Amapac présente son 100ème spectacle

écrit par francois.detry
le 23/10/2015
"Conversations avec ma mere"

Active depuis 18 ans dans la région malmédienne, AMAPAC ( Association malmédienne pour la promotion de l’art et de la culture ) présente ce vendredi 24 octobre sa 100e représentation ( à 20 h à la Fraternité / Prévente à la Maison du Tourisme ). Elle a fait choix de présenter « Conversations avec ma mère »un spectacle joué par Jacqueline Bir et Alain Leempœl pour célébrer cet anniversaire. Il s’agit d’une adaptation du film éponyme des Argentins Santiago Carlos Oves et Jordi GalCeran qui décrit un huis clos poignant plein d’humour et d’émotion entre une mère de 82 ans et son fils âgé de 50 ans auquel tout a réussi jusqu’au jour où il est rattrapé par la crise économique et où tout bascule pour lui. Un magnifique spectacle ! Depuis presque 20 ans, Amapac se veut de pouvoir rendre le théâtre accessible à un maximum de gens de façon sociale avec un prix d’entrée 25% moins cher qu’ailleurs. Si Amapac peut se permettre cette démarche, c’est grâce aux partenaires privés fidèles depuis le début qui financent en partie les projets de l’association dont certains d’entre eux procurent à l’association une aide matérielle pour héberger les artistes, notamment. Amapac est le seul acteur malmédien à proposer du théâtre jeune public et tout public avec dix spectacles programmés durant les quinze derniers mois ( 3000 spectateurs ) : L’apprenti, Karl Marx, Djihad ( pour les élèves du secondaire ). Pour la saison 2014-2015, 2700 personnes ont assisté aux six pièces différentes jouées essentiellement à la Fraternité de Malmedy, mais aussi à l’Espace Culturel de Trois-Ponts et à la salle Oberbayern de Waimes. Les programmations précédentes ont aussi permis des créations originales dont la plus connue est le Carnaval des Ombres de Serge Dumoulin et l’an dernier, Filles, de Colette Régibeau. Pour se développer, l’association compte également sur le Centre Culturel de Stavelot et collabore avec le théâtre Jean Villar, Le Public ou encore Les Galeries. Le coût des pièces augmente et le public diminue un peu, elle ne dispose pas d’autres moyens pour financer les pièces. Raison pour laquelle la proposition a été faite à la Ville de Malmedy de renforcer son partenariat via un soutien financier tel l’octroi d’1Euro pour 3 Euros apportés par un partenaire privé.» Actuellement, les subsides des entrepreneurs représentent 35% des recettes d’Amapac. Les recettes guichets, par contre, ont diminué de 65% à environ 55% ces dernières années. En 2017, Amapac aura 20 ans. Pour cet anniversaire remarquable, Malmedy aura l’exclusivité de la pièce « Qui a peur de Virginia Woolf ? » avec Serge Demoulin, l’enfant du pays.

© François DETRY
Lien vers les reportages 2015 de François DETRY

..

  • "Conversations avec ma mere"
  • Erich Warland, le "pere" d'Amapac
912 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry