Amour, gloire & dentiers par Marc Salbert chez Le Dilettante

écrit par VandenHende
le 21/07/2017
Amour, gloire & dentiers par Marc Salbert chez Le Dilettante

Une thèse est à soutenir ; son titre : Du rôle des charges de CRS dans les romans de Marc Salbert. On attaquerait par le premier, De l’influence du lancer de minibar sur l’engagement humanitaire où, on s’en souvient, Arthur, le héros journaliste, voyait sa vie chavirer et s’épanouir suite à un revers de matraque reçu lors d’un assaut antimigrants. On enchaînerait par le petit dernier sur lequel vous allez porter un œil avide : Amours, gloire et dentiers. Là, c’est une charge de cinéma à laquelle d’authentiques serviteurs de l’ordre donnent un poids de réel inopiné, le temps pour le nez de Marie-Hélène, figurante, d’être pulvérisé et, pour Stanislas, producteur, de la consoler à la hauteur d’un bambin vite abandonné, Martin. Fin de la séquence. Quelques décennies plus tard, on retrouve le duo père-fils : père est devenu une icône baltringue du cinéma Z français, fils le gérant psychorigide d’un mouroir campagnard et climatisé, le Jardin d’Éden, où vivotent un lot de vieillards, cossus, fantasques et en fin de course. Terminus champêtre où Stanislas, aux abois, finit par se réfugier. Une incursion qui tourne à l’incrustation et ne tarde pas à révolutionner l’endroit : adieu bout du rouleau, la vie reprend ses droits ! Et pensionnaires de muer leur antique carcasse en instrument de plaisirs, Stanislas de renouer avec la vie, le fric et l’inspiration, Martin d’enfin connaître le grand amour, le tout sur fond de folies deauvillaises, libertines et cinématographiques. Bilan, une tranche de vie juteuse, festive et rocambolesque, jouissive comme un Molinaro période faste ou un de Broca grand cru. Salbert ou le triomphe du CRS : Comédie Romanesque et Sentimentale.

Biographie Marc Salbert
Marc Salbert est né à Laval, le jour du mariage de Jean-Luc Godard et d’Anna Karina. Quelques années plus tard, après un stage en usine assez peu concluant, il décida d’embrasser une carrière intellectuelle. Doté d’un QI légèrement inférieur à la moyenne nationale, le journalisme lui apparut alors comme l’unique option compatible avec ses capacités. Pour ne pas avoir à se raser tous les jours, il choisit la radio où il continue de sévir avec une certaine constance. Un jour, alors qu’il relisait sa collection de Spirou, une Voix lui enjoignit d’écrire toute affaire cessante une somme sur l’avenir de l’humanité. Il se mit au travail sur-le-champ, conscient qu’il est parfois périlleux de contrarier le Très-Haut, et il accoucha d’une histoire moins ambitieuse qu’espéré mais beaucoup plus distrayante. De l’influence du lancer de minibar sur l’engagement humanitaire est son deuxième roman.

ISBN : 9782842639013
Nombre de pages : 256
Couverture : Camille Cazaubon
Prix : 19,50 €

  • Amour, gloire & dentiers par Marc Salbert chez Le Dilettante
411 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"