LA TENTATION DU SABRE par BINAGHI MAURIZIO et SALA ROBERTO

La Suisse, l'Italie, le Canton du Tessin de l'âge des Empires à la Grande Guerre (1870-1918).

Au tournant du siècle, de nombreux nuages se sont accumulés sur les relations entre l’Italie et la Suisse. Les autorités helvétiques, inquiètes de la montée du nationalisme et du militarisme italiens, s’attendaient à une attaque sur leur frontière sud et préparaient un impressionnant système de fortification. À plusieurs reprises, même au sommet de l’armée, on évoqua la possibilité d’une alliance avec l’Autriche-Hongrie et même d’une attaque préventive contre le Royaume d’Italie.
Le gouvernement italien redoutait, avec la détérioration de la Triple Alliance, une germanisation de la Confédération. Les structures militaires défensives suisses étaient considérées comme une menace. Tandis que les chefs d’État parlaient de paix, les principaux états-majors des deux armées préparaient la guerre.
Considéré comme ayant une grande valeur stratégique, le canton du Tessin est au centre de l’attention des deux États. Appelée à jouer un rôle crucial dans cette situation délicate, la Suisse italienne tente de construire sa propre identité entre la défense culturelle de l’italianité et l’affiliation politique à la Confédération.
Ce livre retrace un demi-siècle de relations italo-suisses, de l’unification de l’Italie à la Grande Guerre. Les deux auteurs analysent les relations complexes entre le Royaume italien et la République suisse, examinant le lien étroit qui existe dans les deux pays entre les besoins politiques et les exigences militaires. Cette étude se base sur la consultation d’une documentation longtemps couverte par le secret d’État, La géographie militaire de Suisse, rédigée par le chef de l’état-major suisse Arnold Keller.

Les auteurs
MAURIZIO BINAGHI (1972), licencié en lettres à l’Université de Fribourg, est professeur d’histoire au lycée cantonale de Lugano. Ses études portent sur le XIXe siècle et sur le droit d’asile. Il a publié le volume « Addio, Lugano bella ». Gli esuli politici nella Svizzera italiana di fine Ottocento (1866-1895) (Locarno, Dadò, 2002).
ROBERTO SALA (1971-2015), licencié en lettres à l’Université de Fribourg, a été professeur au lycée cantonale de Mendrisio. Spécialiste des relations internationales et d’histoire militaire, il a publié l’essai Il conflitto delle Falkland/Malvinas : un’analisi sistemica (Milan, Franco Angeli, 1996).

Collection ETUDES HISTORIQUES aux éditions Slatkine à Genève
Format 15,5 X 23,5 CM
Nombre de pages 340
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782051028325
Prix : 29 €