WEC Nürburgring

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

WEC Nürburgring : Porsche, l'implacable logique...

Il fallait sans doute s'y attendre, dans la foulée de sa victoire au Mans, Porsche a remporté ce dimanche les 6 Heures du Nürburgring, épreuve de rentrée du Championnat du Monde d'Endurance. Après avoir dominé les qualifications, les 919 Hybrid ont pris la course à leur compte, et c'est la #17 de Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard qui a eu le dernier mot, profitant des ennuis de consommation de carburant, en fait de trop grandes quantités d'essence équivalant à autant de pénalités, de la #18 de Romain Dumas, Marc Lieb et Neel Jani. Ce qui n'a néanmoins pas empêché Porsche de signer le doublé, puisque cette #18 a pris le meilleur sur les Audi R18 e-tron quattro #7 (Lotterer-Fässler-Tréluyer) et #8 (Di Grassi-Duval-Jarvis) en fin de parcours. La défaite est donc cinglante pour Audi. Dans le clan Toyota, c'est pire encore, avec des TS040 qui risquent de traîner leur misère jusqu'en fin de saison. Les deux nipponnes n'ont pu que compléter le top 6, avec la #1 de Davidson-Buemi-Nakajima devant la #2 de Wurz-Sarrazin-Conway. Des Toyota qui ont respectivement terminé à 3 et 4 tours. On a juste l'impression que l'an dernier, c'était il y a bien longtemps... Comme les LM P1 privées n'ont pas eu l'occasion de briller au Ring (18ème place pour la CLM AER ByKolles de Trummer-Kaffer et double abandon pour les Rebellion), ce sont les LM P2 qui ont clôturé le top 10, avec l'Oreca 05 Nissan KCMG de Hawson-Bradley-Tandy dominatrice ce week-end, achevant la course devant les deux Ligier G-Drive de Rusinov-Canal-Bird et Yacaman-Derani-Gonzalez. Ici aussi, l'histoire aurait pu s'écrire à l'avance... En GTE Pro, Porsche a doublé la mise avec les deux premières places occupées par les 911 GT3 RSR Manthey de Lietz-Christensen et Pilet-Makowiecki. Ferrari n'a donc pu que compléter le podium avec Rigon-Calado. La marque italienne a pris sa revanche en GTE Am, avec le succès de la 458 SMP Racing de Shaytar-Bertolini-Basov devant l'Aston Martin Vantage de Lamy-Dalla Lana-Lauda et la Ferrari AF Corse de Perrodo-Collard-Aguas. Ce qui signifie qu'au Nürburgring, Aston Martin Racing n'a rien gagné. Comme au Mans. (Patrick Davin & Com.).

Plus de photos ... cliquez www.racing-pictures.be

©Patrick Davin
Lien vers les reportages 2017 de Patrick Davin