MALMEDY Henri MARLY a fêté son centième printemps

Henri MARLY, centenaire malmedien Henri MARLY, centenaire malmedien Henri MARLY, centenaire malmedien Reception communale : salle de reception ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : intervention du Bourgmestre JP Bastin ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : intervention du Bourgmestre JP Bastin ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : intervention du Bourgmestre JP Bastin ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : intervention du 1er Echevin, Andre - Leon Denis ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : signature du Livre d'Or ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : signature du Livre d'Or ( photo de Michael ALMER ) Reception communale ( photo de Michael ALMER ) Reception communale ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : Henri et Mme Lekeu ( photo de Michael ALMER ) Reception communale avec le Bourgmestre et l'Echevin Ercel Kaynak( photo de Michael ALMER ) Reception communale : avec la belle - famille ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : le Livre d'Or ( photo de Michael ALMER ) Reception communale ( photo de Michael ALMER ) Reception communale ( photo de Michael ALMER ) Reception communale ( photo de Michael ALMER ) Reception communale : le Livre d'Or ( photo de Michael ALMER ) Reception " Royale Malmedienne " Reception " Royale Malmedienne " Reception " Royale Malmedienne " : Henri, le Bourgmestre JP Bastin et le President de la Federation musicale ( photo de Michael ALMER ) Reception " Royale Malmedienne " : Mme Lekeu et Henri Reception " Royale Malmedienne " Reception " Royale Malmedienne " : intervention de Marc Distree, President du choeur d'hommes ( photo de Michael ALMER ) Reception " Royale Malmedienne " : la Reconnaissance de la Federation musicale Reception " Royale Malmedienne " : la reconnaissance du choeur Reception " Royale Malmedienne " : entre anciens du choeur d'hommes Reception " Royale Malmedienne " Reception " Royale Malmedienne " ( photo de Michael ALMER ) Reception " Royale Malmedienne " : intervention de P. Alard Reception " Royale Malmedienne " : intervention de P. Alard Reception " Royale Malmedienne " : Henri et le Prresident de la " Royale Malmedienne " Reception " Royale Malmedienne " en compagnie du President d'Honneur, du President et du Directeur de choeur ( photo de Michael ALMER ) Reception " Royale Malmedienne " Reception " Royale Malmedienne " : la fierte de Henri ( photo de Michael ALMER )

En ce samedi 16 mars, les édiles malmédiens ont reçu à l’hôtel de ville un de leurs concitoyens, M. Henri Marly, qui arborait fièrement ses 100 ans. Le Bourgmestre, Jean-Paul Bastin, félicitait le héros du jour et lui remettait le cadeau communal. Au terme de la partie académique, le verre de circonstance était servi et les participants rejoignaient alors le local de « La Royale Malmédienne », ce chœur d’hommes qui lui tient très à cœur. Là, même scénario débutant par le discours du Président, M. Marc Distrée, qui lui décernait le titre de « Membre d’Honneur » de la phalange chorale suivi par la remise de la distinction « In Veterani Honorem » par le Président de la Fédération musicale de la Province de Liège pour 70 années de services au sein des groupements musicaux. Patrick Alard, en wallon et en rimes, retraçait le long parcours de ce né - natif resté fidèle à la terre qui l’a vu naître, y ajoutant nombre de détails heureux et d’autres moins. Henri Marly et sa compagne remerciaient les organisateurs de ces deux manifestations qui se voulaient intimes et s’en retournaient afin de préparer au mieux la journée du lendemain à caractère plus familial. Souhaitons encore de beaux jours à notre jubilaire, homme de société par excellence, affable, modéré, intègre et surtout persévérant et tenace. Vrai gentleman, une personnalité hors pair, dont peut s’enorgueillir sa bonne ville de Malmedy.
-------------------------------------------------------------------------
M. Henri MARLY est né le 14 mars 1913 à Malmedy alors situé en Wallonie prussienne. Pratiquant la langue wallonne avec ses parents et ses frères dès son jeune âge, sa scolarité lui a permis d’apprendre le français et l’allemand, devenant par là - même parfait trilingue. Sur le plan professionnel, il s’est créé une réputation de collaborateur dans les 2 principales industries locales à savoir la papeterie et la tannerie. Lors de la 2ème guerre mondiale, il fut engagé dans la Wehrmacht comme tous ceux de sa génération. Stationné à Königsberg, il fut fait prisonnier par les Russes. De ces terribles épreuves, il est revenu sain et sauf, non seulement par chance, mais surtout par sa volonté et sa ténacité, vertus qu’il conservera toute sa vie. En épousant Mady Dewalque, Malmédienne de pure souche, il forma ainsi un couple uni et heureux durant 50 ans. Par la suite, il fit la connaissance d’une autre charmante Malmédienne, Mme Paula Lekeu qui par ses soins affectueux prodigués depuis 10 ans lui permet de vivre une seconde jeunesse. Philatéliste émérite, il avait constitué une première collection de timbres - poste belges déjà très fournie, mais anéantie lors des bombardements de 1944. Dès son retour de captivité, il fut repris par le virus et reconstitua lentement mais sûrement une nouvelle collection pratiquement complète.
- Une autre de ses occupations est la généalogie bénévole qui permit à plusieurs .familles malmédiennes de bénéficier de ses recherches d’archiviste amateur, démontrant à suffisance sa capacité rare de décrypter patiemment les anciens documents français et allemands.
- Sa sensibilité pour le social s’est concrétisée par les responsabilités prises à l’époque dans la bonne marche du Royal Groupement Neutre des Pensionnés de Malmedy. Aujourd’hui encore malgré des problèmes de vue, Henri éprouve le besoin d’un tour de ville quotidien pour y faire des rencontres, prouvant ainsi de son attachement indéfectible à son cher Malmedy.
- Sa mémoire infaillible et son intérêt pour le passé ont fait qu’il fut sollicité pour des recherches folkloriques et historiques de types divers, telles l’élaboration d’une liste des soldats de Malmedy et environs, portant l’uniforme belge ou non, tombés au cours de la 2ème guerre mondiale ou encore la liste de surnoms attribués à des familles ou personnes de sa ville.
- N’oublions pas sa chère « Royale Malmédienne » où il exécuta de brillantes vocalises pendant 65 ans en qualité de ténor, société à laquelle il témoigne sa fidélité par sa présence à chacune de ses manifestations chorales.
Prussien à sa naissance, belge après la guerre 1914 - 1918, allemand en 1940 et à nouveau belge au terme de celle-ci, Henri MARLY est à coup sûr un puits de connaissances et de souvenirs que sa modestie camoufle.
Encore félicitations pour ce long et beau parcours !!

François DETRY
Les autres reportages de François DETRY