Trophée Andros

Photos medias - Patrick Davin

TROPHEE ANDROS - ALAIN PROST ET DACIA DUSTER TRIOMPHENT AU STADE DE FRANCE

Dans un Stade de France où plus de 50 000 spectateurs avaient fait le déplacement, Alain Prost et le Dacia Duster ont tout raflé. Vainqueur avec panache de la poursuite, Alain Prost, rejoint par son équipier du jour Evens Stievenart, s’est ensuite brillamment imposé en finale. Champions à l’applaudimètre, Alain Prost et Dacia ont marqué de leurs empreintes cette grande fête, concluant de la meilleure des manières la saison.

La foule des grands jours se précipitait dans l’enceinte mythique du Stade de France, en ce samedi 5 mars, pour acclamer les pilotes du Trophée Andros. Si ce rendez-vous ne comptait pas pour le classement général du Trophée Andros, c’était la confrontation de la saison à ne pas manquer, la course la plus prestigieuse à remporter.

Face à plus de 50 000 spectateurs, Alain Prost et son Dacia Duster étaient longuement salués par la foule lorsque le quadruple champion du monde de F1 foulait pour la première fois l’anneau de glace monté pour l’occasion. La journée démarrait par la course poursuite, opposant les quatre premiers du classement général du Trophée Andros.

Les choses débutaient pour le mieux pour Alain Prost en demi-finale. Le pilote Dacia éliminait Olivier Panis en s’imposant deux manches à zéro. La finale dont tout le monde rêvait, regroupait donc Alain Prost et Jean-Philippe Dayraut. Prost domptait le vainqueur de cette édition du Trophée Andros, en remportant les deux manches. La journée débutait ainsi par une victoire en course poursuite pour le duo Prost – Dacia. « C’était vraiment important pour nous de remporter cette course poursuite, surtout face à Jean-Philippe Dayraut » lâchait le pilote du Team Dacia.

« La course poursuite est un exercice particulier, que je n’avais jamais remporté au Stade de France. Je n’ai pas perdu une manche aujourd’hui, c’est donc une belle victoire. Nous étions vraiment performants et tout s’est déroulé idéalement. Je suis heureux d’offrir ce succès à Dacia et au public qui m’a chaleureusement soutenu. »

La belle soirée se poursuivait pour Dacia et Alain Prost. À l’occasion de la finale, en peloton et en deux parties, Evens Stievenart rejoignait les rangs du Team Dacia. Parti de la deuxième ligne, il se mettait rapidement en évidence en s’emparant de la première position, au prix d’un splendide dépassement apprécié par tous les spectateurs et l’équipe Dacia au grand complet. Stievenart remportait la première manche, permettant à Alain Prost de s’élancer en pole position de la finale.

Au terme de huit tours musclés, Alain Prost franchissait le premier la ligne d’arrivée, offrant un carton plein à Dacia au Stade de France. « Nous avions à cœur de briller ici, c’est chose faite » se réjouissait Alain Prost. « Ce n’était pas simple, car j’ai fini avec une crevaison à l’arrière droit, mais la finale a été assez chaotique pour tout le monde. C’est important pour Dacia de l’emporter ici, face à des tribunes pleines. Nous avons été les plus performants, mais aussi les plus robustes ! Ce succès au Stade de France conclut idéalement cette saison. J’ai été touché par l’accueil que le public nous a réservé, je suis heureux de les remercier par cette double victoire, en poursuite et en finale. Nous travaillons maintenant pour mettre en place la saison prochaine. Ce beau succès au Stade de France en appel d’autres, je l’espère. »

Classement poursuite Stade de France : Demi-Finales : Jean-Philippe Dayraut (BMW Série 1) bat Franck Lagorce (Skoda Fabia), deux manches à zéro. / Alain Prost (Dacia Duster) bat Olivier Panis (Skoda Fabia), deux manches à zéro.

Finale : 1. Alain Prost (Dacia Duster) bat Jean-Philippe Dayraut (BMW Série 1), deux manches à zéro.

Classement finale Stade de France : 1. Prost / Stievenart (Dacia Duster) – 2. JB. Dubourg / Grosjean (Renault Clio III) – 3. Rivière / Lanctuit (Fiat Stilo) – 4. Lubrano / Daziano (Fiat Stilo) – 5. Llorach / A. Dubourg (Renault Clio III) – 6. Dayraut / Lanctuit (BMW Série 1) – 7. Panis / Villeneuve (Skoda Fabia) – 8. Lagorce / Belmondo (Skoda Fabia) – 9. Balas / Demoustier (Toyota Auris)

(Com. & Patrick Davin)