Un Houffalizain à Paris

écrit par ReneDislaire
le 30/11/2016
Francis Dislaire

Un Houffalizain à Paris
En Ardenne. Du Ravel
La sympa sentinelle
***
Un Houffalois et non un Houffalizain, bien sûr. Que George Gershwin nous pardonne ce mediocre calembour.
Il nous a été inspiré sur le Ravel de Bastogne, en levant la tête sur les portraits des « bonnes bouilles » de Bastognards qui s’y égrainent.
Nous y avons croisé le regard paupières mi-closes et le sourire enjôleur du Houffalois Francis Dislaire, directeur du Centre sportif de la Porte de Trèves. Le vivier bastognard de champions, notamment en natation.
Fils des bordjeus André Dislaire et Suzy Raveau, Francis habite à Bastogne depuis le début de sa carrière.
Et son effigie est éclairée par une des premières lanternes de Ravel à partir du pied du Mardasson.
Une rêverie
Parcourir le Ravel depuis le Mardasson jusqu’à la gare du Sud, c’est une rêverie.
Une rêverie suspendue aux clichés en noir et blanc de citoyens bien typés, représentatifs de la population lambda du chef-lieu de l’arrondissement.
Non pas le Président historique des Herdiers, mais un herdier-monsieur-tout-le monde. Non pas un politicien de haut vol mais quelqu’un qu’on voit bien comme colleur d’affiches. Une mère de famille entre deux âges bien en chair. Un vieux exprimant la bonhomie madrée des paysans. Un commerçant bon teint de la Pavèye. Une jeune fille bien sage qui ne porte pas des lunettes de soleil.
Un vertueux musicien, titulaire des orgues, sur qui nous mettons un nom : Firmin Decerf. À la modestie innée, comme Francis plus haut nommé.
Tous visages tournés vers le Soleil. Le céleste libérateur de Bastogne.

René Dislaire © Houffalize, le 13 novembre 2016

Annonce: Rêverie sur le Ravel à Bastogne, au pied du Mardasson. Inspirée par le portrait d’un ex-Houffalois qui y tient lieu de sentinelle, et une improvisation imaginaire de Gershwin, dans la ville appelée depuis des siècles « Paris en Ardenne »

  • Francis Dislaire
  • Francis Dislaire, sous le luminaire du Ravel
609 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire