La forteresse de Mimoyecques

écrit par RobertMARY
le 29/07/2013
La forteresse de Mimoyecques

La forteresse de Mimoyecques est située près de Calais. Elle devait abriter une base de lancement de V3 fin 1944.

La forteresse de Mimoyecques, surnommée également « le canon de Londres », est l’un des édifices les plus impressionnants imaginés par Hitler, à quelques kilomètres du site des Deux Caps. Cette base entièrement souterraine située à Landrethun-le-Nord, au lieu-dit de Mimoyecques, devait servir à l’installation du canon V3. Comme toutes les armes de représailles « Vergeltungswaffe », le V3 devait bombarder l’Angleterre et inverser le cours de la Seconde Guerre mondiale. Le site fut frappé par la Royal Air Force le 6 juillet 1944, avec notamment les bombes géantes « Tallboy », mettant fin à une menace majeure pour Londres et les Alliés.

Intérêt historique multiple car les Anglais ont inventé les bombes "Tallboy" à cette fin. Le frère aîné du président Kennedy est mort en tentant d'envoyer un B24 Liberator bourré d'explosifs. Le pilote était censé sauter en parachute lorsque l'avion était toujours au-dessus de l'Angleterre. Il était alors radio- commandé jusqu'en France, mais Joseph Kennedy n'eut pas le temps de sauter car son avion explosa en plein vol). Le projet est mort-né puisque le nombre de fusées à charges multiples V3 était totalement insuffisant pour assurer une charge explosive utile. A noter aussi la décision de Churchill de détruire le site sans en référer à de Gaulle. Le site fut dynamité le 8 mai 1945. Pourquoi ? La tiédeur française à l'idée d'empêcher l'utilisation future du site (et Churchill pensait à ce que pourraient en faire les Soviétiques, car le site visait prioritairement Londres).

De nombreux travailleurs (forcés ou non) furent affectés à la création du bunker. Selon le rapport anglais lui-même tiré des rapports officiels allemands, les bombardements britanniques n'auraient causé que 9 morts civils (parmi ces travailleurs) mais tous les rapports allemands n'ont pas été retrouvés. Ce caractère incomplet des choses hypothèque donc la fiabilité de ce chiffre. On pourra juste dire qu'il y aura eu au moins 9 morts civils.

La forteresse de Mimoyecques se visite du 15 avril au 15 octobre. Le reste de l'année, le site est une réserve naturelle dédiée à l'abri des chauve-souris. La forteresse est idéale à visiter lors d'un été chaud car il y fait bien frais, avantage à ne pas négliger...

Saddam Hussein, en 1988, au terme de la guerre Iran-Irak, revint avec l'idée de créer un canon à charges multiples (assemblage de sections successives pourvues de charges additionnelles) c-à-d un canon à très longue portée pour bombarder Israël (le canon "Baby Babylone"). Un ingénieur canadien nommé "Bull" fournit les pièces mais fut assassiné probablement par les services secrets israéliens. Toutes les pièces n'arrivèrent pas en Irak, certaines d'entre elles sont exposées à l'Imperial War Museum de Duxford, dans les hangars à avions. En 1991, les pièces existant en Irak ont été détruites par les équipes d'inspection de l'ONU.

Le ticket coûte 5 euros, mais il existe un ticket combiné à 15 euros avec le centre historique Nord-Pas-de-Calais dit "La Coupole".

Le site officiel de la forteresse de Mimoyecques

Les armes de représailles

Le site officiel de la Coupole

D'autres photos sur mon site web (y compris La Coupole)

Mes autres reportages Ardenneweb

  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
  • La forteresse de Mimoyecques
1589 lectures
Portrait de RobertMARY
Robert Mary

Lien vers mes autres articles

Lien vers mon site web photographique

Livre sur les chars intégrant ma contribution photographique

Centres d'intérêt photographiques principaux : reconstitutions historiques (seconde guerre mondiale et période napoléonienne), aviation militaire, cosplay de type vampirique, heroïc fantasy ou science fiction.