Gouvy: départ de Fortis - Suite et fin

écrit par ReneDislaire
le 02/03/2018
Immeuble a vendre.

Vous fûtes nombreux à vous intéresser au départ de Fortis : voici la teneur des derniers communiqués du comité de défense.
Celui-ci est dépité et ce n’est pas demain la veille que ces gens (re) porteront Fortis dans leur cœur.

L'immeuble est à vendre
Vous n’êtes pas sur un site immobilier, mais l’information mérite d’être signalée : Fortis a mis en vente son immeuble de Gouvy.
Prix indicatif de départ : 189.000 euros. R. C. 1105 euros, superficie : 114 m2.

Quels sont les principaux effets de la fermeture du siège de Gouvy?
* Les Gouvyons à qui il est nécessaire de se rendre, souvent ou moins souvent, au guichet, restent clients du siège Vielsalm où ils se rendent plutôt mal gré que bon gré.
*D’autres clients, la majorité semble-t-il, rompus aux techniques du PC banking, sont restés chez Fortis mais ont demandé leur transfert à l’agence de Houffalize.
La procédure est très facile : un mail à l'agence de Houffalize en demandant le transfert des comptes de Gouvy (Vielsalm).
Mais, ajoute-t-on, cette pratique permet de « marquer le coup en quittant Fortis Vielsalm et ensuite, ça laisse le temps de bien étudier le marché des banques… » (NDLR. Les trois petits points peuvent laisser sous-entendre, peut-on présumer : « … pour quitter Fortis vers une autre banque le moment venu, et il sera plus aisé de se débrancher en incognito de Houffalize par deux clics, que de couper les ponts définitivement avec des agents de Vielsalm avec qui on est en relation depuis Mathusalem »).
Ces infos ont été envoyées par le comité à 220 personnes-relais.

René Dislaire Houffalize, le 3 mars 2018

Du même auteur : Liens vers les publications de l’auteur
* Cliquer ici

  • Immeuble a vendre.
497 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire