Christophe Deman, sculpteur à Gedinne (Ardennes namuroises)

Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne Christophe Deman sculpteur a Gedinne

Ce que j'aime par-dessus tout, c'est rechercher la forme idéale pour comprendre la structure interne du bois, par des courbes fluides dévoilant des motifs fascinants variant selon l'angle sous lequel sont tranchés les rayons médullaires et les cernes de croissance de l'arbre.

Expérimenter les différentes contraintes structurées et logiques comparable au règles d'un jeu, est un peu, pour l'artiste, comme jouer.

Pour faire plaisir au public il m'arrive de sculpter des animaux, des personnages, des corps féminins (figuratif), et autres. (NDLR: Pour les fêtes, offrez un joli et hénôôôrme presse-papier sculpté à vos proches ! ;) )

Le plus grand plaisir de beaucoup de sculpteurs est de pouvoir participer à des symposiums internationaux de sculpture.

Une dizaines d'artistes y sont invités à réaliser une oeuvre monumentale en une semaine. Leur intérêt, c'est que les occasions de faire du monumental sont rares, mais surtout on y fraternise en partageant des émotions fortes comme l'exaltation créatrice et la peur de ne pas avoir fini dans les délais, et selon la générosité des organisateurs on y mange et boit comme des rois, tous ensemble, et c'est dur de se quitter à la fin. En une semaine on a d'avantage de bons souvenirs qu'en plusieurs mois en temps normal....

J'envoie donc beaucoup de candidatures à des symposiums de sculptures sur bois à l'étranger.

J'ai surtout été sélectionné en France mais cette année j'ai pu aller en République Tchèque. J'en envoie aussi en Allemagne, au Danemark, en Italie, en Russie, en Roumanie et en Turquie. Mais la sélection est dure, car il y a beaucoup de candidats, quand chaque artiste est payé.

En Belgique les symposiums ont moins de candidats, car pour inviter autant d'artistes en payant dix fois moins, cela est organisé sous forme de concours.

J'ai envie d'organiser un symposium moi-même, où chaque artiste serait payé, mais je n'ai pas la moindre idée de comment trouver les subsides.

Toutes les suggestions et aides éclairées sont donc les bienvenues! Mon adresse e-mail Et ma page Facebook

~~~~~~~~~~~~~~~~

VOIR LES AUTRES ARTICLES DE JFK

Jeanne-Françoise Kreutz (Voir mon site)

~~~~~~~~~~~~~~~~
Lien vidéo • Christophe Deman, sculpteur sur bois au Floréal . Reportage fin août 2016