Blancpain Endurance Series Nürburgring

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

Blancpain Nürburgring : victoire Lamborghini, WRT 2ème du classement Teams

L'issue de la Blancpain GT Series Endurance Cup s’est décidée dans le tout dernier tour de la dernière course de la saison sur le circuit du Nürburgring. Shane Van Gisbergen, Rob Bell et Côme Ledogar étaient en tête du championnat avant cette grande finale, le Néo-Zélandais, retenu en Australie, étant toutefois remplacé par Duncan Tappy. Mais l’équipage de la McLaren #58 de l’équipe Garage 59 a connu un week-end horrible. Alors qu’il partait depuis la 21ème position après des essais qualificatifs ne répondant pas à ses attentes, Rob Bell grimpait dans la hiérarchie. Mais il percutait un adversaire après un freinage raté et il était pénalisé d’un Drive Through. La McLaren avait perdu du terrain, mais la possibilité de terminer dans les points subsistait … avant que Duncan Tappy ne soit percuté à l’arrière par un adversaire, ce qui entraînait une crevaison. La voiture glissait hors du top 30 et Côme Ledogar, au volant pour la fin de la course, n’avait plus qu’un espoir : que leurs adversaires au championnat ne marquent pas suffisamment de points pour prendre l’avantage. Au moment où le Français s’était glissé dans l’habitacle de la McLaren, lui, Rob Bell et Shane Van Gisbergen étaient toujours virtuellement en tête du classement grâce à une série d’événements imprévisibles. Ainsi, durant la course, il est même arrivé qu’un seul des quatre candidats au titre figure dans les points. La BMW #99 du ROWE Racing de Philipp Eng et Alexander Sims, rejoints par Nick Catsburg ce week-end, n’a jamais pu revendiquer une place aux avant-postes et elle clôturait finalement le top 10. Durant le premier relais, la #8 du Bentley Team M-Sport pilotée par Andy Soucek, Wolfgang Reip et Maxime Soulet semblait être une menace pour la McLaren. Mais un problème lors du premier pit-stop (une des roues est restée bloquée et trois pneus seulement furent changés) provoquait une grosse perte de temps durant le deuxième relais, la voiture devant en outre passer une fois de plus par la pit-lane pour un arrêt supplémentaire. Dès lors, une seule voiture aurait pu mettre un terme au rêve des pilotes McLaren : la Mercedes #84 du AMG-Team HTP Motorsport de Maxi Buhk, Dominik Baumann et Jazeman Jaafar. Mais ce trio devait terminer sur le podium pour combler l’écart de 13 points les séparant des leaders du championnat. Les trois hommes ont tout donné, mais Maxi Buhk a croisé le drapeau à damier à la 4ème place. Soit un rang trop loin… Le titre revient donc à la Mc Laren du Garage 59 et Bas Leinders ! Laurens Vanthoor devait se contenter de la 2ème place, ce qui est aussi la position du Belgian Audi Club Team WRT dans le classement des Teams. L’équipe belge a en effet marqué 71 points, soit exactement le même que le Bentley Team M-Sport (grâce à la 9ème place de la Continental #7, partie depuis la pitlane). 5Patrick Davin & Com.).

Plus de photos ... cliquez www.racing-pictures.be
©Patrick Davin
Lien vers les reportages 2017 de Patrick Davin