Boucles de Spa à Bastogne

écrit par admin
le 16/02/2014
Bastogne, boucles de Spa

Les Boucles de Spa étaient de retour à Bastogne après 30 ans. Pourtant c'est par Bastogne que passait le rallye des Ardennes bien avant la création du circuit de Francorchamps.
Lien vers vidéo du WE
Photos et Vidéo du passage des Boucles de Spa dans le centre ville de Bastogne, un évènement que nous rappelle Ulrich Weber du garage Croix Blanche en compagnie du ministre Guy Lutgen qui était bourgmestre de la ville de Bastogne en 1984.
Jean-Marie Lesage
~~~~~~~~~~~
Legend Boucles de Spa 2014. Et de deux pour François Duval ! un reportage de Georges Dubois
~~~~~~~~~~~
Entretien avec Pierre Delettre

“J’ai enfin compris l’enthousiasme de mon père pour Bastogne…”

« Nous y revoilà déjà. C’est fou comme les années passent vite. 2014 marque un tournant pour l’histoire des Legend. Après trente ans d’absence, notre rallye effectue son grand retour à Bastogne. Et quand je vois l’accueil chaleureux qui nous est réservé par les autorités locales et les Bastognards, je comprends mieux l’enthousiasme de mon père en 1983, un an avant son décès. On avait hérité du coefficient 3 au championnat d’Europe et l’on voulait donner plus d’envergure aux Boucles. D’où l’idée d’aller jusqu’à Bastogne. Je me souviens qu’à l’époque il était tombé 50 cm de neige durant la nuit. Les véhicules d’assistance n’arrivaient plus à circuler et Marc Duez avait dû faire le plein d’essence à la station avec sa Quattro victorieuse. Les concurrents tentaient de deviner la route avec les piquets de clôtures. Pour sa première course à l’étranger, Juha Kankkunen, magistral sur la glisse, s’était révélé sur une Manta immaculée. Tout cela ne nous rajeunit pas !
Si les conditions sont à nouveau hivernales, on va écrire une nouvelle page de l’histoire des Legend. Trois décennies plus tard, ce formidable terrain de jeu bien plat n’a quasi pas changé. On a pu y dessiner deux superbes RT. Et sous l’impulsion du bourgmestre Benoît Lutgen, la ville a mis les petits plats dans les grands pour nous recevoir : parc d’assistance, regroup sur la fameuse place du char, podium, écran géant, commentateur, dégustation de produits locaux, les concurrents comme le public seront choyés.
L’autre grande nouveauté de cette 57e édition c’est le lancement de la catégorie DEMO. Et si l’on a certes moins de voitures qu’espéré (certains n’ont pas osé en dernière minute ou ne répondaient à nos critères stricts sur le plan de la sécurité et du look), la qualité sera au rendez-vous avec tout de même quatre Groupe B et quelques top Groupe A évoquant bien des souvenirs. Et les fous passionnés Christian Kelders et Christophe Jacob nous ont réservé une
bien belle surprise avec l’engagement pour Marc Duez d’une MG Metro 6R4 Gr.B aux célèbres couleurs rouge et blanche, comme en 1986. Rien que ce spectacle devrait valoir le déplacement.
Au final, même si l’on enregistre une diminution de l’ordre de 10% du nombre de participants en raison toujours de la crise mais aussi d’une certaine érosion des concurrents occasionnels, on est loin d’être ridicules avec 240 engagés.
Et même s’il est de plus en plus dur de trouver des partenaires financiers et de monter des opérations avec des étrangers, le haut de l’affiche a tout de même fière allure. Un de mes vieux plus grands fantasmes était de voir Colin McRae à l’œuvre dans Clémentine. Ce n’est hélas plus possible, mais Olivier m’a fait un bien beau cadeau de Noël en m’annonçant la participation sur une Top Escort de son frère Alister qui reviendra d’Australie où il habite désormais pour participer à notre rallye. Le billet est cher certes, mais cela vaut le coût je pense…
Plusieurs autres bons pilotes étrangers débarquent d’eux-mêmes, preuve de la notoriété et de la bonne réputation de notre event : Ce sera le cas notamment de l’ex-pilote de F1 Franck Montagny sur une originale Peugeot 504 Gr.5. Mais les plus grandes vedettes restent belges. Et une fois encore, ils seront quasi tous là pour tenter de battre le tenant du titre François Duval, y compris Bruno Thiry sur une Alfa GTV6 ex-Luigi. Un pur régal pour les yeux et les oreilles.
Pour assurer la pérennité de notre rallye, on demandera enfin bien sûr encore un effort au nombreux public venant assister à notre show gratuit : amis spectateurs, respectez svp les consignes de sécurité, les commissaires, les stewards et surtout l’environnement, particulièrement dans la Clémentine. On compte aussi sur le soutien du public pour acheter notre superbe programme. Le guide indispensable pour suivre les Boucles mais aussi pour que se poursuive notre rallye. Le spectacle que l’on propose vaut bien une entrée au cinéma, non ? »
~~~~~~~

Six questions à Jean Caro, responsable du parcours et directeur de course

« Le plus gros changement depuis la création des Legend »

Jean, à deux semaines de l’événement et sans tout dévoiler, que pouvez-vous nous dire du tracé de cette édition 2014 ?
« Qu’il y aura un savant mélange de classique et de nouveautés. 58% du parcours sont différents de 2013 avec trois toutes nouvelles RT. C’est le plus gros changement depuis la création des Legend. Au total, on dénombre dix-huit RT pour les concurrents Legend soit un total de 166,14 km à une moyenne oscillant autour des 80 km/h. C’est du costaud. Pour les Classic, on est à 146 km pour 15 RT tandis que les pilotes faisant la Demo boucleront un peu moins de cent bornes pour un total de 10 spéciales toutes sur routes fermées. »

La principale innovation bien sûr c’est ce retour à Bastogne, trente et un ans après.
« Oui, nous sommes très heureux de revenir dans la région de Bastogne qui nous a réservé un accueil très chaleureux. J’y ai tracé deux magnifiques RT assez longues, l’une très rapide l’autre plus technique avec seulement quatre habitations sur le parcours. Dans chacune il y aura quelques portions de toute bonne terre. Les pilotes vont s’amuser. On est ici sur un plateau très enneigé en cas de conditions hivernales. Je me souviens qu’en 1984 les pilotes regardaient les piquets de clôture à certains endroits pour savoir s’ils étaient toujours sur la route. Quand l’hiver cogne là-bas c’est autre chose qu’à Spa. La visibilité est très bonne pour les spectateurs qui pourront facilement enchaîner les deux RT et rester dans l’une d’elle pour voir quasi tout le monde grâce au Regroup de Bastogne. Enfin, pour rassurer certains concurrents et spectateurs, la liaison pour venir jusqu’ici n’est que de 44 km et quasi tous sur autoroute. On faisait bien plus pour aller à Saives. »

Y aura-t-il encore une RT show télévisée ?
« Oui mais on a abandonné le domaine de Bilstain qui se dégradait malheureusement trop vite dans certaines conditions et s’est avéré trop cassant pour des voitures historiques. On a donc trouvé une nouvelle RT show qui sera retransmise en direct le samedi après-midi sur différentes télévisions locales comme Télévesdre mais aussi Motors TV. Les voitures seront équipées de balises AMB comme en circuit ce qui permettra d’avoir les chronos intermédiaires tour par tour et le temps total instantané. Ce sera bien utile pour les commentateurs et nous permettra facilement de compter les tours de chacun. Le public pourra venir massivement, se garer facilement et avoir une bonne visibilité sur quasi la totalité du parcours. »

Quel accueil réserve-t-on habituellement aux Legend Boucles de Spa dans les différentes administrations que vous visitez ?
« Très bon. Un bourgmestre m’a même demandé d’allonger la RT d’un km et m’a dit avoir refait une portion de route afin que nous puissions y passer. Du côté de Bastogne, on voulait que je revienne dans le village de Bourcy comme à l’époque. Mais j’ai dû refuser pour des questions de sécurité. On devait passer près d’une école, il y a des barrières et des dos d’ânes. Et puis le public est toujours plus difficile à gérer dans un village qu’au milieu des champs. »

Certains spectateurs vous reprochent d’enchaîner des RT très proches ce qui les empêche de voir les deux en parcourant un minimum de kilomètres. Votre explication ?
« C’est voulu bien sûr afin de répartir un peu plus le public et d’éviter une trop grosse concentration de personnes sur une seule RT. La gestion des spectateurs est l’un de nos principaux soucis vu le succès de l’épreuve. Ce serait différent si j’organisais un rallye provincial. »

La célèbre étape forestière de la Clémentine est-elle encore au menu ?
« Ah cela vous devez demander à Pierre Delettre. Je suis tenu au secret (rire). Mais elle fait partie des traditions et vous savez qu’à Spa on aime cela les coutumes. C’est la préférée des pilotes et du public. On se bat chaque année pour pouvoir la conserver car elle fait partie du patrimoine des Boucles. »

~~~~~~~~

Bon à savoir

Un prix du spectacle en hommage à David Limage

Ancien journaliste-reporter émérite aimé de tous, attaché de presse des Boucles une année, David Limage était un passionné de rallye et un grand fidèle de notre épreuve qu’il n’aurait ratée sous aucun prétexte. Véritable « globe trotter », David était spécialisé dans tous les pilotes étrangers sur lesquels il avait toujours une bonne anecdote à raconter. Disparu voici quelques semaines suite à une pénible maladie, il va nous manquer à tous. Pour honorer sa mémoire, nous avons décidé de créer un prix du spectacle portant son nom. Ses vieux complices Eric Faure et Olivier Warnon iront cette année voir les Legend sans leur ami. Mais ils penseront à lui en tentant, au gré des spéciales visitées, de trouver le pilote qui aurait le plus fait vibrer David par ses passages. Le pilote désigné le plus spectaculaire par le rédacteur en chef de Turbo et le « juge » recevra de leurs mains, le dimanche lors de la remise officielle, le prix David Limage, une superbe montre BRM édition limitée Legend Boucles de Spa.

Power Stage, la RT joker

Pour la première fois dans l’histoire des Boucles et même du rallye belge, une Power Stage sera mise sur pied lors des Legend. Le principe est simple : l’une des dernières RT (elle sera bien entendu dévoilée avant le départ) verra ses pénalités doublées pour tous les concurrents, tant en Classic qu’en Legend. De quoi, on l’espère entretenir le suspense jusqu’à la fin et favoriser, pourquoi pas, un rebondissement ou quelques remontées.

Spéciale show : comme en circuit

Grâce au système de boîtier AMB My Lap dont seront équipées toutes les voitures, comme en circuit, les commentateurs télés recevront instantanément des chronos intermédiaires par tour ainsi que le chrono réalisé en direct sur l’étape show.

Séance de dédicaces le vendredi à 17h30 sous le chapiteau

De plus en plus populaire, ouverte à tous sous un chapiteau plein à craquer, la séance de dédicaces organisée entre 17h30 et 18h15 permettra aux plus fanas d’approcher les 24 pilotes les plus renommés de cette édition. Thierry Neuville essaiera même de les rejoindre si son agenda Hyundai le lui permet.

La RTBF fidèle au poste

Partenaire privilégié et fidèle des Boucles, la RTBF consacrera comme d’habitude une large couverture à notre événement. Voici les différents rendez-vous que nous fixe la chaîne publique:
-Vendredi 7 février: sujet annonce Legend Boucles dans AutoMobile
-Vendredi 14 février: sujet présentation Legend Boucles dans AutoMobile
-Dimanche 16 février: Résumé des Legend Boucles lors de la rediffusion du magazine de vendredi.
-Dimanche 16 février: Sujet sur les Legend Boucles dans le Week-end sportif.
-Vendredi 21 février : Large résumé de 12’ dans AutoMobile.

Les heures de diffusions/rediffusions d’« AutoMobile » sont:
-1ère  diff le vendredi sur la Deux vers 22h50
-Rediff 1 le dimanche sur la Une à 17h50
-Rediff 2 le mardi ou le mercredi sur la Deux vers 21h50  

L’ambassadeur Mini Paddy Hopkirk cinquante ans après

Pour céléber les 50 ans de la première victoire d’une Mini au Rallye Monte-Carlo, le baron Paddy Hopkirk, 81 ans en avril, sera à Spa pour soutenir les Mini engagées par l’importateur et le Moniteur de l’Automobile pour Xavier Daffe et John Jeanquart. Le Britannique au célèbre N°37 participera à la séance de dédicaces du vendredi soir sous le chapiteau.

Télévesdre fait le show en direct

Comme l’an dernier, la télévision locale Télévesdre assurera la retransmission, en direct, de la RT du samedi après-midi. Si vous n’êtes pas à la maison, demandez à madame de programmer votre magnéto. Le “live” pourra également être visionné en “streaming” sur notre site www.racspa.be

28 marques, plus de 50 modèles, 9 nationalités

La variété est un des points forts de notre plateau réunissant non moins de 28 marques et plus de septante modèles de voitures différents. Si les Ford Escort et Porsche 911 restent évidemment majoritaires, il y a quelques exemplaires uniques comme les Groupe B bien sûr, mais aussi deux Peugeot 504 et une Autobianchi A112 Groupe 5, une Triumph TR7, une Alpine sans oublier l’Alfa GTV6 Gr.2.
Du côté des étrangers, on est redescendu à 45 concurrents, soit tout de même encore plus de 20% du plateau. Neuf nationalités sont représentées avec parmi les étrangers une majorité de Français et de Néerlandais.

Treize anciens vainqueurs

En comptant les pilotes et leurs équipiers, treize anciens vainqueurs de l’épreuve (un nouveau record) seront au départ de cette 57e édition. Côté pilotes, on retrouvera Bruno Thiry (2010), Marc Duez (1983 et 2007), Patrick Snijers (1981, 1987, 1988, 1989, 1991, 1995, 2008, 2009), Bernard Munster (1999), Grégoire de Mevius (1993, 1996 et 1998), Marc Timmers (2006), Chavan (1968 et 1970), Jean-Pierre Van de Wauwer (2012) et François Duval, le dernier lauréat en date.
Au niveau des copilotes, le plus ancien vainqueur sera Chavan (1968) suivi de Pascal Lopès (2002), Eric Marnette (2012), Arnaud Smets (2006) et Anthony Bourdeaud’hui (2013).

Ambiance sous le chapiteau

Informé des chronos des RT en « live », notre jeune speaker Thomas Bastin assurera les commentaires et une partie de l’ambiance sous le chapiteau où l’on vous invite à venir vous réchauffer et surtout à venir acclamer les lauréats (et les autres) et faire la fête après l’arrivée.

  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne, boucles de Spa
  • Bastogne Guy Lutgen et Ulrich Weber
  • boucles de Spa-P.Davin-02
  • boucles de Spa-P.Davin-04
  • boucles de Spa-P.Davin-05
  • boucles de Spa-P.Davin-05-01
  • boucles de Spa-P.Davin-18-02
  • boucles de Spa-P.Davin-27-01
  • boucles de Spa-P.Davin-28-01
  • boucles de Spa-P.Davin-34-01
  • boucles de Spa-P.Davin-49-01
  • boucles de Spa-P.Davin-63-01
  • boucles de Spa-P.Davin-66-01
  • boucles de Spa-P.Davin-83-01
  • boucles de Spa-P.Davin-93-01
  • boucles de Spa-P.Davin-253-01
  • boucles de Spa-P.Davin-4116
2220 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.