Avec une valisette de médailles au retour de son voyage à Perth !!!

écrit par francois.detry
le 28/11/2016
La recolte de medailles de la championne

Si la ville de Malmedy est à présent connue en Australie, elle le doit à Danielle Justin, où elle a été sacrée double championne du monde et médaillée de bronze en Dames 60. Pour ce déplacement à Perth dans le cadre des Masters d'Athlétisme ( entre le 26/10 et 6/11 ), la délégation belge forte de 35 sportifs y a récolté un total de cinq médailles en or dont deux appartiennent à la Malmédienne. Par temps sec et une température moyenne de 25° en cette période, Dany a participé à 3 épreuves à savoir le 5000 m, les 10000 m, le 1500 m. Pour la distance du 5000 m, elle prend aisément la tête de la course et termine avec une avance de 4’ sec. sur la deuxième concurrente avec un chrono de 21.05.81 lui accordant une première médaille d’or ) ; lors du 10000 m , elle occupe la tête de la course du début à la fin, terminant avec une avance d’une minute et précédant même les concurrentes des catégories plus jeunes avec un chrono de 44 : 05 : 10 et lui attribuant la seconde médaille d’or ). Pour le 1500 m, les conditions furent très différentes puisque la course était programmée à midi sous une température de 37°. Dès le départ, elle se positionne en tête, une place qu’elle occupe jusqu’au dernier tour, moment où sa poursuivante la rejoint ; au prix d’un coude à coude très serré, elle termine en 3ème position, à moins d’une seconde de la médaille d’or avec un chrono de 5 : 46 : 02 et emporte la médaille de bronze. Ce résultat final assez frustrant lui permet néanmoins de pulvériser de plus de 5 secondes le record de Belgique de cette distance, un record détenu depuis 15 ans par une Flamande.

Qui est Danielle Justin ?
Professeur de gymnastique et de biologie retraitée et ex-athlète de haut niveau ( elle a fait partie de l’équipe nationale de 1978 à 1985 ), Danielle Justin avait tourné le dos à l’athlétisme pendant 19 ans, jusqu’à ce que le club de Malmedy lui demande d’entraîner des jeunes. En raison de divergences de vue sur la formation, elle n’y resta à ce poste que durant trois ans mais cette expérience eut le mérite de lui faire reprendre goût à la compétition.
Elle s’est alors inscrite au FC Liège, où elle se rend deux fois par semaine depuis 2008 pour s’entraîner. Là, elle a la chance de côtoyer plusieurs groupes d’athlètes, parmi lesquels elle rencontre Nafi Thiam, ce qui lui apporte une émulation extraordinaire.
Ces titres de championne du monde, elle les mérite sans doute plus que n’importe qui, tant sa deuxième carrière fut jonchée d’obstacles : depuis 2010, elle a été opérée à quatre reprises. L’an dernier encore, elle a dû s’arrêter six mois, ce qui lui a fait manquer les Mondiaux de Lyon. Et en mars dernier après une quatrième place à l’Euro, elle s’est fracturé une vertèbre. Et pourtant, quelques mois plus tard, elle sera au départ du 5.000 m à Perth… Car les années qui passent n’atténuent pas sa soif de vaincre puisqu’elle espère encore être championne du monde en salle avant de passer en Dames 65." Il est assez remarquable que pour cette participation qui permet à l’athlétisme belge de briller sur la scène internationale, la fédération ne lui a pas versé le moindre centime. Tous les frais (voyages, hébergement, etc.), l’inscription aux courses ( 400 $ ) et même le maillot national qu’elle se doit de porter sont entièrement à charge de notre championne.

François DETRY

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY

  • La recolte de medailles de la championne
  • Dany Justin
  • Dany Justin
  • Dany Justin
  • Dany Justin
  • Dany Justin
  • Dany Justin
679 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry