La pierre bleue sprimontoise en bord de Méditerranée

La Fuente de Europa La Fuente de Europa La Fuente de Europa La Fuente de Europa La Fuente de Europa La Fuente de Europa La Fuente de Europa La Fuente de Europa L'enlevement d'Europe L'enlevement d'Europe L'enlevement d'Europe L'enlevement d'Europe Le Balcon de l'Europe Le Balcon de l'Europe Le Roi Alphonse XII

La pierre bleue sprimontoise en bord de Méditerranée
D'abord érigée dans le parc d'été de Nerja ( Andalousie ), la fontaine ( source ) de l'Europe a été déplacée en avril 2015 sur la Plaza de Los Cangrejos. Ce transfert s’imposait car la source se trouvait dans un endroit très discret et visible par les seuls voisins d’où son nouvel emplacement dans un lieu très fréquenté sur la promenade de bord de mer.

La fontaine de l'Europe est un monument construit avec 25 pierres différentes, chacune provenant d'un pays de l'Union européenne. Sa colonne centrale symbolise l'unité des pays qui ont donné leur culture à l'Ouest. Il est constitué de pierres envoyées de chacun des pays qui composaient l'Union européenne lors de sa construction, en 2002, et de son soubassement de pierres provenant de chacune des provinces de la Communauté autonome d'Andalousie. La Source a été inaugurée le 13 juillet 2002 en présence des ambassadeurs des différents pays de l’Union européenne.

La fontaine représente la tradition européenne de la municipalité de Nerja, déjà exprimée dans le monument « L'enlèvement d' Europe » ( 1 ) dédié à l' Europe, en 1986, oeuvre du sculpteur Aurelio Teno ( 2 ), ainsi que par un site « Le Balcon de l’Europe » ( 3 ) au centre de la localité où l’on découvre la statue du Roi Alphonse XII d' Espagne.
L’initiative de construire une fontaine avec des roches de tous les pays de l’Union européenne a été lancée par le citoyen autrichien résidant à Nerja, Walter Zupan, réalisateur de plus de trois cents documentaires et qui a mené un projet similaire dans son pays, et le conseiller des résidents. à l'époque, à la mairie de Nerja, l'allemand Wolf Dietrich Graeber.
Pendant plusieurs mois, le conseil municipal de Nerja a collaboré avec les ambassades des différents États pour créer un « rocher », le plus typique ou le plus caractéristique du pays.

1) Europe : La légende raconte qu'Europe, princesse phénicienne, fille d'Agénor, roi de Tyr, se promenant un jour au bord de la mer avec ses compagnes, fut remarquée par Zeus. Enflammé par sa beauté, il se métamorphosa en taureau aux cornes semblables à un croissant de lune et vint se coucher aux pieds de la jeune fille. Celle-ci d'abord effrayée, s'enhardit, caressa l'animal et s'assit sur son dos. Aussitôt le taureau se releva et s'élança vers la mer. Malgré les cris d'Europe, qui se cramponne à ses cornes, le taureau pénétra dans les flots et s'éloigne du rivage. Tous deux parvinrent ainsi jusqu'en Crète où Zeus s'unit à la jeune fille. De ces amours naîtront trois fils : Minos, Sarpédon et Rhadamante.
2) Aurelio Teno Teno (1927 - 2013 ) était un sculpteur et peintre espagnol. Il s'est distingué par ses interprétations de Don Quichotte , en tant que celui qui l'imagine - monté sur le cheval Clavileño - en tant que premier cosmonaute de l'histoire.
3) Balcon de l'Europe : un mirador qui offre une vue imposante de la mer à ses hôtes. Le nom de "Balcon de l'Europe" a été proposé par le Roi Alphonse XII d' Espagne qui a visité la province et en particulier la ville en 1885 après un séisme désastreux, et qui est resté captivé par le paysage qui s'offrait à lui.

François DETRY

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY