Dali rend visite à Calatrava

Ms Mager, Colin, Schyns, Levy, Forster L'assistance a la conference de presse M. le Ministre Colin et M. Rene Schyns M. Levy ( The Stratton Foundation ) Sur le parcours de l'Expo Sur le parcours de l'Expo Sur le parcours de l'Expo Sur le parcours de l'Expo La tombe de son frere aine et de lui-meme Dali enfant Dali et Galia, sa femme et son modele Dali et Galia, sa femme et son modele Dali et son filleul Son filleul, present a Liege Son filleul s'appliquant a realiser une peinture au fleuret Peinture realisee au fleuret Dali et son amour de l'argent Dali et son amour de l'argent Dali et son amour de l'argent La celebrite La celebrite La celebrite La celebrite La celebrite Dessin Canape - levres de Mae West La chaise a cuilleres Decoration de livres Dessin Adam et Eve Dessin pour Disney Dessin pour Disney Dessin pour Disney Dessin pour Disney Femme en flamme ( l'oeuvre  preferee de M. Levy ) Hommage a Newton ( platre original ) Hommage a Newton Hommage à Terpsichore Le canape - levres Dali Une montre molle La charge des elephants surrealistes La danseuse dalinienne La vision de l'ange Lady Godiva aux papillons L' Angelus Le telephone - homard Les fourmis = pourriture pour Dali Les montres Les sauterelles Les tiroirs secrets de l'artiste L'escargot et l'ange Meuble design Meuble design La montre molle Paranoia critique Sa vision de la politique Sa vision de la science Sa vision de la sensualite St Georges st le dragon Veste aphrodisiaque Dali et le cinema Dali et le cinema Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali Realisation d'eleve dans le style Dali

C'est fait !! En ce dernier vendredi de février, plus de 100 journalistes venus d'Allemagne, Pays-Bas, Espagne, ... et de Chine, ont assisté à la conférence de presse préludant l'exposition "De Salvador à Dali. Signée par les concepteurs de "SOS Planet", "Golden Sixties" et "J'avais 20 ans en 14", cette grande exposition prend place dès ce 27.02.2016 jusqu’au 31 août 2016 ( durée non prolongeable) dans l’Espace Expo de la Gare Guillemins de Liège ( « Gare CALATRAVA »). Elle est déjà annoncée comme la plus grande exposition jamais consacrée en Belgique à l'artiste catalan et constitue une rencontre singulière de ces deux artistes espagnols de renom en terre liégeoise, l’un créant le contenant et l’autre offrant le contenu.
En parcourant les 2000 m² occupés, les visiteurs peuvent découvrir plus de 150 œuvres authentifiées. Ce circuit les plonge dans le monde décalé, unique et fascinant de cet artiste éternel et universel. Une promenade durant laquelle ils iront de surprises en étonnements et de découvertes en ravissements. L’exposition est une œuvre artistique surréaliste à part entière : elle ne laisse personne indifférent. Accueilli par une voiture- jardin, référence aux nombreux happenings qui jalonnèrent la carrière de l’artiste, le visiteur se retrouve plongé dans l’univers surréaliste de Salvador Dali. Riche et complexe, l’œuvre du maître catalan ne se livre aisément qu’en apparence. Afin de faciliter la découverte, l’exposition se divise en trois parties : la première traite du poids de l’enfance sur son œuvre, la seconde se charge de présenter sa trajectoire artistique tandis que la dernière illustre le tourbillon de sa célébrité, la section que l’on connaît le mieux de la vie du personnage. Que peut - on voir lors de cette exposition ? : des oeuvres originales et authentiques. Elle réunit à Liège une vaste sélection d’œuvres comprenant des huiles originales sur toile, des sculptures en bronze, des aquarelles et gouaches du Maître. De nombreuses autres pièces complètent cette présentation inédite et notamment des objets de décoration réalisés en or par l’artiste ( « The Gold Collection »), des pâtes de verre Daum, des meubles surréalistes, des porte folios, des bijoux et des robes de grands couturiers qui se sont inspirés de l’œuvre de Dali. Outre la présentation d’une soixantaine de sculptures dans l’enceinte de l’exposition, deux bronzes monumentaux « l’Eléphant triomphant » ( 6 mètres de haut ) et « Noblesse du temps » ( 5 mètres de haut ) sont installés à l’extérieur et offerts gratuitement à la vue des centaines de milliers de voyageurs qui transitent aux abords de la gare TGV de Liège-Guillemins. Une vingtaine d’autres sculptures d’une taille variant entre 1,50 et 2,30 mètres sont également présentées. A épingler aussi « la Femme en Flammes » dont l’épreuve utilisée pour la fonte est un modèle en cire ; - le modèle en plâtre de « Hommage à Newton » et le « Toréador Hallucinogène » qui a été initialement assemblé par Dali avec divers objets trouvés au marché aux puces. De plus, une douzaine de sculptures de plus petites dimensions agrémentent ce parcours atypique. On retiendra le bas relief en plâtre réalisé par Dali et intitulé »La dernière cène ». On y admire aussi « l’Esclave Michelin », le « Masque mortuaire de Napoléon » ainsi que « Prémonition de tiroirs » qui ont été créés par l’artiste sous forme de dessins et réalisés en bronze par des maîtres fondeurs dans une édition à 12 exemplaires. On y voit également des Daum, ces pièces réalisées en pâte de verre tel « Le désir hyperrationnel » qui provient d’un dessin « Femme aux tiroirs » réalisé par l’artiste dans les années 30. L’implication directe de Dali dans la sculpture provient d’une idée, une image ou une maquette originale faite par lui-même et qui peut être une forme en cire, un dessin ou une gouache. Dali lui-même a créé les maquettes originales et les approuvait par contrat en guidant expressément la réalisation des sculptures à partir de ces maquettes. Toutes ces pièces sont à l’image de leur créateur : originales, fantastiques, intrigantes et surréalistes. Une exposition à visiter assurément.
Infos : 04 224 49 38 / Tarif : 12 euros en semaine et 14 euros le weekend
------------------------------------------------------------------------------------------------
INFOS PRATIQUES
Ouvert 7J/7 Lu-Ma-Me-Sa : 10.30 – 20.30 ( Billetterie > 19.00 ) Je-Ve-Di : 10.30 – 19.00 ( Billetterie > 17.30 )

TARIFS
Lu-Ve /// WE/Jours fériés
Individuels 12 € /// 14 €
Seniors 10 € /// 12 €
Groupes 8 € /// 9 €
Enfants (7-18) 8 € /// 9 €
Groupes scolaires 6 € /// 6 €
Enfants (0-6) ///// --- //////
Audio-guides : 2,5 € /// Visites guidées : 100 € / groupe + prix entrée / pers

Soirées privées Sur réservation au 04 / 224 49 38 /// Prioritairement jeudi et vendredi de 19.00 à 24.00 /// www.expodali.be
E X P O S I T I O N de SALVADOR à DALi Liège Guillemins Gare TGV +32 4 224 49 38 info@expodali.be

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Réflexions de Salvador DALI
- Le surréalisme, c’est moi !
- L’envie des autres artistes a toujours été le baromètre de mon succès.
- Il y a des jours où je pense que je vais mourir d’une overdose d’autosatisfaction.
- Je suis en état d’érection permanente.
- Les deux choses les plus heureuses qui puissent arriver à un peintre contemporain sont : primo, être espagnol et secundo, s’appeler Dali. Elles me sont arrivées toutes les deux.
- Entre Picasso et Miro, j’ai choisi, ce sera Dali.
- Si tu joues au génie, tu le deviens.
- Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent.
- L’unique différence entre un fou et moi, c’est que moi je ne suis pas fou.
- Il est impossible de comprendre ma peinture sans connaître Port lligat.
- Les montres molles ne sont rien d’autre que le camembert paranoïaque - critique, tendre, extravagant et solitaire du temps et de l’espace.
- Il y a moins de folie dans ma méthode que de méthode dans ma folie.
- J’ai déjà dit, en racontant ma rencontre avec lui, que le cran de Freud ressemblait à un escargot de Bourgogne. La conséquence est évidente : si on veut manger sa pensée, il faut la sortir avec une aiguille.
- Le corps humain est plein de tiroirs secrets qui ne peuvent être ouverts que par la psychanalyse.
- Pour moi, l’amour doit être laid, l’apparence doit être divine et la mort doit être belle.
- Je suis un très mauvais peintre afin de pouvoir vivre longtemps. Quand vos arrivez à la perfection comme Mozart, Vermeer ou Velasquez, le lendemain vous êtes mort…. La seule issue du chef d’œuvre est la mort. Je préfère continuer à vivre et faire de mauvais tableaux.
-Ce qui est important, c’est de créer la confusion, non de l’éliminer.
- Le moins que l’on puisse demander à une sculpture, c’est qu’elle ne bouge pas.
- Si quelqu’un comprenait d’avance la peinture, on pourrait aussi ne rien peindre.
-Aimer l’argent comme je l’aime, ce n’est rien de moins que du mysticisme. L’argent, c’est une gloire.
- Je suis indifférent à l’opinion des autres. La seule chose qui importe est qu’ils parlent de Dali, même s’ils doivent en dire du bien.
- Comme mon propre nom de Salvador l’indique, je suis destiné à rien moins que sauver la peinture moderne de la paresse et du chaos !

François DETRY
--------------------------------------------------------

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY