Durbuy Rock Festival 2015

écrit par admin
le 27/01/2015
Durbuy Rock Festival 2015

19ième Durbuy Rock Festival du Vendredi 10 Avril au Samedi 12 Avril 2015 Le Sassin, Bomal-sur-Ourthe, Durbuy, Belgique
Un événement incontournable pour les amateurs de rock dur et de fête !
Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule nous vous annoncons notre participation au 19ème Durbuy Rock Festival les 10 et 11 avril avec des groupes monstres comme Eyehategod, Madball, Satyricon, Skindred, Alestorm, Dagoba,...

Bienvenue au 19e DRF !
Le DURBUY ROCK Festival se déroule dans le charmant village de Bomal-sur-Ourthe, rue du Sassin, 1, B-6941 Bomal-sur-Ourthe, près de la cité médiévale de Durbuy, Province de Luxembourg, Wallonie, Belgique. Nous sommes entre l’autoroute E25, la Nationale 4 et la Nationale 63, à +/- 40 km au sud de Liége et +/- 25 km au nord de Marche-en-Famenne.
Voyez : www.mappy.be

Train ?
Gare SNCB de Bomal-sur-Ourthe à 300m du festival.
Bomal est sur la ligne 43, Liège-Jemelle.
Voir www.b-rail.be

Lien vers l'album photos et vidéos
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
19e Durbuy Rock Festival, Metal, hardcore, punk, rock, fusion, sludge…
10 & 11 avril 2015, Bomal-sur-Ourthe (Durbuy, Belgique)

26 groupes belges et internationaux en alternance sur 2 scènes. Une couverte et une extérieure. Pas moins de 8 nationalités différentes et quelques têtes d’affiche de niveau mondial ! En effet, le budget artistique du festival ayant été quasi doublé depuis 2 ans, nous sommes fiers de vous présenter en exclusivité belge et luxembourgeoise quelques têtes d’affiche dignes des plus grands festivals européens.

Le vendredi s’annonce exceptionnel pour les amateurs de metal sombre. Après des zakouskis electro (Doganov, un des vainqueurs des tremplins) et hard/thrash luxembourgeois (les biens nommés Ardenne Heavy et Sublind) pour se mettre en jambe, on passe vite aux plats de résistance avec Carach Angren (nl), Enthroned (be) et surtout Satyricon (no) en black metal haut de gamme. Ils viennent tous les trois de sortir un nouvel album et ne font pas souvent des concerts. Egalement en alternance, vient ensuite une belle brochette de sludge/doom (metal lourd et sombre) en provenance du sud des USA: Eyehategod, un des maîtres incontestés du genre, Thou et Sub Rosa, ces 3 groupes se font rares en Europe. On appréciera leur venue dans la plus petite ville du monde ! Sans oublier Alestorm véritable tête d’affiche à eux tout seuls, les Ecossais viendront redonner le sourire à tous les dépressifs grâce à leur « pirate metal » teinté de folk celtique et de chansons à boire… Ambiance assurée !

Le samedi est traditionnellement plus éclectique, cette année avec quand même une nette prédominance hardcore presque toute la journée : « old school » avec les papys new-yorkais Madball qui était déjà notre tête d’affiche en 1999, au siècle dernier ; également Obey The Brave (can) avec l’ex chanteur de Despised Icon, un des groupes fondateurs du deathcore. Et puis, des habitués du DRF, Black Bomb A (fr) qui reviennent avec leurs 2 chanteurs originaux et un nouvel album… et AqME qui s’est considérablement durci, le néo-métal des années 2000 est désormais bien loin… Mais aussi à l’affiche des jeunes qui montent dans la nouvelle scène metalcore : Malevolence (uk), Napoleon (uk), Kublai Khan (usa). Sans oublier nos p’tits Belges qui n’ont rien à envier aux Anglo-saxons : Lifers (ex-Spitdown), Stand For Truth et Feed Them Lies. Et entre tous ces groupes « core », The Toasters et Dagoba, chacun dans leur style (ska/rocksteady pour les premiers et metal indus pour les seconds) serviront d’entremets de luxe !
En soirée, le festival étendra encore son éclectisme grâce à 4 groupes emmenés par de véritables bêtes de scène et pas toujours faciles à mettre dans un tiroir : 2 groupes wallons en tête d’affiche de la scène extérieure : Romano Nervoso (spaghetti rock énervé) et The Experimental Tropic Blues Band qui présentent leur show/brûlot rock’n’roll avec grand écran et tralala « The Belgians ». Et nos deux têtes d’affiche très attendues sur grande scène couverte: Skindred, des Gallois qui ont déjà mis le feu plusieurs fois à Dour et à la Guerre des Gaules (punk /ragga /rock/ fusion) et les non moins punk/fusion français, Skip The Use qui était la révélation du dernier Dour pour beaucoup ! Les Nordistes veulent relever le défi de jouer dans un festival de rock dur et Ils prouveront que l'on peut avoir du succès auprès du grand public et en radio tout en faisant du rock ultra énergique sur scène... Ils viendront nous présenter leur album/dvd live qui sort justement en ce moment.
Mais outre l’aspect musical exceptionnel, outre les nouveaux stands de nourriture encore plus diversifiés, le DRF c’est surtout une ambiance incomparable pour une affiche de si haut niveau : un festival où on peut tout voir dans les meilleures conditions, un festival à taille humaine, éclectique, bucolique, décontracté et très convivial. Bref un événement incontournable pour les amateurs de rock dur et de fête !

Info : www.durbuyrock.be ou www.facebook.com/durbuyrock.

Avec l'aide du Ministre-Président, de la Ministre de la Culture et du Président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Ministre-Président, du Ministre du Tourisme et du Commissariat général au Tourisme de la Wallonie, de Wallonie-Bruxelles International, de la Députation provinciale (Culture, Santé/social et Tourisme) de la Province de Luxembourg, de la Ville de Durbuy et de la Loterie Nationale.

  • Durbuy Rock Festival 2015
  • Durbuy Rock Festival 2015
  • Durbuy Rock Festival 2015
  • Durbuy Rock Festival 2015
1384 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.