Bol d'Or 2012

Boldor 2012 Boldor 2012 Boldor 2012

76° édition du Bol d'Or vendredi 13 avril : 2° séance Qualificative

Le premier à prendre le guidon est Alex CUDLIN. Ses impressions :
« Marc, notre kiné, se charge de me faire oublier mes douleurs au coude qui me fait toujours souffrir. Je n'ai pas récupéré toute ma force et dès lors, les freinages sont pour moi une épreuve difficile. A côté de cela, le Team est bien organisé et fournit un bon travail. D'ailleurs, la moto va bien et les pneus "course" Pirelli sont top ! Je n'ai plus qu'une chose à faire : me concentrer sur les prochaines 24 Heures… »

Didier VAN KEYMEULEN, deuxième à prendre le guidon pour les essais qualifs, nous fait part également de ses premiers commentaires :
« Je suis satisfait, j'ai pleine confiance dans le Team et je suis serein pour la course. C'est dommage que nous n'ayons pas pu utiliser plus et mieux les pneus qualifs mais les nombreuses chutes et le traffic sur la piste étaient vraiment importants lors de cette séance. Malgré cela, les pneus "course" m'ont permis de réaliser un excellent chrono ! »

C'est au tour de notre Italien, Gianluca VIZZIELLO, de prendre place sur le R1 pour se préparer à la course et faire part de ses dernières remarques :
« "Il più bello", comme il se surnomme lui-même, est une homme heureux : pour la première fois de ma carrière, je me sens entouré d'un Team professionnel qui travaille pour la victoire et qui y croit ! Je n'avais jamais connu une telle ambiance auparavant et c'est vraiment très motivant… La moto va très bien, les pneus Pirelli sont parfaits pour la R1. Il reste à solutionner quelques problèmes d'embrayage, trop tendre pour mon type de pilotage, qui nécessite un réglage plus sec, plus incisif… »

Et enfin, l'avis de Olivier, notre team manager :
« J'espérais de meilleurs résultats aux qualifs mais il est vrai que les chutes ont été nombreuses et que le traffic était dense sur le circuit. D'autre part, lorsqu'on parle d'Endurance, faire des chronos en qualifs ne veut pas dire grand chose. La course se joue ici sur 24 Heures ! Espérons que notre R1 ne chauffe pas et que le temps sera indulgent durant cette 76° édition du Bol d'Or : pas trop froid, pas trop de pluie, et surtout pas de gel durant la nuit… »

Mes autres reportages Ardenne Web