tout ! Une semaine après la désormais célèbre Race of Champions, qui aura lieu cette année dans l’Arena de Düsseldorf, le Britannique Terry Grant va enflammer l’International Motor Show Luxembourg. Grant, c’est un spécialiste du stunt de réputation mondiale. Défiant les lois de l’équilibre et du possible, il excelle dans l’art de reculer les limites au volant d’une Legends Car Ford Sedan 1937 aux couleurs de Monster Energy, quand ce n’est pas une impressionnante et rugissante TVR Tamora de 350 chevaux ! Glisse et burn out assurés ! C’est avec fierté que l’équipe de Pole Position s’apprête à accueillir un "Grand", tout simplement...

A voir et à revoir...
Plateau royal pour centenaire principautaire
En début d’année, le légendaire Rallye de Monte-Carlo a célébré son centenaire. Il n’en fallait pas plus à Pole Position pour entrevoir la possibilité de traduire cet anniversaire au travers d’une exposition à thème, forcément digne de ce nom. Encore fallait-il que le plateau réuni en l’honneur de cette épreuve principautaire soit exceptionnel. A l’image du Monte-Carlo.
Au cours de son histoire, cette épreuve de prestige a fortement évolué. Du défi des premières heures qui consistait à attirer, des quatre coins de l’Europe, la jet-set vers Monaco, jusqu’à l’épreuve de vitesse que nous connaissons aujourd’hui, que de chemin parcouru... au coeur de l’hiver. Après avoir fait la part belle à la régularité, le « Monte » s’est mué en épreuve où la règle du jeu était simple : le plus rapide l’emportait au terme des spéciales prévues au programme. Intégré au championnat du monde des rallyes dès 1973, l’évènement est passé sous la houlette de l’IRC (Intercontinental Rally Challenge) ces trois dernières années. Mais en janvier prochain, le WRC récupérera sa mythique épreuve d’ouverture...
Ce sont toutes ces périodes que l’International Motor Show Luxembourg a tenté d’illustrer. Et le résultat est à la hauteur des espérances, les visiteurs ayant l’opportunité de découvrir ou redécouvrir les Citroën Traction, Renault 8 Gordini, Mini Cooper S, Saab 96, Alpine A110 Gr.4, Fiat 131 Abarth, Lancia Stratos Gr.4, Talbot Sunbeam Lotus, Porsche 911 Gr.4, Opel Ascona 400, Renault 5 Turbo, Lancia Rally 037, Audi Quattro, MG Métro 6R4 Gr.B, Toyota Corolla WRC, Citroën Xsara WRC, C4 WRC, Peugeot 207 S2000, sans oublier la Citroën DS3 WRC qui a permis à Sébastien Loeb et Daniel Elena de coiffer leur huitième couronne mondiale il y a quelques semaines à peine, une chevronnée de la dernière génération qui sera la grande favorite du Monte-Carlo 2012...

Le meilleur de la saison sportive 2011
Avant de devenir un évènement dédié à l’automobile passion, l’IMS Luxembourg était un Racing Show. Dont l’un des points forts était de dresser le bilan de la saison écoulée en présentant de nombreux bolides s’étant illustrés sur les pistes ou les routes au cours des mois précédents.
Une habitude que personne n’a voulu perdre. C’est ainsi que le public se donnant rendez-vous au Grand Duché de Luxembourg aura l’occasion d’admirer des bolides d’exception, dont la Lotus-Renault F1 pilotée par Bruno Senna en fin de saison, ou encore la HRT de Vitantonio Liuzzi. Les tractations sont en cours afin de compléter l’affiche F1 par l’une ou l’autre monoplace de haut de classement. Les inconditionnels de la discipline reine du sport auto apprécieront à leur juste valeur les présences de la Toyota qui a servi de laboratoire pour les tests de Pirelli avant le retour du manufacturier italien en F1, mais aussi de Ferrari d’hier et d’avant-hier, pilotées par Michael Schumacher et Jean Alesi.
Sacrée championne du monde des voitures de tourisme (WTCC) trois petites semaines avant l’International Motor Show Luxembourg, la Chevrolet Cruze d’Yvan Muller trônera fièrement sur le stand aux couleurs du constructeur américain. Et une championne du monde en plus, une...
L’actu du sport auto international sera aussi illustrée par l’Audi R8 LMS WRT aux couleurs de Total qui s’est imposée lors des 24 Hours of Spa, pilotée par Mattias Ekström, Timo Scheider et Greg Franchi, la BMW Z4 GT3 Marc VDS Racing qui a décroché la pole lors ces mêmes 24 Heures de Spa, avant de remporter les deux dernières joutes de la Blancpain Endurance Series à Magny-Cours et Silverstone, de spectaculaires Silhouettes issues des Belgian Touring Car Series, qu’il s’agisse de la KIA Pro_Cee’d championne 2011 aux mains de Didier de Radiguès et Philippe Stéveny, la Volvo S60 de Vincent Radermecker et Eric van de Poele, ou encore la Renault Mégane Delahaye Racing de Stéphane Lémeret et Edouard Mondron.
Outre de très nombreuses stars des rallyes (Citroën DS3 R3, Mitsubishi Lancer Evo10, Subaru Impreza WRC et bien d’autres surprises toujours en négociations), les bolides des meilleurs représentants grand-ducaux en sport auto seront mis à l’honneur, au même titre que leurs pilotes, bien sûr. Et cette saison 2011 avait une saveur toute particulière, avec la victoire dans le Challenge Seat Leon Supercopa des Belgian Touring Car Series pour Christian Franck, la couronne dans le Ford Fiesta SportTrophy 2011 pour Bob Kellen, et la médaille d’argent de Ronny Foxius, sur Citroën C2-R2 Max, dans le Citroën Racing Trophy 2011. Sans oublier bien sûr la Ford Fiesta R2 d’Hugo Arellano, ni les Fiat 500 Abarth alignées tant en circuit qu’en rallye par Autopolis, et notamment pilotées par Vincent Radermecker et Cédric De Cecco.

Une débauche de chevaux
A l’International Motor Show Luxembourg, le succès des Supercars est une réalité toujours plus impressionnante. Le millésime 2011 n’échappera pas à la règle, avec notamment les présences exceptionnelles de la Gillet Vertigo.5 Spirit, dernière-née du constructeur belge, et de l’Artega allemande, incontestable réussite esthétique.
A ne pas manquer non plus, une très spectaculaire Porsche 9FF de conception allemande, dont le look oscille entre 911 et Carrera GT. Une voiture d’exception qui ne laissera personne indifférent.
Une liste à laquelle il convient d’ajouter une pléiade de Porsche, Ferrari, BMW, Aston-Martin, sans oublier les productions de Schnitzer, toujours très appréciées, ni ces américaines body-buildées, dignes descendantes des Muscle Cars.

Le Musée de Reims en invité d’honneur du Classic Car Show
Autre tradition de l’International Motor Show Luxembourg : un invité d’honneur dans le milieu de la voiture ancienne. Et cette année, c’est le Musée de Reims qui présentera une petite poignée d’avant-guerre qui ne passeront pas inaperçues. L’occasion pour le public de faire la connaissance avec l’un des plus beaux musées de France, situé à quelques encablures à peine du Grand Duché de Luxembourg.
Comme de coutume, les clubs de voitures anciennes seront présents en nombre. Il sera notamment question de Lotus, de Fiat 500, de Mini, etc. Nostalgie, quand tu nous tiens...

Le meilleur du Tuning européen
Last but not least, le Top Tuning Show continue de s’imposer comme l’une des manifestations du genre les plus courues en Europe. Une fois encore, ce sont plus d’une centaine de réalisations aussi extravagantes que soignées qui seront présentées au public. Ce véritable salon dans le salon est accessible sur invitation uniquement, ce qui permet aux organisateurs de garantir le meilleur des productions françaises, anglaises, allemandes, belges, luxembourgeoises, en plus de préparateurs parfois issus de contrées encore plus lointaines.
Comme chaque année, un Top 10 départagera les modèles présentés, avant l’élection du Best of Show...

Tout le hall 2 de Luxexpo consacré au Salon
de l’occasion de Luxauto
Fort de son succès lors de la première édition, Luxauto.lu profitera de l’International Motor Show pour inviter ses clients professionnels à venir vendre leurs véhicules d’occasion. Les visiteurs auront accès à un véritable salon de la voiture et la moto d’occasion. Environ 200 véhicules de toutes marques à vendre seront exposés. Bien sûr l’accès à ce salon est totalement libre et gratuit pour les visiteurs durant tout le week end de l’ International Motor Show.

See you in Luxembourg !
Vous l’avez compris, ces 9, 10 et 11 décembre, l’International Motor Show Luxembourg s’imposera comme un nouveau rendez-vous incontournable au coeur de l’Europe. Le droit d’entrée est fixé à 15 euros, tandis que les jeunes de 8 à 18 ans bénéficient d’une réduction de 3 euros. La gratuité est par contre de mise pour les enfants de moins de 8 ans...

(Patrick Davin & com.)

Informations complètes sur http://www.euro-racing-show.com

Mes autres reportages Ardenne Web