Printemps et lilas

écrit par ReneDislaire
le 26/05/2012
Vue du nord vers le sud.

Houffalize, avenue des Lilas
Chaque jour, le passage des bus est assuré.
C’est l’avenue de la Gare toute l’année, qui mène de la Fosse d’Outh au centre de la cité.
Le printemps, c’est l’avenue des lilas.
Entre l’Ourthe et l’avenue de la Gare, à Houffalize, le trottoir rectiligne offre bien des détours à la rêverie.
D’un côté c’est l’Ourthe, caprice des dieux, tantôt torrent d’eaux boueuses et tumultueuses, tantôt roucoulement d’une onde limpide en succession de vaguelettes turgides.
De l’autre, l'est-nord, c’est l’adret schisteux où s’enracine un vert troupeau de lierre vivace et autres plantes rampantes et grimpantes qui de tout temps dans les rocailles se lova.
Entre l’Ourthe et le trottoir, un raide bas-côté de quelques mètres.
Les lilas, les sauvages, l’ont conquis, trompant les espérances d’arbustes rupicoles.

Le printemps
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants.

Ce quatrain de Théodore de Banville est un petit joyau de métissage du romantisme et du parnasse qui firent florès à la fin du XIXe siècle. Métaphores, lyrisme, rêve, rigueur, objectivité.
Le mot thyrse, nul ne le connaît en venant au monde. Alors, précisons qu’il s’agit d’un terme que les botanistes donnent à une fleur en forme de grappe. À ne pas confondre avec la fractale, que tout le monde connaît lol, très proche du thyrse, mais pas du même genre mdr.

Micro-trottoir
Longeant les lilas en fleurs, trois réactions sont possibles.
Il y a ceux qui regrettent que ces arbustes ne soient pas du tout entretenus. Des soins avantageraient leur morphologie, rendraient les thyrses mieux fournis et partant, plus jolis et plus odorants.
Il y a ceux qui se satisfont d’un laisser-aller de la nature sans intervention du castrateur aux doigts de sécateur qu’est l’homme.
Et puis, ceux qui passent, sans même remarquer le voisinage des lilas. Les pauvres !

Cet article et les photos sont à mettre en correspondance avec un coup d’œil sur le même site, notre article de 2010 intitulé Houffalize comme antan, sous la neige et le soleil, alors qu’une semaine avant Noël, il neigeait.

René Dislaire

  • Vue du nord vers le sud.
  • Sur l'autre rive, le pre du Lion.
  • Vue du sud vers le nord. Dans le fond, les maisons du Bois des Moines.
  • Vue du sud vers le nord.
  • Un arbuste parmi d'autres...
  • Vue du sud vers le nord. Tout au fond, le Bois des Moines, et en surplomb, le smaisons de la rue du Panorama.
  • Une vue d'arbustes, du nord vers le sud.
  • Ici, ils sont blancs. Devant le Spar.
  • Ici, ils sont blancs. Devant le Spar.
  • Une vue du sud vers le nord, avce degagement sur l'Ourthe. A droite, l'adret est encore sous ombre. Il est 9 heures, le 26.05.2012
  • Une vue avec degagement sur l'Ourthe, du sud vers le nord. A droite, l'adret est encore à l'ombre: il est 9 heures, le 26.05.2012.
  • Du nord vers le sud. Il est 9 heures, le 26.05.2012.
  • Du lierre, versant d'adret.
1161 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire