Contes coquins à Rochefort

écrit par jcblaise
le 03/06/2014
Contes coquins-Malagne archeoparc de Rochefort

Contes coquins à Malagne, l'Archéoparc de Rochefort.

Dès l'arrivée chaque participant reçoit, en dégustation, un breuvage aphrodisiaque, une bière brune au miel, brassée à Ambly, au siège de la "Saint-Monon".
À notre époque, érotisme flirte souvent avec pornographie et obscénité, c'était sans tabler sur les conteurs qui viennent de proposer une soirée coquine à Malagne, l'Archéoparc de Rochefort. D'un côté, le festival du rire bat son plein avec ses spectacles grands publics et son humour traditionnel; de l'autre, quelques conteurs qui, tout en dentelles, tissent une relation fine avec les spectateurs et éveillent les sens. Les "choses" délicates sont abordées sans faux fuyants, artistiquement et avec élégance. Chaque interprète ajoute dans ses contenus des éléments qui le relient à sa culture arabe, africaine, japonaise ou locale tout simplement.
Ne comptez pas que je détaille les interventions, que nenni, il fallait être présent. Ce que je peux cependant évoquer, c'est le magnifique contexte dans lequel s'est déroulée cette soirée. La première partie du spectacle se passe à l'extérieur, d'abord dans un champ de coquelicots, ensuite aux abords d'une marre et enfin à côté d'un four à pain, tout un symbole. Les déplacements dans le domaine de Malagne, se font en chantant, en répétant la rengaine ou le refrain d'un morceau choisi en adéquation avec le conte qui suit ou qui précède. Le temps est au beau et le soleil se fait complice, jusqu'au moment où il se couche, prélude à une belle nuit. Après une courte pause, chaque participant peut interroger "l'arbre à pensées" qui répond à toutes leurs questions et inquiétudes par l'intermédiaire d'une petite citation qui assurément convient à chaque cas envisagé. Mystère! La seconde partie, a lieu à l'intérieur, un peu comme dans un cabaret théâtre. Alors, les propos deviennent plus intimistes et de plus en plus subversifs: le jeu subtil des parfums de l'amour, le "roubignon" ardent, le sceptre royal et notre imagination qui fait le reste. Gageons que chacun à travers ces voyages atteindra le cœur de ses racines les plus profondes et, peut-être cette nuit, ses plus beaux rêves d'amour.

Les six interprètes font partie d'une "Fédération des conteurs professionnels de Belgique" qui fête ses 10 ans à Rochefort dans le cadre de ces "déferlements de contes". Rochefort parce que c'est, pour eux, une terre accueillante, parce qu'on y trouve de ces lieux que les conteurs savent investir mieux que personne, un coin de salon, une grotte illuminée de quelques flambeaux, quelques ruines pas aussi silencieuses qu'on nous le fait croire et une forêt bien sûr. Terrains de mystères où cet art millénaire de la scène, des mots, de la poésie, des chants rend toutes ses antiques lettres de noblesse.

© Jean-Claude BLAISE
Lien vers mes reportages

  • Contes coquins-Malagne archeoparc de Rochefort
  • Contes coquins-six membres de la federation des conteurs de Belgique
  • Contes coquins-"Plouf" et elle perd son pucelage
  • Contes coquins-Des spectateurs attentifs
  • Contes coquins-En chantant d un endroit a l'autre
  • Contes coquins-Elle interprete "le roubignon"
  • Contes coquins-Merci aux artistes conteurs
1292 lectures
Portrait de jcblaise
Jean-Claude Blaise