L’ "OMMEGANG", LES 4 ET 6 JUILLET

écrit par YvesCalbert
le 23/06/2018
L’ "OMMEGANG", LES 4 ET 6 JUILLET

Meneuse de revue, au « Lido », en 1950, avec plus de 700 chansons à son palmarès, actrice dans une quarantaine de films, Baronne depuis 2004, avec comme devise « La passion fait la force », Annie Cordy (née Léonie Cooreman, à Laeken/16 juin 1928) sera l’invitée d’honneur de l’ « Ommegang », sur la Grand’ Place de Bruxelles, dès 21h, ces mercredi 4 et vendredi 6 juillet, à l’occasion de deux représentations.

Soulignons que les 2000 places assises seront accessibles, pour chacun des deux soirs, dès 20h, un film sur l’ « Ommegang » étant projeté, alors qu’une bière de la cuvée « Charles Quint » nous sera offerte en dégustation.

Pierre Kroll, le génial caricaturiste, croquera, avec son humour légendaire, différentes scènes de l’ « Ommegang », qui seront retransmises en direct sur un grand écran, la technologie du 21ième siècle se mettant au service d’un événement du 16ième siècle, l’ « Ommegang » étant devenue une reconstitution historique de l’entrée de l’Empereur Charles Quint, à Bruxelles, en 1549.

Quelques 1400 figurants seront présents, 47 associations folkloriques étant représentées, utilisant 300 drapeaux, 48 chevaux et huit géants (dont celui du dragon de St.-Georges, long de 4m25, d’une largur maximale, ailes déployées de 2m30, et d’un poids de 120 kgs, … porté par un seul homme), le spectacle étant animé par un « Maître de Cérémonie », qui sera, cette année F. Diefenthal/ »Belphéghor, le Fantôme du2001- succédant à Stéphane Bern, Jean-Pierre Castaldi, Francis Huster, Patrick-Poivre d’Arvor, Jacques Weber, … -, Thomas de Bergeyck, présentateur de « PLace Royale », sur « RTL-TVI », depuis 2010, l’humoriste Bert Kruismans assurant la version anglaise, et la chanteuse Jo Lemaire, la version néerlandophone, tandis que le hérault de la soirée sera Frédéric Diefenthal, acteur et producteur français de cinéma et de théâtre.

Le ténor Sébastien Romignon Ercolini et la contre soprano Isabelle Everarts de Velp assureront la prestation musicale du spectacle. Leurs voix exceptionnelles seront accompagnées par la musique écrite spécialement pour l’ « Ommegang » par le talentueux compositeur Ernst Wolfgang Meinrath.

L’ensemble des jeux de lumière et des effets pyrotechniques déployés seront coordonnés par le metteur en scène Giles Daoust et son équipe, l’ écran géant permettant de visualiser de nombreux détails pendant le spectacle, trois mois de répétitions et d’essais de vêtements étant nécessaire pour la bonne réussite d’un événement annuel exceptionnel.

« Le but est de permettre à un public plus large d’assister, en famille, au spectacle et au cortège. Pour l’édition 2018, l’accent sera mis sur notre Belgitude, car l’ ‘Ommegang’ est un morceau de l’histoire de chacun de nous et est connu comme tel à l’étranger. Nous avons de très belles choses chez nous et les Belges peuvent en être fiers », nous confie Paul Le Grand, Président de l’ « Ommegang Event ».

Avant d’arriver sur la Grand’Place les 1400 figurants, dont des membres de la noblesse et des personnalités politiques, auront défilé, en cortège, sur une étendue de 2 kilomètres (itinéraire détaillé sur le site web www.ommegang.be), au départ de via (itinéraire détaillé sur le site web www.ommegang.be), alors qu’à l’origine, ce n’était qu’une simple procession catholique, en l’honneur de Notre-Dame du Sablon, organisée par le « Grand Serment des Arbalétriers ».

L’ « Ommegang » contemporain ayant été représenté lors de quatre expositions universelles, dont celle de Milan en 2015, un dossier a été déposé auprès de l’ « UNESCO », à Paris, pour obtenir une reconnaissance au titre du « Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité ».

Soulignons encore que, depuis plusieurs années, de nombreuses autres activités sont prévues, en hommage à l’époque de Charles Quint. Ainsi, du mercredi 4 au samedi 7 juillet, de 12h à 21h, au sein d’un « Grand Marché de la Renaissance », installé sur 500 m2, au « Parc Royal », des artisans venus de toute l’Europe, travaillant comme à la Renaissance, livreront les secrets de leur métier, qu’il s’agisse du barbier, du chirurgien ou de ceux qui travaillent à la forge ou dans la ferronnerie.

En marge de l’ « Ommegang » lui-même. les mercredi 4 et vendredi 6 juillet, à 14h et à 17h30, des tournois de chevalerie à cheval seront, également, organisés, ainsi que des combats de chevaliers à pied, sans oublier, ces deux mêmes jours, à partir de 19h20, des démonstrations et un concours de tir à l’arbalète, qui nous seront proposés par l’ancien « Grand Serment Royal et Noble des Arbalétriers de Notre-Dame du Sablon » et les arbalétriers du
« Grand Serment Royal et de St.-Georges », … le brillant lauréat du concours receant une « flêche d’or », avec laquelle il défilera au sein de la procession de l’ « Ommegang ».

Et pour clôurer en beauté cet événement, des démonstrations d’escrime, de tir à l’arbalète et de tir à l’arc seront encore organisées, dans une allée du
« Parc Royal », le samedi 7 juillet, à partir de 14h.

Yves Calbert

  • L’ "OMMEGANG", LES 4 ET 6 JUILLET
  • (c) "RTL"
  • Annie Cordy
  • Pierre Kroll (c) "Apollonia"
  • Jo Lemaire
  • Bert Kruismans
  • Karine Lalieux, Echevine de la Culture
  • Didier Reynders, Ministre federal
  • Frederic Diefenthal/2001/"Belphegor, le Fantome du Louvre"
  • Thomas de Bergeyck © N. Maeterlinck/"Belga"
  • (c) "La Croix"
  • (c) "Gong Bing/"Xinhua"
  • (c) "Objectivo Brusselas"
  • (c) "Le Soir Plus"
  • (c) "Paris Match Belgique"
  • Peinture de Denis van Alsloot/1615
  • (c) Eric Danhier
  • (c) Frederic Andrieu
  • L’ "OMMEGANG", LES 4 ET 6 JUILLET
  • (c) Frederic Andrieu
  • (c) Frederic Andrieu
621 lectures
Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert