WEC

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

WEC Prologue : Porsche reste le maître jusqu'au bout
Le Prologue, séance d’essais officiels de la saison 2015 du WEC, s’est conclu avec les Porsche 919 Hybrid en haut des feuilles de temps. La journée avait débuté par une session de quatre heures disputée par des températures fraiches, sous un ciel ensoleillé. Timo Bernhard (Porsche) signait le meilleur temps en 1’39’’157, tandis que les équipes choisissaient de partir pour de longs relais. L’Allemand devançait finalement Andre Lotterer (Audi Sport Team Joest) de 0"356. En LMP2, la Ligier JS P2-Nissan G-Drive #26 établissait le temps de référence grâce à Julien Canal, qui bouclait son tour le plus rapide en 1’47’’760. L’équipe tenante du titre en European Le Mans Series pointait en 2ème position, Nelson Panciatici et Signatech Alpine-Nissan terminant la séance en 1’47’’950. Fernando Rees se portait en tête du LM GTE Pro. Il plaçait l’Aston Martin Vantage qu’il partage avec Alex MacDowell et Richie Stanaway au premier rang en 1’57’’331. Le meilleur temps en LM GTE Am était à mettre à l’actif de Stuart Hall avec l’Aston Martin Racing Vantage V8 #96. L'après-midi, Porsche plaçait de nouveau ses prototypes aux deux premières places. La Porsche 919 Hybrid #18 pilotée par Neel Jani devançait en effet la #17 de Timo Bernhard de seulement 0"041. Les deux nouvelles Audi R18 e-tron quattro complétaient le quarté de tête avec Marcel Fassler à 0"407. Lucas di Grassi signait le 4ème temps en 1’40’’153. La session était écourtée de 15 minutes lorsque Mike Conway immobilisait la Toyota TS040 Hybrid #2 en piste après un incident avec la Ferrari 458 Italia AF Corse #51 de Toni Vilander. G-Drive était à nouveau en tête des LMP2. Mais, cette fois, c’était la Ligier-Nissan #28 qui était la plus rapide. Le pilote colombien Gustavo Yacaman, qui partage son cockpit avec Pipo Derani et Ricardo Gonzalez, bouclait son meilleur tour en 1’48’’588 devançant la voiture #43 du Team SARD Morand, pilotée par Tristan Vautier, de moins de 0"3. Aston Martin Racing était une fois encore au premier rang du LM GTE. Marco Sørensen continuant d’aligner les tours pour ses débuts en endurance. Le Danois signait le meilleur temps en 1’57’’675 dans la #95. Dempsey-Proton Racing terminait ces très encourageants tests sur le Circuit Paul Ricard en tête du LM GTE Am. En 1’58’’473, Klaud Bachler était près d’une seconde plus rapide que la Ferrari 458 Italia AF Corse #83.
(Patrick Davin & Com.).

Plus de photos ... cliquez www.racing-pictures.be
©Patrick Davin
Lien vers les reportages 2017 de Patrick Davin