De Namur, Echos Du 32ème « FIFF »

écrit par YvesCalbert
le 05/10/2017
De Namur, Echos Du 32ème « FIFF »

Ce jeudi 05 octobre, à 13h, au « Palais des Congrès », une « Leçon de Cinéma », consacrée à la « direction de la photographie », nous sera offerte par le Bruxellois Hichama Alaoulé, chef opérateur au service de la réalisation de plusieurs films. De cette fonction, il confia à « Cinergie »: « Ce métier m’amène à m’occuper de l’image du film, c’est-à-dire l’éclairer, la cadrer, la filmer, être l’œil dans la caméra. »

Lauréat de deux « Magritte de la meilleure Image », pour « L’Hiver dernier », de John Shank, en 2013, et pour « Les Chevaux de Dieu », de Nabil Ayouch, en 2014, Hichama Alaoulé figura, également, entre autres, au générique du film d’ouverture du « FIFF », en 2014, « Tokyo Fiancée », de Stefan Liberski, ainsi qu’à ceux d’ « Une Liaison pornographique » (Frédéric Fonteyne), de « L’Enfant » (Jean-Pierre et Luc Dardenne), d’ « Eldorado » (Bouli Lanners), sans oublier deux films de Joachim Lafosse, « Nue Propriété » et « Elève libre »… Pardonnez du peu! …

A 18h30, complémentèrement à la « Remise des Bayards » et d’autres Prix, afin d’éviter que cette cérémonie ne soit trop longue, une « Remise de Prix OFF » est programmée sous le chapiteau.

En ce même lieu, gracieusement ouvert à tous, à 21h, concert de Thomas Franck Hopper.

Et si, demain, vendredi 06, le « Bayard d’Or du meilleur Film » était remis à « Double Face » (Jan Verheyen/Fict./Bel./ 2017/127′)!!! … Impossible puisqu’il n’est pas l’un des douze films repris en compétition officielle, … d’autant qu’il s’agit, ici, d’un film flamand, le « FIFF » étant heureux de proposer chaque année, deux ou trois longs métrages et une série de courts-métrages hors compétition, dans le cadre de son « Focus Cinéma belge flamand ».

En tout cas, ne manquez pas de voir « Double Face », dès qu’il sortira en salles, le « Focus Cinéma belge flamand » du « FIFF » n’en n’étant pas à son premier coup de maître dans sa sélection de films flamands, puisqu’il programma, il y a quelques années, « Alabama Monroe » (Felix Van Groeningen/Bel.-P.B./2012/110′), aussi connu sous le titre original « The Broken Circle Breakdown », obtenant pas moins de 9 « Ensor » (équivalent néerlandophone de nos « Magritte du Cinéma »), en 2013, ainsi que le « César du meilleur Film étranger », en 2014, étant, aussi, primé, sur trois continents, à Québec, Berlin, Melbourne, Séville, Palm Springs, Washington D.C., …

Mais revenons à Namur, en citant les 14 films repris pour la compétition « Première Oeuvre de Fiction » :

– « Ali, la Chèvre et Ibrahim » (Sherif El Bendary/Egypte-Fra./98′)
– « Benzine » (Sarra Abidi/Tunisie/89′)
– « Les Bienheureux » (Sofia Djama/Fra.-Bel./102′)
– « Diane a les Epaules » (Fabien Gorgeat/Fra./87’/Film de Clôture, le vendredi 06)
– « En attendant les Hirondelles » (Karim Moussaoui/Algérie-Fra.-All.-100′)
– « Jeune Femme » (Léonor Serraille/Fra./97’/Film d’Ouverture, le vendredi 29)
– « M » (Sara Forestier/Fra./110′- 110′)
– « Une Part d’Ombre » (Samuel Tilman/Bel.-Fra.-Sui./90′)
– « La Part Sauvage » (Guérin van de Vorst/Bel./80′)
– « Petit Paysan » (Hubert Charuel/Fra./90′)
– « Si tu voyais son Coeur »/Joan Chemla/Fra./86′)
– « Les Soldats » (« Soldatii poveste din Ferentari »/Ivana Mladenovic/Rou.-Ser.-Bel./115′)
– « Sparring » (Samuel Jouy/Fra./95′)
– « Wallay » (Berni Goldblat/Burkina Faso-Fra.-Qatar/82′)

De retour au Gala d’Ouverture du 32ème « FIFF », soulignons l’intervention de Jean-Louis Close, Président-Fondateur –du « FIFF », évoquant la problématique des réfugiés, en présence de la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli : « espérons que leurs enfants et petits-enfants connaîtront des jours meilleurs, pouvant accéder librement à des projections cinématographiques, à des Festivals, à la Culture »...

… Et pour la clôture du 32ème « FIFF », ce vendredi 06, rendez-vous, à 18h30, au « Théâtre Royal », à la « Remise des Bayards », puis à la projection, dans quatre salles, de « Diane à les Epaules », un premier long-métrage du français Fabien Gorgeat, précédant , sous le chapiteau, dès 23h, du concert de Mia Lena, deux DJ prolongeant la soirée, une navette pour Bruxelles étant prévue à une heure du matin…

Enfin, pour le public qui s’étonne que tous les films programmés ne le soient pas en français, rappelons que le « FIFF » s’appuie sur l’espace francophone tel que défini par l’ « Organisation Internationale de la Francophonie », réunissant pas moins de 84 Etats et gouvernements, 57 d’entre eux, étant membres effectifs…

Pour la programmation détaillée des deux dernières journées, consultez www.fiff.be.

A tous, bonne fin de Festival… Et vive le 33ème « FIFF », en 2018…

Yves Calbert.

  • De Namur, Echos Du 32ème « FIFF »
  • "Double Face"
  • Hichama Alaouie
  • De Namur, Echos Du 32ème « FIFF »
  • De Namur, Echos Du 32ème « FIFF »
  • Mia Lena (c) "Brussels Summer Festival"
455 lectures
Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert