Blancpain Endurance : première victoire Lexus au Paul Ricard

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

Blancpain Endurance : première victoire Lexus au Paul Ricard
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le suspense a régné en maître absolu ce samedi sur le Circuit Paul Ricard, à l'occasion des 1000 Km, deuxième épreuve de la Blancpain GT Series Endurance Cup servant de préparation aux Total 24 Hours of Spa. Si la McLaren 650 S GT3 Garage 59 de Ledogar, Watson et Barnicoat semblait tenir le bon bout, restant en tête de la course la majeure partie du temps, tout s'est compliqué lors de l'ultime passage par la pitlane, qui valait un Drive Through à la McLaren de tête ! Entre-temps, la Ferrari 488 GT3 SMP Racing de Molina, Aleshin et Rigon se propulsait aux commandes après avoir profité de son arrêt joker (pas de temps d'immobilisation à respecter)... avant de renoncer suite à un souci de suspension ! C'est dès lors la Bentley Continental GT3 #7 de Gounon, Pepper et Kane qui héritait de la tête, pressée par la Lexus RCF GT3 Emil Frey Racing de Costa, Seefried et Klien. Survolté, Albert Costa plaçait une attaque décisive sur Jules Gounon dans le dernier tour, pour offrir au team suisse sa première victoire sous les couleurs du constructeur nippon ! Dans le clan M-Sport, on a donc loupé la victoire de très peu avec la nouvelle Continental GT3, le podium étant complété par l'infortunée McLaren Garage 59. Elle a devancé la Mercedes-AMG GT3 AKKA ASP de Marciello-Jäger-Christodoulou et la Nissan GT-R Nismo GT3 de Parry-Buncombe-Ordonez. Dans les rangs belges, c'était plutôt la soupe à la grimace, avec un abandon sur bris d'embrayage pour l'Audi WRT de Dries Vanthoor, Christopher Mies et Alex Riberas, de quoi laisser le meilleur bolide du team belge, la R8 LMS GT3 de Vervisch-Leonard-van der Linde en 12ème position. Course problématique également pour Maxime Soulet, avec beaucoup de temps perdu pour la Bentley Continental GT3 M-Sport #8. (Com. & Patrick Davin)