La Provence Côté Pile

écrit par Oderno
le 03/03/2014
La Provence Côté Pile

Ne vous méprenez pas, le côté pile n’est pas toujours le revers de la médaille. Tout le monde connaît la Provence sous le chaud soleil d’été, se désaltérant avec le traditionnel pastis ou un verre de rosé, le tout accompagné par le chant des cigales. Mais connaissez-vous la Provence sous le soleil d’hiver, le ciel pur d’un bleu azur, sirotant le même pastis ou le même rosé sur une terrasse du cours Mirabeau à Aix-en-Provence?
L’hiver provençal, c’est la saison qui vous permet de tout visiter en garant votre voiture à 50 mètres, sans faire la queue pour l’achat de vos billets, sans bousculade pour passer les étroites portes des vieilles demeures, sans attendre 10 minutes que le groupe de personnes devant vous libère l’espace qui vous permettra de voir, de découvrir et d’apprécier les trésors des célèbres artistes provençaux tels que Cézanne, Picasso…
En cette saison, La Provence vous ouvre ses portes, sans aucune contrainte, en vous laissant la liberté de profiter de tous ses trésors, cachés à la violence des agresseurs juilletistes et aoûtiens. Certes, c’est cette même gente qui alimentent la richesse des logeurs, restaurateurs, boulangers, horodateurs, fournisseurs d’énergie fossile et j’en passe…
Mais quel bonheur d’apprécier la gentillesse des autochtones, prêts à vous donner quelques petites astuces telles que celle d’aller au tout petit port de Carry pour y chercher son poisson frais, de profiter de la diversité des transports en commun qui vous permettent de passer une journée entière à Aix-en-Provence pour un parking à 2 euros, de vous rendre d’Aix à Marseille en ½ heure avec des navettes de bus toutes les 10 minutes, pour 3.80 euros par trajet, de manger dans le restaurant à l’intérieur de Notre-Dame de la Garde, tenu par des Sœurs venues du monde entier et vêtues de leur costume traditionnel, tout en couleur, et cela à un prix très démocratique, etc..etc…
Sur le plan sportif, vous pourrez tout à loisir naviguer, jouer au tennis, faire des randonnées sur la montagne Ste Victoire, qui sont interdites en été…, jouer au golf tranquille, et bien sûr, s’immiscer dans les équipes de pétanqueurs les samedis et dimanches sur presque toutes les places de village.
En parlant de gastronomie, vous n’aurez aucune difficulté à trouver une table autour de laquelle vous titillerez vos papilles d’un ballet de saveurs que seule la Provence est capable de vous donner, sans parler des prix qui vous inviteront à revenir si votre frigo vous le suggère !
Il existe des centaines de lieux à découvrir, tous ces petits villages avec leurs particularités qui font leur succès. Le Castellet, Gordes, La Fontaine de Vaucluse, l’Isle- sur-la-Sorgue, Cassis ou Saint-Tropez, vous feront découvrir tous leurs charmes culturels, artistiques, architecturaux ou mondains.
Et Marseille, direz-vous ? Cette ville hors du commun est à l’image de son histoire, subissant les assauts et à la fois rebelle. De nombreuses ethnies se côtoient et donnent à cette ville plusieurs ambiances indéfinissables, passant d’un quartier à l’autre. Et ce n’est qu’un vrai Marseillais qui pourra vous raconter pourquoi les Marseillais sont connus pour exagérer leurs histoires, dont celle que nous connaissons tous : « la sardine qui a bouché le port de Marseille » et qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas une légende !
En décembre, vos yeux seront émerveillés par toutes ces lumières, ces crèches, ces marchés de Noël, ces calendales qui vous laisseront un souvenir impérissable. La truffe noire est à l’honneur, dans des marchés très spécialisés comme ceux de Richerenches, Carpentras et Rognes, le tout accompagné d’animations et surtout … de dégustations culinaires autour du célèbre Diamant Noir. En février, les marchés se fleurissent de mimosas, jonquilles, narcisses, qui vous font un clin d’œil sur les prémices d’un nouveau printemps.
Voilà ce que vous propose la Provence sous le soleil d’hiver, que vous soyez seul, (billet tgv Bruxelles – Aix-en-Provence à 29 euros si vous vous y prenez assez tôt) ou en famille, le plaisir de la découverte de ce côté pile fera partie de vos meilleurs souvenirs et, qui sait, vous invitera à y retourner, ne serait-ce que pour compléter votre culture.

  • La Provence Côté Pile
  • rotonde-aix-provence
1292 lectures
User default img
Oderno