DUNKERQUE / France Carnaval dans la cité de Jean BART

écrit par francois.detry
le 16/02/2013
Les Geants pres de la statue de Jean Bart

DUNKERQUE / France Carnaval dans la cité de Jean BART
Si le Gille est la figure emblématique du Mardi Gras à Binche à l’instar du « Trouv’lè » pour le Cwarmè de Malmedy, le tambour-major accompagné de sa cantinière est un personnage essentiel du carnaval de Dunkerque, tradition phare de ce territoire dunaire. Chaque quartier de la ville dispose de son tambour-major, mais tous sont revêtus du même costume de grognard napoléonien (volumineux colback, redingote bleue à boutons dorés ornée d’imposants galons, pantalon blanc et guêtres assorties). Difficile d’expliquer pourquoi cette tradition ancienne a survécu, ni le succès sans cesse renouvelé de ce grand rassemblement populaire. Si les origines se perdent dans la nuit des temps, certaines affirment que les premières « bandes des pêcheurs » seraient liées aux fêtes données par les armateurs avant leur départ pour l’Islande. Aujourd’hui, les diverses « bandes » organisent animations, cortèges et bals où les carnavaleux se retrouvent pendant deux mois et demi, se " reconnaissent "... L'âge, le travail, la classe sociale n'ont pas d'importance dans la Bande. On peut être des proches au carnaval et ne pas se fréquenter dans la vie, se faire des zôt'ches ( = des baisers) et ne pas se reconnaître dans le civil. Le carnaval est une grande famille et il n'est pas question de manquer ce rendez-vous. Il est néanmoins important de savoir où l'on met les pieds : respect de la tradition, connaissance des chansons, des " règles " pour trouver progressivement son costume, sa place dans la bande. On n'est pas spectateur au carnaval de Dunkerque puisqu'il n'est pas un "spectacle". On en devient très vite acteur parmi des milliers d'autres acteurs : par un air de musique reconnu, par des amis rencontrés, par l'interpellation anonyme de carnavaleux chaleureux ou par l'intrigue personnalisée d'une relation déguisée et donc momentanément inconnue… Il n’y a pas de cortège bien organisé mais bien des milliers de personnes déguisées qui envahissent les rues, suivent la musique, chahutent ensemble en un défilé de masqués avançant sur toute la largeur de la chaussée. Au rythme cadencé des tambours, fifres et cuivres. Une soixantaine de musiciens alternent les airs rythmés des chahuts et les musiques plus lentes pour laisser le temps aux masquelours ( = costumés ) de respirer. Le masque est peu porté par les carnavaleux qui préfèrent se grimer, ce qui leur permet de ne pas être gêné dans les chahuts, de boire et d’embrasser facilement ! Les costumés sont surpassés par de hauts parapluies surpassent les costumés, moqueries des citadins à l’égard des paysans qui venaient à la bande munis de leur inséparable parapluie. En choeur, les Dunkerquois interprètent les chansons du carnaval, souvent bien ridicules mais pleines de gaieté. Les paroles retracent néanmoins les temps forts de l’histoire de la cité et jouent un rôle essentiel dans la transmission du parler dunkerquois. À l’origine, ce sont des chants militaires et des airs à la mode transformés. Après la Libération, de nombreux textes firent allusion aux misérables conditions de vie. Les géants, onze mannequins d’osier, sont aussi de sortie lors des avant-bandes de Dunkerque et de Malo ( quartier de Dunkerque ) accompagnés des fifres et des tambours… Ces bandes déambulent dans les rues passant de chapelles ( = lieux de restauration légère ) en cafés. Véritable manifestation de virilité, le carnaval est dès le début une affaire d’hommes mais la femme y est évoquée par de multiples aspects qui ne sont pas souvent très élogieux. Dans les chapelles, les bals ou les cafés, elles sont bien présentes et certaines n’hésitent pas d’ailleurs à se travestir en homme pour jouer l’intrigue. Lors de la bande de Dunkerque, les très nombreux participants se retrouvent devant l’hôtel de ville pour y réclamer leur dû : une volée de 450 kilos de harengs saurs emballés sous cellophane (appelés aussi kippers) et de quelques homards en plastique. Ce geste n'est pas sans évoquer ce qui a fait la richesse de la ville : la pêche à Islande, et donc représente symboliquement ce qui a nourri - au sens propre et figuré - les populations littorales pendant plusieurs siècles. Après quatre heures de fête, les carnavaleux se retrouvent au pied de la statue de Jean Bart pour offrir à genoux un vibrant hommage au héros de la Cité.

  • Les Geants pres de la statue de Jean Bart
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • En route vers le point de depart de la bande
  • En route vers le point de depart de la bande
  • Que de rencontres connues ou ...
  • En route vers le point de depart de la bande
  • En route vers le point de depart de la bande
  • En route vers le point de depart de la bande
  • En route vers le point de depart de la bande
  • La famille Géants
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Le lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Devant l'hotel de ville dans l'attente du lancer de harengs
  • Une des fanfares
  • Une des fanfares
  • Une des fanfares
  • Une des fanfares
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • La bande occupe toute la largeur de la chaussee
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • En route vers le point de depart de la bande
  • Depart de la bande
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • En route vers le point de depart de la bande
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • En route vers le point de depart de la bande
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • Pause
  • Pause
  • Pause
  • Pause
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • DUNKERQUE / France               Carnaval dans la cité de Jean BART
  • La statue de Jean Bart aupres de laquelle aura lieu le Rigodon suivi par l'interpretation de la " Cantate a Jean Bart "
1300 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry